InfoSyrie, un relais de propagande financé par le régime syrien

Quand « alternatif » signifie Pro-Assad

Voici ce que nous pouvons lire sur la rubrique "Qui sommes nous?" du site Infosyrie (lien) :

"Devant l’incroyable désinformation qui submerge internet en ce qui concerne la situation en Syrie, une équipe de spécialistes de géopolitique et du Proche-Orient ont décidé de réagir en publiant un point de vue alternatif à l’unanimisme en vigueur dans la presse occidentale. Sans pour autant tomber dans un soutien inconditionnel au régime en place, l’équipe donne aussi la parole à des personnalités issues de la société civile qui analysent la situation avec un prisme différent."

Il y a de quoi rire, lorsqu’on connaît le niveau des articles du site, de lire qu’ils sont écrit par des "spécialistes de géopolitique et du Proche-Orient", mais passons sur ce point.
Ce qui est vrai, en revanche, c’est qu’Infosyrie propose "un point de vue alternatif à l’unanimisme en vigueur dans la presse occidentale". Ceci étant, on se souviendra que différent ou alternatif ne signifie aucunement véridique. On se convaincra de ce dernier point en se rappelant que l’information alternative est une notion relative et non absolue. Ainsi, pour un syrien moyen, les médias occidentaux proposent, à n’en point douter, une couverture alternative à ce que relate, à longueur de journée, la chaîne d’Etat syrienne, l’agence de presse officielle et tous les médias sous les ordres du régime syrien!
Et, fait surprenant, la vision proposée par le site Infosyrie correspond à la thèse que diffuse le régime syrien au travers de ses organes de propagande! Aussi, il est permis de douter lorsque le site se défend de tomber dans "un soutien inconditionnel au régime en place" ou lorsqu’il est écrit (lien) :

"ce site n’est ni systématiquement hostile ni servilement affilié à l’actuel gouvernement : les contributions et analyses que vous y lirez vous prouveront assez son indépendance, son souci d’objectivité.".

Justement, en parlant d’indépendance : ce que vous ne trouverez nul part écrit sur Infosyrie, et ce qui est même censuré dans les commentaires, est le lien qui existe entre le site et le régime syrien! Il est évident qu’un site comme Infosyrie, professionnel sur bien des aspects (réalisation, référencement, qualité d’écriture des articles -et non pas pertinence-,etc.), et qui s’est même payé le luxe de s’acheter des publicités Google, il est évident qu’un tel site ne peut être l’œuvre d’indépendants sans financement.

En fait, le site appartient à Frédéric Chatillon (lien), et a été réalisé par sa société de communication RIWAL (lien). Or M. Chatillon est un proche du régime syrien via Manaf Tlass (lien) , ami proche de Bachar Al-Assad, colonel de la Garde Républicaine et fils de Moustapha Tlass, vieux compagnon de route de Hafez Al-Assad qui a participé au massacre de Hama en 1982. A ce propos, nous vous conseillons ces deux liens : Le chemin de Damas de Monsieur C. et Intox et manip de la blogo facho (lien1 et lien2).

De gauche à droite : Chatillon, Manaf Tlass et Dieudonné

Dès lors, il est évident qu’Infosyrie est financé, d’une façon ou d’une autre, par le régime syrien. Il suffit de demander à l’un des responsables du site pour qu’il reconnaisse le financement de syriens pro-régime.
Pour l’indépendance, on repassera!

Infosyrie se trompe…

Il peut paraître évident que pour prétendre tenir un site discutant quasi-exclusivement de la crise syrienne, parler et comprendre un minimum la langue arabe est un requis nécessaire (mais évidemment non suffisant). Pourtant, aucun des rédacteurs ne parle l’arabe et ils ne connaissent que très peu la Syrie -et donc les syriens- pour n’y être quasiment jamais allé. Ils passent nécessairement à côté des nombreux débats, opinions, articles en arabe sur le sujet qu’ils entendent traiter.

Sans parler des fautes factuelles qu’ils sont amenés, fatalement, à commettre, par ignorance, dont voici un exemple, en deux temps : c’est dire si la méconnaissance est grande!

Dans un article (lien) traitant de la grève en Syrie (et reprenant la thèse du régime affirmant qu’elle n’est ni générale ni volontaire), il est écrit :

Sauf que Soueida n’est ni sur l’Euphrate, ni au centre du pays, soit une double erreur. Par la suite, après que la faute ait été signalé à l’auteur de l’article, le texte a été modifié, mais, comme pour ne laisser aucun doute sur l’ignorance des collaborateurs du site, la correction est pire encore que la faute première!

Comment est ce qu’une ville peut à la fois être sur l’Euphrate et au sud du pays??

Personne n’est à l’abri d’erreurs, par inadvertance, mais réussir à aggraver une faute déjà énorme est un exploit qui ne s’explique que par une méconnaissance totale du pays (et qui n’est pas sans rappeler la fameuse carte de CNN lors des émeutes en France -lien). Google a beau être pratique, mais il ne permet pas de faire illusion longtemps; il suffisait pourtant de regarder une carte.

Distance entre Soueida et l'Euphrate, proportionnelle à la méconnaissance d'infosyrie sur la Syrie!

…et vous trompe!

Pour rester dans le sujet de l’article en question (la grève en Syrie), et pour confirmer, sur cet exemple, qu’Infosyrie est effectivement un relais de la propagande du pouvoir des Assad, il faut noter l’absence d’informations sur ce que les miliciens du régime syrien ont fait pour punir ceux qui ont osé participer à la grève, comme sur ces images à Deera :

Autre anecdote révélatrice : un des commentateurs réguliers du site, répondant au pseudo Mohamed, a rejoint l’équipe des rédacteurs, ce qui donna l’occasion à Infosyrie de précisez qu’il y avait dorénavant un collaborateur arabophone et syrien. Ce n’est pas trop tôt.

 

Seulement, une autre commentatrice régulière du site, Syrienne Libre, dont le pseudo indique qu’elle est contre le régime en place, n’a pas manqué de rappeler que, d’après ses souvenirs, Mohamed n’est pas plus syrien qu’elle algérienne.

Vous noterez la réponse affligeante de Mohamed.

La vigilance de Syrienne Libre a tout de même forcé la rédaction à retirer la nationalité syrienne de Mohamed (lien)!Bien tenté quand même!

Finalement, sans contact réel avec la Syrie, et dans l’incapacité de comprendre ses habitants, sur quelle légitimité les rédacteurs d’Infosyrie s’appuient ils pour, excusez du peu, prétendre faire un travail de "ré-information"? Si on ajoute à cela le financement du site…

Des articles anti-Atlantiste et anti-Islam…sur une ligne impérialiste !

Le régime syrien étant un régime absolument indéfendable, la seule stratégie de communication qui a quelque chance de réussite est celle qui consiste à diaboliser les syriens anti-régime. Nous y reviendrons plus en détail dans un prochain article, mais disons pour simplifier que les anti-régime se divisent en trois groupes distincts :
– Les manifestants syriens
– Les rebelles de l’Armée Libre de Syrie (ASL)
– L’opposition politique, dont le Conseil National Syrien (CNS)

Il s’agit tout d’abord de mélanger ces trois groupes, de façon malhonnête, en insistant évidemment sur l’ALS. Les manifestants pacifiques n’existent pas, et il est courant de montrer des rebelles et d’ironiser sur les manifestants pacifiques. Cela permet en même temps de justifier les crimes du régime syrien présentés alors comme une réponse légitime contre des hommes armés. Il s’agira ensuite de décrire le CNS comme étant l’instance politique qui a pactisé avec l’ennemi occidental secondé par les pétro-monarchies amies de la région.

Une fois les différentes réalités de la contestation amalgamées, ceci pour les besoins de la propagande mensongère, il est alors possible de donner un visage –faux et sans fondement- sur cette opposition. Et quoi de mieux et de plus efficace, quoi de plus parlant que d’utiliser le vocabulaire de propagande de l’administration Bush post 11 septembre ? Salafistes, extrémistes, islamistes, radicaux, djihadistes, frères musulmans, terroristes, et autres –istes toujours bienvenus pour l’occasion (certains parlent même de la présence de takfiristes) ! Mais quelle est la preuve de tout cela ? Il n’y en a pas. Toutefois, la rédaction d’Infosyrie vous invite à penser que derrière chaque musulman anti-Assad, se cache un terroriste-salafiste-frère musulman-etc… parce que les syriens révolutionnaires scandent « Allahou Akbar », que les vendredis sont les jours où les manifestations sont les plus importantes, que les femmes sont voilées, et autres arguments (sic) de ce niveau.

Les rédacteurs du site –français, et un arabophone presque syrien – ne définissent jamais les termes qu’ils utilisent parce que ces termes ne traduisent aucune réalité syrienne cependant qu’ils sont utilisés comme des étiquettes d’autant plus efficaces que l’ignorance et le flou qui les entourent sont propices à créer une peur et une méfiance naturelle, surtout après tant de propagande des néo-conservateurs américains.

Il est utile de rappeler que « Allahou Akbar » se traduit généralement pas « Dieu est grand » là où la traduction exacte est « Dieu est plus grand ». Plus grand que qui, plus grand que quoi ? De tout : le deuxième élément de comparaison a été omis pour que  chacun puisse sous-entendre ce qui convient à la situation qu’il vit : « Dieu est plus grand que l’injustice », « Dieu est plus grand que les alliés du régime criminel »,… Ainsi, « Allahou Akbar » peut être utilisé pour exprimer différentes choses : la joie, la patience, la beauté, qu’un plat est bon, il est utilisé pendant les batailles, pendant les mariages, pendant les funérailles, etc…
Les manifestants syriens l’utilisent pour renouveler leur courage et leur patience pendant les moments difficiles (les syriens crient Allahou Akbar lors des bombardements), pour dire leur dégoût de l’injustice (lors de funérailles, ou lors de l’entrée des chars dans les villes par exemple) ou encore pour exprimer leur joie lorsqu’ils pensent avoir gagné une bataille contre le régime injuste des Assad.

Il est évident qu’il y a, chez Infosyrie, une grande ignorance, comme nous l’avons montré plus haut, des syriens et en particulier des musulmans syriens. Quand on prétend parler d’un pays à majorité musulmane, on évite de dire "Bachar o Akbar"… ce qu’aucun musulman, même pro-Bachar, ne peut accepter. Mais il est vrai que le régime pour lequel travaille le site Infosyrie oblige les syriens à dire "Il n’y a de Dieu que Bachar", alors pourquoi s’étonner?

Pour compléter le tableau du complot,  les salafistes-islamistes-intégristes-etc seraient, d’après Infosyrie, financés et sponsorisés par tous ce que compte le régime syrien d’ennemis qui s’accommode largement du pouvoir des Assad (Israël par exemple), d’ennemis qui aimeraient s’en débarrasser pour des raisons légitimes (certains courants politiques au Liban, une partie du peuple libanais…et du peuple syrien) et d’anciens amis perdus depuis mars 2011 (France, Turquie et Qatar), sans oublier ceux qui souhaitent tirer profit de la situation, vu la place géostratégique qu’occupe la Syrie (Etats Unis, Russie ?), tous ceux là mis dans le même sac d’ennemis au régime syrien pour sa résistance (sic) à l’état israélien. Bref un complot mondial improbable afin de  faire oublier les nombreuses raisons, avérées depuis plus de quatre décennies, qui poussent les syriens à manifester pour enfin retrouver leurs droits perdus. Ces syriens que la rédaction d’Infosyrie ne peut comprendre, eux qui entendent dans les « Allahou Akbar » contre les injustices et les crimes des Assad, des slogans salafistes pour la gloire d’Israël!

Inutile de préciser que la référence à l’Islam n’est nullement éclairante pour la lecture des événements qui touchent la Syrie. D’une part parce qu’il est naturel que dans un pays à majorité musulmane et sunnite, la majorité des manifestants soit des musulmans sunnites, ceux qui s’en étonnent et qui s’en offusquent devraient plutôt s’interroger sur l’écrasante majorité de la minorité alaouite dans les fonctions clés du pouvoir syrien. D’autre part, parce que les pro-Bachar utilisent également les référents religieux. A ce propos, le mufti de Syrie, cheikh Hassoun, n’est il pas un terroriste, lui qui a clairement menacé de lancer une vague d’attentats kamikazes contre les ennemis du régime syrien (lien)? Les barbus du Hezbollah armés ne sont-ils pas dangereux pour la démocratie libanaise (lien) ? Et la république islamique d’Iran n’est elle pas inégalitaire vis-à-vis de ses citoyens sunnites et chrétiens(lien)? Que pensez également de la fatwa de Taleb Ibrahim appelant au meurtre des anti-régime?

L’administration américaine avait besoin d’un ennemi pour remplacer le rival communiste lors du Maccarthysme, et ce fut l’islamisme. C’est ainsi qu’est expliqué aux Etats Unis le dégoût des peuples arabes envers les Etats Unis : des « fous de Dieu » qui sont « jaloux de la liberté des américains » ! Comme si la politique étrangère des américains ne fournissait pas suffisamment de raisons pour expliquer la détestation des arabes envers la Maison Blanche(Une syrienne avait d’ailleurs tourné un documentaire pour mettre en avant ces raisons).
Le régime syrien reprend à son compte, et à sa façon (Infosyrie n’étant qu’un relais français), cette propagande, en imputant la responsabilité de la crise syrienne à des gangs salafistes-terroristes-etc financés par l’étranger. Comme si la dictature des Assad ne fournissait pas suffisamment de raisons pour expliquer le mécontentement d’un peuple qui ne veut plus être humilié.

Rappelons pour finir que le régime syrien a toujours su utiliser l’islamisme, terme fourre-tout, pour servir ses seuls intérêts. : soit pour se présenter à l’Occident comme étant un rempart aux islamistes, l’instrumentalisation de l’affaire des caricatures de Mohamed en étant un exemple percutant (lien), soit pour alimenter cet islamisme, un homme comme Abou Al-Qa’qa’, imam qui recruta des hommes syriens et libanais pour aller combattre en Iraq, n’ayant pas pu tenir ses prêches à Alep  sans l’accord, explicite ou implicite, des services de renseignements syriens (lien, et pour une analyse plus poussée : lien).

Le but de cet paragraphe n’était pas de traiter de la question de l’islamisme et de ses différents courants, ni de comparer la réalité de ces tendances avec la propagande, qu’elle émane d’Occident ou d’Orient. Il s’agissait de dénoncer les mensonges sur la réalité de révoltes populaires de syriens courageux qui souhaitent se libérer d’une dictature aussi impitoyable que sanguinaire. Il s’agissait de dénoncer l’utilisation d’étiquettes absurdes dans le seul but de salir les contestataires et les révolutionnaires. Il serait bien moins facile pour Infosyrie de s’attaquer aux opposants chrétiens, laïques, communistes ou alaouites, tout autant excédés des crimes du régime que leurs compatriotes musulmans.

Les commentateurs d’Infosyrie : une extension virtuelle de la dictature syrienne

Si Infosyrie aurait aimé attribuer la nationalité syrienne à Mohamed, on aimerait d’autant plus l’enlever à tous ceux qui, syriens, sont contre le clan Assad. Ceci fait partie de la dictature : tout syrien qui n’aime pas Bachar Al-Assad est soit un étranger infiltré et financé par les ennemis de la Syrie, soit un traître terroriste qui travaille pour eux.

L’auteur de ce modeste blog n’a pas échappé à ces deux accusations, contre toute vraisemblance. Ainsi, à quelqu’un qui me demande mon quartier à Homs, et à qui je réponds Alghouta, celui-ci y voit une preuve définitive de mes mensonges, car, d’après lui, Alghouta se trouve à Damas et non à Homs. En réalité, il y a bien un quartier Alghouta à Homs, et à Damas… Si c’est une preuve, alors les propos échangés montrent que mon interlocuteur n’est pas syrien!

Forcé d’admettre que je suis bien syrien, et Homsiote, on passe à l’étape supérieure. Dans un commentaire où je critique l’un des principaux rédacteurs sur un article qui s’appuie sur les images de la télévision syrienne (et qui ne prouve strictement rien), on suggère que ma famille à Homs fait partie des "terroristes" qui existeraient en Syrie…

Douter de l'existence des gangs armés signifie que vous en faites partie

Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est de voir la propension à aller dans le sens de la propagande officielle du régime syrien, sans aucune preuve; ce qui en dit long sur leurs intentions et leur méthodologie complètement biaisée. Mais est-il encore besoin de s’en convaincre ?

Finalement, Infosyrie n’est qu’un relais du régime syrien financé par lui, dont le but n’est pas tant de ré-informer que de propager les mensonges du pouvoir de Damas, ainsi que quelques prévisions qu’ils souhaiteraient auto-prophétiques ( Le régime syrien et Infosyrie n’ont eu cesse d’annoncer la fin des "troubles"),  en surfant sur la vague de la propagande des néoconservateurs américains sur les musulmans, mais en prenant le soin de dissocier les bons barbus (les pro-Assad) des mauvais (les anti-Assad)! Résultat : des articles absurdes, parsemés de mensonges et de fausses conception sur les musulmans, oubliant tous les anti-régime non musulmans, et avec un niveau politique proche de zéro. Qu’il nous soit permis de proposer à Infosyrie d’écrire un article sur la nouvelle barbe de Riyad Al-Asaad, le dirigeant de l’ALS, afin de savoir si sa barbe mérite le label salafiste (lien) !

Un chabiha barbu chargé de réprimer les manifestants syriens. Ou pourquoi il faut cesser de réfléchir en terme de pilosité.

About these ads
Cette entrée, publiée dans Contre propagande, Relais du régime, Thèse du régime, est taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

122 réponses à InfoSyrie, un relais de propagande financé par le régime syrien

  1. yfren dit :

    Très bien étayé et argumenté comme d’habitude. Rien à dire.
    Par contre il me semble que le lien final que tu donnes n’est pas un lien public. Je pense que tu es le seul à y accéder.

    Pour les Chibih Nibih je dirait qu’il se ressemblent tellement! Y’a aussi les images tombés entre les mains de manifestants au début du Chibih qui criait "les alaouites aux tombeaux et les chrétiens à Beyrouth".

    • syrieux dit :

      “les alaouites aux tombeaux et les chrétiens à Beyrouth”… cette fameuse phrase a été scandé par un alaouite! pour salir la révolution!

      Peux tu réessayer de lire le dernier lien? il devrait marcher

      • MS dit :

        "cette fameuse phrase a été scandé par un alaouite! "

        Ceci en dit long sur vos références et sur votre manière ridicule de cacher la vérité …
        Il n’y a même pas long temps et sur la télé française, votre cher SAROUT voulait exterminer les alaouites. Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas.

        Cette fameuse phrase a été scandée plusieurs fois à plusieurs endroits et pas mal de gens l’ont entendu comme par exemple l’écrivain Firas ASSAWAH qui l’a mentionné dans l’un de ses appels et mes amis qui sont anti régime ont entendu des phrases pareils dans plusieurs villes syriennes alors arrêtez de mentir avec vos amis y cmpris ici
        et je vais voir si vous allez publier mon commentaire …

      • syrieux dit :

        MS,

        oui, cette phrase a été dite par un alaouite, j’y peux rien moi.
        Remarquez, c’est naturel qu’une révolution populaire se fasse infiltré par des moukhabarat pour la salir.

        Je vais écrire un article sur cette question des minorités, vous aurez vos réponses, développées. Pour Sarout, expliquez moi pourquoi Fadwa Suleiman est toujours pro-Révolution? Elle a passé du temps avec lui non? Evidemment. Elle n’est pas la seule alaouite ou chrétienne à avoir fréquentée les révolutionnaires sunnites, si c’est ce que vuos disiez, cela se saurait.

        Au fait, votre commentaire a été publié, donc arrêtez vos idées pré-conçues qui biaisent tous vos jugements.

      • bramso dit :

        desolé c’est pas un Alaouite qui a scandée sa mais c’est bien un salafiste.

      • syrieux dit :

        Vous savez mieux que ceux qui sont sur place?

        Je ne vous ferais pas l’affront de vous demander comment vous savez que c’est un salafiste… au fait, c’est quoi un salafiste? Ah oui, le nom qu’on donne à ceux qui refusent la dictature des Assad

  2. Sham Yazalsayf dit :

    Très bon argumentaire, très bonne méthodologie.
    Comme d’habitude c’est article sérieux qui va au fond des choses, et qui explique point par point tout ce qui est dit.
    Bravo, continue comme ca

  3. abou abdelbasset dit :

    Masha’Allah!
    tes articles sont bien plus sérieux que beaucoup de journaux/blog dit professionnels!
    j’étais déjà allez sur info*yrie, j’en ai été plus que dégoûté! Le commentaire que j’ai posté (qui était anti-régime mais absolument pas virulent n’a pas été publié…no comment^^).
    Dommage que ton site ne soit pas mieux connus!

  4. Ali dit :

    Un régale , ça fait plaisir de lire enfin Un article sérieux, qui démasque avec des arguments solides les mensonges de ces larbins et relais du régimes syriens criminelle.

  5. Asma dit :

    Très bien écrit et argumenté! En plus on s’ennuie pas en lisant ton article. Bravo :)

    • syrieux dit :

      Merci, mais il faut dire que critiquer ce genre de site est d’une facilité presque déconcertante, tant les mensonges et techniques sont grossiers!

      • Kenshiro dit :

        Je vais poster votre article sur Facebook. J’ai eu l’occasion de lire quelques articles sur ce site de m*** qu’est infosyrie. Cette avalanche de propagande m’a dégouté plus qu’autre chose. Des gens meurent depuis plus d’un an en Syrie, comment peut on se premettre de salir leur mémoir en defendant l’indéfendble régime criminel des assad.

        PS : mon père a fuit la Syrie à l’arrivé des al assad au pouvoir dans les années ’70, son frère a été emprisonné pour raison politique, et son corps n’a jamais été rendu à la famille, ni même acte de décès. On est en 2012, il a disparu dans les années ’70 et n’est même pas déclaré décédé.

      • syrieux dit :

        Merci de partager cet article, il faut que l’on sache que ces gens payés par le régime profitent de l’ignorance des français sur la situation syrienne pour relayer la thèse des Assad.

        Je vous comprend, je connais plusieurs personnes dans votre cas. Ma propre tante a vu son mari partir entre les mains des moukhabarat, "il n’y en a que pour 5 min" lui disaient ils. Aujourd’hui, pas de nouvelles de son mari, et pas d’acte de décès ce qui empêche ma tante de faire quoi que ce soit ( h"ritage, mariage, etc)

        Vous êtes de Hama?

      • LATTAKIA dit :

        Je réponds également à Syrieux en même temps,

        Que l’on soit clair dés le départ : Je me fous comme de l’an 40 de Bashar El Assad.

        Je vais essayer de prendre point par point vos réponses

        – Vous appelez cela "massacre" quelle que soit la rhétorique occidentale. Libre à vous, mais à l’heure actuelle, ce n’est pas vous qui êtes entendus mais "la rhétorique occidentale" qui légitime ainsi des guerres et, cette fois-ci, de vrais massacres de masse (selon votre définition).

        – Concernant l’armée Syrienne. 13 mois de "révolution" violente (dés avril2011) et une armée toujours fidèle et soudée (eh! oui, il faut savoir admettre les faits). Les défections sont plus que minimes (même les USA qui avaient misé sur des défections massives ont été déçu). 60% de sunnites dans l’armée Syrienne dont une gande majorité de "décideurs".

        – Pour les Jeunes Tlass (je dis les jeunes car ils étaient 2, l’un a été tué). Ils sont bien des neveux du cher Mustafa Tlass. Le jeune Tlass restant est le chef de la brigade Farouk comme je l’ai déjà écris. Il y a aujourd’hui assez de témoignages (sur you tube, il n’y a qu’à aller à la pêche) de civils qui impliquent directement cette brigade dans des actes atroces notamment à Homs (mais bien entendu, nous pouvons douter de tout n’est ce pas ?).

        – L’ASL, protectrice des manifestations ?. Pitié. Dire qu’il y a eu (et qu’il y a encore) des manifestations pacifistes de personnes desirants vraiment des changements dans la vie syrienne c’est une chose, mais ça non!. Dés avril (pas depuis quelques semaines), il y a des vidéos montrant des policiers (type CRS en France) non armés fuirs et se faire tirer comme des lapins. Ces tirs émanaient de manifestations. Il y a eu un massacre de 120 policiers attribué au départ au régime puis rapidement (les auteurs ont été arrêté avec les vidéos de leur "exploit") mit sur le compte de l’ASL. Il y a de plus en plus de témoignages de civils qui indiquent qu’ils étaient soit payés soit obligés de participer à ces manifestations sous peines de représailles. Un de mes amis à Lattaquié (pourtant à forte majorité Alaouite !), sunnite a dû se réfugier avec sa famille en septembre dernier dans un quartier à majorité Alaouite car il était menacé pour ne pas descendre dans la rue pour manisfester. Non seulement il ne vit plus dans l’appartement dont il est propriétaire, mais, en plus, il est obligé de payer un loyer !.

        – Ils ne peuvent pas communiquer facilement entre eux ?. Quid des téléphones satellites récupérés par l’armée Syrienne ?. Quid du nombre de morts quasi en temps réél donnés par l’OSDH grâce à son "réseau syrien". ?. Même les meilleures armées du monde n’ont pas une telle efficacité.

        – Les miliciens étrangers. Des Iraniens ?. Permettez moi d’en douter. Les seuls Iraniens que j’ai vu depuis les évènements sont des ingénieurs civils Iraniens "capturés" et présenté par la star Tlass (el farouk) comme des gardiens de la révolution. Il c’est avéré que cela était faux puisque, depuis, ils ont été libéré (tractations Irano-syro-Française).
        Par contre, dire que les lybiens (par exemple) son venus individuellement, c’est se moquer du monde et faire preuve de peu d’impartialité. 600 ont été amené de Lybie avec à sa tête pas moins que le patron Lybien d’al quaïda (tous des anciens de la "guerre de libération lybienne").
        Pour les tunisiens et les Irakiens, je ne sais pas, mais nous pouvons également parlé des Turcs pris à Homs ainsi que de Français.
        "Ils ne sont arrivés que plusieurs mois après l’insurrection". Ceci reste à prouver et de plus, étant donner le "fiasco" de l’ASL "syro-syrienne" sur le terrain, les instigateurs de ce vaste "merdier" (désolé) ont bien été obligés de trouver une solution.
        Quant à la non ingérence d’Al Quaïda (ou autres mouvements du même accabit) au niveau de l’ASL, je veux bien le croire car l’ASL ne semble rien gérer du tout !.

        – Popularité de Bashar El Assad. Désolé vraiment mais, il est populaire je n’y peux rien. Encore une fois, 13 mois de "révolution" et le régime ne tombe pas (peut-être que les 10% de Alaouites sont tous des Supermans) ?. Modèle de liberté le régime Syrien ?, certainement pas, mais franchement, pour y avoir vécu, on est très loin de l’enfer décrit.

        – Le régime actuel est le chao ?. Alors OK, vous qui connaissez si bien le moyen orient et ses subtilités, indiquez moi une seule personnalité syrienne capable de prendre la place de Bashar sans que le chaos ne s’installe ?. Vous n’êtes bien entendu pas sans savoir que dans les pays du Moyen orient, il y a besoin (dans le collectif) de s’identifier à un leader, sinon, c’est l’anarchie.

        – Non, je n’ai pas lu le témoignage de samer mais j’ai un cousin qui s’appelle samer et que j’ai eu aujourd’hui par Skipe. Il est Architecte, ne travaille plus depuis 1 an et à peur pour sa famille. Non pas de l’armée mais d’autre chose……..

        – Encore une fois, les régimes au Moyen orient sont ce qu’ils sont, monarchique ou non, corrompus certainement (citez-moi une seule démocratie dans le monde arabe ?). Vous savez également surement que le fils n’est arrivé au pouvoir que par "accident" puisque c’est son frère (tué dans un accident de voiture à côté de l’aéroport de damas) qui devait être "l’élu". Nous avons hérité en 2001 "du moins pire". C’est pour cela que j’écrivais que l’on aurai pu au préalable "parlé" avec (le temps qu’il "vire" petit à petit la clique de son père, ce qu’il a fait dailleur sivous êtes honnête. Cela prend du temps et les évènements dans la région depuis 2001 ont été nombreux il me semble…).
        L’un des "patron" de la Quatrième division n’est effectivement pas un tendre. Mais bizarrement, je n’ai pas encore vu cette division sur le terrain (on a bien tenté une fois de la mettre en scène à Homs mais…..).

        Oui, la Syrie est loin d’être parfaite, oui, il y a des opposants au régime qui règne (régnait ?) sans partage depuis plus de 40 ans. Ces opposants existent depuis longtemps et Gallioun n’en fait certainement pas partie (au moins, ils sont connus et estimés en Syrie comme Kilo par ex).

        Pour moi, la "pseudo-révolution" syrienne par la violence est vouée à l’échec. Les opposants veulent le changement ?, OK, je les prends au mot. Cette année à au moins un côté positif (le seul à mon avis) : Elle a obligé le régime en place d’accélérer ses réformes. Aujourd’hui le parti Baas n’est plus le seul parti (10 ont été autorisé) grace notamment à l’abrogation de la loi d’urgence.
        Alors voilà messieurs, Rome ne c’est pas fait en un jour, jouez le jeu de la liberté et de la démocratie que vous appelez de tous vos voeux. Et si cela ne parche pas, alors oui, peut-être, prenez les armes à nouveau.

        Voilà ma deuxième réponse à votre texte. Je veux revoir la Syrie que je connais, les Syriens que je connais, toute confession confondue avec Bashar ou pas mais unie.
        Je doute que ceux qui tirent les ficelles aujourd’hui, au détriment de de gens simples qui y croient, se soucient de l’unité syrienne……

      • Kenshiro dit :

        Non ma famille vient de Damas en réalité. Malheureusement, je n’ai jamais eu la chance de mettre un pied en Syrie par peur d’avoir des ennuis. Mon père lui même n’a plus osé rentrer en Syrie pendant plus de 33 ans ! Il y est retourné pour la premier et accompagné d’autres personnes en 2004. J’ai toujours voulu voir à quoi ressemble c pays, et étant un passionné d’histoire il y a de nombreux sites archéologiques qui me font rêver.

        Ce pays est entré dans une air de terreur de cauchemars il y a maintenant 40 ans. C’est beaucoup mais à l’échelle de l’histoire ce n’est pas grand chose. L’histoire se souviendra du clan Al Assad comme elle se souvient d’Hitler, ni plus, ni moins.

        Enfin, je ne suis pas pour un conflit confessionnel. Ma famille est de confession musulmane (sunnite) et beaucoup de mes amis sont Libanais chrétiens. Pour moi ce n’est pas la religion qui défini si une personne est bonne ou mauvaise. Mais je ne trouve pas normal qu’un pays à 80% musulman soit totalement dirigé par les Alaouites minoritaires. Evidemment, ce genre de commentaire est souvent censuré (surtout lorsque j’ai essayé de le publier sur Infosyrie, à l’époque où naïvement je pensais qu’il s’agissait d’un vrai site d’informations).

    • syrieux dit :

      Je vois mieux. J’ai dit Hama car c’est la ville qui fut la plus touchée, mais la répression aveugle des Assad n’a épargné personne.

      J’espère que la Syrie sera bientôt libre, et que vous pourrez découvrir votre pays. La Syrie, c’est tout simplement magnifique. J’ai toujours été dégoûté de voir un tel pays, un tel potentiel, être tenu par des voyous.

      à propos des confessions, vous pouvez lire mon article sur ce blog (sur le piège d’une lecture ethno-confessionnnelle). Dites moi ce que vous en penser. Je suis d’accord qu’un gouvernement doit refléter la population. Mais bon, nous on a un régime qui sert principalement un clan…

  6. Pedro dit :

    Pas besoin d’être un devin pour comprendre que le réseau voltaire, et tous ses satellites sont un amas de guignols manipulés manipuleurs, voire dangereux.

    Pas besoin non plus de sortir de l’X pour réaliser que vous êtes leur pendant, de l’autre coté du mirroir.

    Il n’y a pas d’un coté les gentils et de l’autre les méchants comme ce péon de leverrier essaie de nous faire croire à grands coups de vomis sur ce qui lui sert de blog.

    Il n’y a que dans Goldorak ou dans des sites de désinformation comme le votre, celui de leverrier, mais aussi infosyrie ou le réseau voltaire que le manichéisme est célébré.

    Mais ne soyez pas inquiets, un bel avenir vous est réservé, le nivellement par le bas des journalistes depuis quelques années, voire plus, vous mets à l’abri d’une prise en flagrant délit de mensonges, c’est à peine si les journalistes du mainstream savent ou est Carcassone de nos jours, alors Homs …

    Allez bonne continuation ! J’avais envie de vous dire à l’année prochaine à Damas, mais non, vu que l’avenir de la Syrie va se rapprocher de ce qui s’est passé en Afghanistan ces 20 dernières années, on est pas près de s’y retrouver autour d’un verre.

    • yfren dit :

      Et où voulez vous en venir au juste si vous crachez sur tout le monde?
      Le pessimisme est comme la haine une maladie.
      C’est principalement le peuple et sa détermination qui fait l’avenir d’un pays et non pas les gouvernements ou les "puissances" étrangères qui ne sont que des facteurs comme d’autres.
      Prenez l’exemple de l’Allemagne, rasée, ramenée à l’age de pierre et découpée en 45. Ça n’a pas empêché le pays grâce à son potentiel humain de revenir en tête de file quelques années plus tard seulement loin devant des pays comme la France (soit disant victorieuse); ou encore bien loin l’Espagne qui n’a que trop peu souffert de la guerre mondiale par sa neutralité.
      Ce que je veux dire finalement c’est que la Syrie est un centre de la civilisation humaine et qu’elle possède un héritage très riche et constructif. Les 40 ou 50 années durant lesquelles cette mafia sanguinaire à fait régresser le pays n’est qu’une petite parenthèse dans son l’histoire. Alors ne la prenez pas comme règle générale si ce n’est que depuis hier que vous vous "intéressez" à cette nation.

      • Citoyen dit :

        Il faut continuer à croire que les occidentaux qui sont les plus paresseux de ce monde vont continuer à mener un train de vie princier du fait des guerres menées par leurs dirigeants pour spolier les peuples des autres nations. Continuez à rêver du moment que vous êtes libres de le faires. MAis sachez tout simplement que vous n’êtes pas libres de déformer la vérité, et parlant de vérité, il n’y en a qu’une, et je vais vous l’apprendre de nouveau puisque vous refusez de la voir, la voici: Les impérialistes ne pourront plus jamais massacrer des peuples innocents sous le pretexte d’apporter la démocratie. Alors qu’ils cherchent à s’emparer des ressources des autres. Les impérialistes ne pourront plus vivre au dessus de leur moyens au grand dépend des autres peuples. Vous voulez rouler grosse carosse, alors ménagez votre monture. Préparez vous à accepter des millions de suicide en occident par ce qu’on n’a jamais appris au monde en occident comment se battre pour vivre. On n’a jamais appris au monde de ce côté que tout s’acquiert au prix de l’effort. Enfin, votre propagande sur la Syrie a échoué. Bacher est tout simplement aimé de son peuple. C’est ça qui est la vérité. Mais vous êtes libre d’y croire ou non. Mais vous ne pouvez la changer, car vous n’avez pas pu gagner la guerre. C’était la seule façon pour vous de travestir la réalité. Vous avez échoué, alors assumez

  7. Pedro dit :

    Alors désolé, mais celle-la :

    "qu’on n’a jamais appris au monde en occident comment se battre pour vivre"

    ça mérite le grand prix 2012 de la connerie, un simple regard sur ce que les français ont vécu pendant l’occupation et cet argument implose net.

    Bonne continuation quand meme, same player shoot again.

    • Citoyen dit :

      Qu’ont-ils donc vécu pendant l’occupation, ces français? Pensez-vous que le fait pour une puissance coloniale d’aller supplier ses colonies pour venir la libérer de l’occupation n’est pas suffisamment humiliant? Ah! j’oubliais que la honte et l,humuliation ne sont pas françaises. Passons!

      Pensez-vous travailler suffisamment pour mériter le social qu’on vous paye gracieusement? vous êtes vous déjà poser la question de savoir d’où pouvaient venir les moyens par lesquels vos autorités vous payent cette mane généreuse?

      Comprenez très cher que ce à quoi les autres renonçaient hier et qui vous était acquis ne l’est plus aujourd’hui. Ce que vos dirigeants obtenaient hier des autres peuples sous la menace du canon n’est plus accessible aujourd’hui car ces autres peuples ont soit acquis aussi la technologies de fabrication de canon soit se sont tournés vers d’autres détenteurs de la technologie de canon pour se protéger.

      Alors oubliez les passes droits d’avant car le processus que je viens de vous décrire est irreversible. Si vos avez suffisamment les moyens, si vous travaillez suffisamment comme vous le prétendez, allez échanger sur le marché international le fruit de vos efforts pour obtenir ce dont vous avez besoin. Le marché est ouvert. Par contre si vous ne produisez rien, alors souffrez d’assumer votre inaction. Nous sommes au rendez-vous du donner-recevoir. Si vous donnez, alors vous recevrez. Elle est dépassée cette époque où certains recevaient sans avoir rien apporté. Telle est la seule vérité imuable. On aura beau armer des détraqués que cela n’aboutira à rien car un détraqué, un terroriste, ça ne refléchit pas, ça ne connaît que tirer sur la gachette tandis qu’une personne saine d’esprit reflechit à ce pourquoi il tire sur la gachette et quand cela en vaut la peine, il reflechis à comment optimiser la balle qui sort de son canon.

    • rody dit :

      Pedro! Mais sais-tu vraiment ce qu’il s’est passé durant la seconde guerre mondiale. A lire tes imbécillités, tu étais plus tôt du côté es collaborateurs fascisants!

  8. France Syrie dit :

    Merci pour cet article, jouissif ! Le nombre de commentaires reprenant ces idées sur les pages des grands journaux est affolant. Et merci pour ce blog de manière générale !
    Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire des relations franco-syriennes :
    arcdecrises.blog.lemonde.fr

    • syrieux dit :

      Merci à vous. Je viens de commencer à lire vos billets sur votre blog, et c’est très intéressant et très agréable à lire.

      Sinon, il y a aujourd’hui un intérêt certain pour les thèses du complots, pour des raisons sur lesquelles je reviendrais brièvement dans un prochain article.

  9. alain dit :

    Il est evident qu Infosyrie est un sombre avatar du régime syrien, utilisant des ficelles ( câbles) bien pesantes donc non credibles et plutot comiques ( si la situation le permettait).
    Mais qui se cache derriere le risible pseudo de Louis Denghien?

    • syrieux dit :

      Absolument alain!
      Ce qui est inquiétant, c’est d’avoir à montrer des évidences! Et encore, si on devait s’arrêter à chaque bêtise de ce site, on pourrait en écrire un livre, sans intérêt d’ailleurs.

      En même temps, comment défendre une dictature indéfendable??

      Pour Louis, je n’en sais fichtre rien, mais j’aimerais savoir qui est celui qui a insinué que ma famille à Homs est une famille de terroristes…

  10. Karima dit :

    Merci Syrieux pour votre blog, des amis de Oumma.com proches de Nabil, ont donné le lien de votre blog et vous ne pouvez pas savoir combien, je suis heureuse de vous lire, et je suis vraiment en colère, contre mes frères et soeurs arabes qui soutiennent LE BOUCHER de Damas.

    Dites moi en quoi et de quelle manière puis-je vous aider ?

    @plus
    Salam

    • syrieux dit :

      Karima,

      Salam, bonjour,

      merci pour votre commentaire. Je suis flatté que le blog et ses articles vous donnent satisfaction, vraiment. C’est déjà pour moi une grande récompense.

      Je partage votre colère pour ceux qui voient encore dans ce régime une pauvre victime d’un complot mondial, et qui vont jusqu’à salir les pauvres syriens qui mènent un des plus beaux combats! A nous de montrer, patiemment, qu’ils sont dans le faux, en dénonçant les malhonnêtes d’entre eux!

  11. Calle Infierno dit :

    Bonjour,

    A la lecture de votre article, je peux comprendre votre désarroi. Je vous avoue honnêtement que moi, de mon côté, je ne vois pas d’intérêt à ce que le régime tombe. Je suis Libanais chrétien, et pour certains d’entre nous, lorsque l’on voit l’opposition qui sévit, ça ne nous donne pas envie de tout raser, surtout pas par la violence, il faut une transition. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas besoin de réformes, loin de là, et je pense qu’il faut laisser le temps et une chance aux nouveaux projets de lois qui sont sortis de terre.

    Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’Infosyrie suit globalement une ligne assez partisane, et je ne partage pas toutes leurs opinions. Cependant, il me semble qu’ils proposent également beaucoup de nouvelles alternatives et sensées, qu’elles soient de diplomates ou d’intellectuels de toutes tendances. Et dans le marasme médiatique affligeant, je pense que vous en conviendrez, ça fait du bien d’avoir un autre son de cloche. Il ne faut pas tout prendre pour argent comptant, bien sûr, mais sur beaucoup d’articles ils appellent également à la prudence sur certaines rumeurs (dont celle parlant de 120 agents français capturés à Zabadani).

    Pour en revenir à la Syrie, je pense que tout le monde souhaite que ça s’arrête, que ce soit civils, opposition ou gouvernement. Et je pense qu’il faut laisser le peuple décider, par les urnes, de son avenir. Cependant, nier qu’il y ait une opposition à couleur salafiste et qui n’en a rien à caler de la démocratie, c’est tout aussi criminel. Et nier que les chiffres et les données sont manipulables, c’est pas honnête non plus. Alors oui, Infosyrie reprend des informations de Sana mais ne sommes-nous pas tous dépendants de l’information qu’on nous donne? Oui l’info syrienne est partiale mais pas moins que les infos européennes où il n’y a pas plus de connaisseurs de la politique régionale.

    Bien sûr, le site a des défauts, bien sûr ils sont partiaux et tout n’est pas blanc du côté du gouvernement. Mais rejetter toute la faute sur le régime en les accusant de manipulation n’est pas crédible.

    En espérant que tout s’arrange en Syrie prochainement

    Cordialement

    • syrieux dit :

      Bonjour et merci pour votre contribution argumentée. J’aimerais vous donner mon point de vue sur les points que vous soulevez :)

      1- "Je vous avoue honnêtement que moi, de mon côté, je ne vois pas d’intérêt à ce que le régime tombe."

      L’intérêt pour nous est de mettre fin aux pleins pouvoir des moukhabarat et à l’état de non droit qui prévaut en Syrie. Nous sommes systématiquement soumis au bon vouloir de ces moukhabarat, ils savent absolument tout sur nous, et ils disposent des pleins pouvoirs : il suffit pour eux de vous accusez de comploter contre le président, ou de vouloir affaiblir le sentiment d’appartenance national (sans preuve) pour vous arêter, vous torturer ( à différent degré). C’est tout simplement inacceptable. Pourquoi des membres de ma famille furent arrêtés sans que l’on ai de leur nouvelles depuis, et sans que l’on sache ce qui leur est reproché (à part que c’est des traîtres à la Nation, mais on sait ce que ça vaut) ? En Syrie, le minimum de l’humiliation était de vous écraser le coup en vous insultant.
      Ca, c’était avant les événements, et rien n’a changé avec la crise, les enfants torturés étant ce qui m’horrifie le plus.
      Il me semble que les libanais ont eu droit à un échantillon de ce que nous pouvons vivre, non?

      2 – "Je suis Libanais chrétien, et pour certains d’entre nous, lorsque l’on voit l’opposition qui sévit, ça ne nous donne pas envie de tout raser, surtout pas par la violence, il faut une transition. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas besoin de réformes, loin de là, et je pense qu’il faut laisser le temps et une chance aux nouveaux projets de lois qui sont sortis de terre."

      Je ne sais pas ce que vuos entendez par tout raser. Ce que nous souhaitons, c’est la fin de ce régime, tout le régime. On a pu constater à quel point il est soudé et fort. En finir avec une seule partie ne réglera pas grand chose. Bachar n’est que la tête de ce régime, et je pense personnelement qu’il ne dirige même pas réellement les hommes censés lui obéir. Bachar n’est pas le problème en tant que tel, c’est le régime et surtout les moukhabarat. En cela, il faut en finir avec ce régime policier et dictatorial.
      Après, il faut évidemment garder les institutions qui existaient avant l’arrivée des assads et que ces derniers ont vidés de tout sens. Il faut redonner vie au Parlement et autres institutions politiques ou militaires pour que chacun rejoue son rôle naturel. Si cela entre dans votre conception de transition, alors nous serons d’accord là dessus.

      En revanche, nous n’accordons (je parle au nom de la contestation) AUCUNE crédibilité aux réformes. On n’annonce pas des réformes en continuant à tuer. Rien n’a changé, et rien ne changera, tout n’est que mascarade. Il y a deux semaines, un ami à Homs est mort, excécuté. Croyez moi, le régime ne veut pas discuter, la balle n’est même pas dans le camp de l’opposition!

      3- "Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’Infosyrie suit globalement une ligne assez partisane, et je ne partage pas toutes leurs opinions. Cependant, il me semble qu’ils proposent également beaucoup de nouvelles alternatives et sensées, qu’elles soient de diplomates ou d’intellectuels de toutes tendances. Et dans le marasme médiatique affligeant, je pense que vous en conviendrez, ça fait du bien d’avoir un autre son de cloche. Il ne faut pas tout prendre pour argent comptant, bien sûr, mais sur beaucoup d’articles ils appellent également à la prudence sur certaines rumeurs (dont celle parlant de 120 agents français capturés à Zabadani)."

      Infosyrie ira toujours dans le sens du régime, qui le finance. Il n’y a pas toujours besoin de mentir, certaines informations sont vrais, mais ce que je mets en évidence est leur malhonnêteté profonde. Tout n’est pas à jeter, et je pense pas qu’on puisse dire cela, même des pires médias. Je crois que c’est Paul Valéry qui disait qu’il y a pire que le faux, c’est la vrai mélangé au faux. Car pour pouvoir distinguer les deux, il faut maîtriser le sujet, ce qui rend la lecture de ce genre de site inutile. Quand je vois le nombre de personnes me citer infosyrie (et d’autres) comme référence sans les précautions d’usage -que vous rappelez-, je me dois de les dénoncer!
      Je suis pour qu’il y ait un autre son de cloche, toujours. Mais que cela viennent de gens honnêtes et que l’on puisse débattre. Je prépare quelques articles où je parlerais un peu plus en détails de ces points car je ne suis naïf quant à la réalité des événements et aux intentions des acteurs de cette révolution, toutes tendances confondues.
      Car, ne l’oublions jamais, le but n’est pas d’avoir un autre son de cloche, mais un son de cloche plus juste!
      J’en profites pour préciser que je lis quasiment tout (même SANA, c’est dire) mais que mes informations ne proviennent ni d’AlJazeera ni de CNN :)

      4 – "Pour en revenir à la Syrie, je pense que tout le monde souhaite que ça s’arrête, que ce soit civils, opposition ou gouvernement. Et je pense qu’il faut laisser le peuple décider, par les urnes, de son avenir."

      Tant qu’on bombardera des quartiers, je ne vois pas ce que les urnes peuvent faire. Et le régime en niant depuis le début la réalité de la contestation ( le peuple est derrière Bachar!, C’est un complot!!, etc…) montre qu’il n’etend pas écouter ceux qu’il ne reconnaît pas!

      5 – "Cependant, nier qu’il y ait une opposition à couleur salafiste et qui n’en a rien à caler de la démocratie, c’est tout aussi criminel."

      C’est là que je ne vuos suis plus!
      Quelles sont les preuves qu’il y a une opposition salafiste?? Et qu’appelle t on salafiste, au delà de l’étiquette bien commode que cela représente?
      Depuis le début, aux manifestants pacifiques, on a dit : frères musulmans, salafistes, terroristes!
      Le terme salafiste a au moins quatre réalités, la seule qui irait dans le sens de la propagande des assad est celle des djihadistes type alqaïda. Mais bon, même s’il y a une couleur salafiste qui m’aurait échappée, celle ci ne peut être majoritaire et ne peut justifier les crimes de ce régime!
      Je n’ai personnelemnt aucune raison d’avoir peur d’un salafisme en rien explicatif de ce qui se passe. Même les frères musulmans n’ont pas grand chose à voir avec les événements en interne (mais influant à l’étranger). Pourquoi ne veut pas écouter cette écrasante majorité de civils (y compris des alaouites, des chrétiens, des druzes, etc) qui veut Liberté et Dignité?

      6 – "Et nier que les chiffres et les données sont manipulables, c’est pas honnête non plus. Alors oui, Infosyrie reprend des informations de Sana mais ne sommes-nous pas tous dépendants de l’information qu’on nous donne? Oui l’info syrienne est partiale mais pas moins que les infos européennes où il n’y a pas plus de connaisseurs de la politique régionale."

      Les chiffres sont manipulables, j’en sais quelque chose, vu que je suis statiscien! Moi je pense, et j’ai des bonnes raisons de le penser, que les chiffres sont en dessous de la réalité. Le médecin français le confirme d’ailleurs. En tout cas à Homs, j’en suis quasi sûr : des personnes que je connais n’apparaissent pas dans le bulletin des martyrs ( la famille ne veut pas, à cause de menaces) et les disparus ne sont pas comptés (ce qui explique pourquoi les militaires des assads cachent les corps qu’ils tuent, quand il le peuvent).
      Ensuite, je n’ai jamais fait l’apologie des médias occidentaux, et s’ils sont tous critiquables, certains le sont plus que d’autres suivants les situations.
      En l’occurence, l’info syrienne n’est que mensonges ordonnés par le régime ( des témoignages édifiants en parlent) pour littéralement manipuler ( cf. fausse interview d’Olivier Roy, les fausses vidéos de Walid Al-Moualem, etc…) là où les médias occidentaux patissent plus d’une incompréhension dûe à des grilles de lecture typiquement occidentales.
      Enfin, c’est à la confrontation de la réalité que l’on sait qui est plus dans l’erreur que qui, et, concernant la réalité du terrain, les médias occidentaux sont plus dans le vrai que les médias syriens :
      Il n’y a pas de complot, le régime bombarde, il y a bien une contestation, il y a bien des tortures, etc…
      Enfin, mon "combat" n’est pas de débattre sur les médias occidentaux, ma conclusion est faite depuis longtemps, notamment depuis les fameuses ADM où je savais depuis le début que c’était un mensonge. Mon "combat" est plutôt de dire le vrai (quand je maîtrise un peu le sujet, ce qui est rare, c’est pourquoi je n’ai pas fait un blog sur la Lybie ou la Tunisie :) ) et en l’occurence, les menteurs, ce sont les médias syriens!
      Donc je vous rejoins bien sur la méconnaissance des "experts" sur la politique régionale, et vous fait remarquer qu’InfoSyrie est bien ignorant sur ces sujets!

      7 – "Bien sûr, le site a des défauts, bien sûr ils sont partiaux et tout n’est pas blanc du côté du gouvernement. Mais rejetter toute la faute sur le régime en les accusant de manipulation n’est pas crédible."

      Pardon, mais ils sont malhonnête. Après je suis prêt à débattre de tout, mais il faut un minimum.
      Sinon, je ne rejette pas tout sur le régime, loin de là, mais il est évident qu’il est le principal coupable.

      Voilà pour mon point de vue, le point le plus important étant les raisons pour lesquelles nous voulons en finir avec le régime, régime qui nous colle toujours des étiquettes pour faire peur et paraître comme un moindre mal.
      Cordialement

  12. Calle Infierno dit :

    Re-bonjour et merci également pour votre réponse argumentée :) je voulais quand même moi aussi apporter mon point de vue à vos arguments.

    1- Comme je l’ai dit précédemment, des réformes sont nécessaires. Etre dérrière le régime n’implique pas d’être d’accord avec toutes ses actions. Je suis d’accord avec vous sur le fait que la corruption et les moukhabarat sont des éléments nefastes et à éliminer. Mais sincèrement je doute que cela change avec un changement de régime…Sans être pessimiste, nos régimes régionaux se distinguent par ce genre de comportement, et ce n’est pas en changeant de régime qu’on y parviendra, c’est une question de travail de fond qui prend des années. Sinon, bien sûr, les tortures et les emprisonnements ne sont pas des modes de gouvernance, cela doit changer… Quant aux enfants torturés, on entend tout et n’importe quoi actuellement. Je n’ose même pas vous dire que ne crois ni l’un ni l’autre, même si c’est effroyable, nous sommes d’accord là-dessus…

    2- Quand je dis "tout raser", je veux dire qu’il faut effectuer une transition, on ne peut pas juste renverser un régime et mettre quelqu’un d’autre comme ça! Regardez la Libye où les anciens rebelles se livrent à des exactions affreuses, où même en Egypte où c’est un chaos politique sans nom. C’est pour ça que j’estime que, si changement il y a, il faut le faire en douceur. Disons dans le contexte actuel, sans trop de dégats…Mais ça ne se fera pas sans déception dans un camp où dans l’autre, soyons réalistes! Sinon je suis d’accord avec vous sur le fait que l’état policier et les moukhabarat ne sont pas nécessaires, et sur le fait que Bachar n’a pas le contrôle de tout le monde. Mais je pense qu’il y a aussi un travail de sape pour écarter ou affaisser la position de l’ancienne garde de son vieux père. En tant que Syrien, je pense que vous avez pu vous rendre compte que des efforts ont été fait dans le pays même si ce n’est pas parfait, non? Alors oui, il faut des institutions politiques respectables mais pas à n’importe quel prix et n’importe comment.
    Et pour l’instant, il faut laisser le crédit aux réformes, on verra ce que ça donne. De nombreux intellectuels ont signé la charte sur la liberté de la presse (comme Nadia Khost). De nombreux opposants historiques ont rejoint des partis lors de la création des partis politiques en juillet. Pour l’instant il faut attendre et voir ce que donneront les résultats.

    3- Infosyrie peut propager des infos pas toujours pertinentes (je ne suis personnellement pas d’accord lorsqu’ils disent que la Russie est garant de la démocratie mais soit). Là n’est pas le problème. Et malheuresement, un son de cloche juste, ça n’existe pas! Car tout est visible sous un oeil différent, selon l’endroit où on se trouve. Personnellement, au delà de l’aspect propagandiste, ils fournissent souvent des reportages ou des témoignages de gens hors du conflit (ou dedans également) qui donnent des informations pas forcément concordantes avec les leurs. Je pense que vous avez dû en lire beaucoup si vous allez sur leur site (il suffit de regarder les interviews de certains journalistes ou haut-gradés américains ou français ou autres). Il n’est d’ailleurs pas étonnant que nombres de collaborateurs d’Al-Jazeera, chaîne subjective au possible, aient décidé de démissioner face aux mensonges et à la propagande distillé par la chaîne. Bien sûr qu’ils sélectionnent l’information, mais c’est le lot de tout le monde. Même de nous deux. C’est pour ça que je vous dis que le son de cloche juste on ne le trouvera jamais. Il y a des torts et des raisons des deux côtés de la plume, je pense qu’il faut l’admettre. Je ne vois pas vraiment ça comme de la malhonnêteté, car au gré des articles, j’ai pu voir quand même pas mal d’éléments de bonne conscience, sinon du partisanisme. Mais ça, c’est le lot de tout le monde…

    4- Une partie du peuple est derrière Bachar, je pense que c’est incontestable non? Même pas seulement parmis les minorités chrétiennes et alaouites mais aussi parmi les sunnites. De nombreuses personnes en témoignent, dont des chefs religieux en Syrie ou ailleurs. Je ne dis pas que ce qu’a fait le gouvernement était bien, la répression initiale leur a porté un tort, mais il semble que de nombreux Syriens exigeaient surtout des réformes internes. Le gouvernement a proposé certaines réformes, il faut attendre de voir ce qui va se passer.

    5- Je crois que c’est en effet ici notre point de discorde. Il est entendu que de nombreuses personnes civiles, y compris faisant partie des minorités, désirent des changements. Mais cela n’inclut pas forcément un changement de régime EN ENTIER, cela peut signifier des réformes intérieures, concernant par exemple la liberté de presse ou de création de partis politiques. Cela est en discussion si mes souvenirs sont bons. De plus, et vous le confirmez plus loin, les chiffres sont modulables et interchangeables à merci. Qui nous dit que c’est l’écrasante majorité qui est civile et imbibée d’eau de rose?
    Quand je dis "salafiste", il est vrai que je m’égare. Ceux que nous appelons salafistes piétistes sont bien sûr des citoyens à part entière qu’il convient de respecter et sont respectables car n’entravant pas la liberté de tout un chacun. En revanche, la vague de wahhabisme qui sourde sur le monde arabo-musulman depuis un long moment nous a amenés une nouvelle (ou plutôt a remis au goût du jour) forme de salafisme austère (ça c’est leur droit) et particulièrement intolérant (ça c’est vraiment pas cool…). Il suffit de voir nos voisins Libyens ou Iraquiens qui s’entre-tuent après la "démocratie" mise en place. Et de nombreux exemples sont visibles autour de nous, que ce soit la bande à Hariri au Liban ou justement le fameux CNT Libyen.
    Bien avant de consulter Infosyrie, j’avais déja de nombreux doutes quant à "l’opposition". Mettons les civils pacifiques de côté et concentrons-nous sur les plus nerveux. Il suffit de savoir que les Occidentaux (et certains Arabes) soient derrière eux pour que l’on sache que ce ne sont pas des enfants de choeur. De tous temps, les politiques américaines ont été d’armer les opposants à un pouvoir qui ne leur était pas cher. Ils n’ont absolument aucun problème à s’acoquiner avec l’islamisme le plus rampant lorsque cela leur convient (cf. Arabie Saoudite, Frères Musulmans syriens – vous remarquerez qu’ils étaient contre les égyptiens car opposés à Moubarak, CNT Libyen, Hariristes libanais, talibans afghans – contre l’Union Soviétique…). C’est un processus employé par tout le monde, Israël a bien soutenu le Hamas lors de sa création pour affaiblir l’OLP. Tout ça pour vous dire qu’il n’y a rien d’étonnant à voir une opposition armée d’obédience islamiste à l’oeuvre en Syrie! Des médias étrangers ont également confirmés l’arrestation (ou le décès) de plusieurs Libyens, Iraquiens et autres djihadistes étrangers en Syrie. Je ne pense pas qu’ils luttent pour la liberté de la presse… De plus, vu le rôle joué par le Qatar et l’Arabie Saoudite, des "chantres" de la démocratie, il y a peu de doutes à se faire…
    Je ne pense pas non plus qu’ils soient majoritaires, mais leurs actions armées (les attentats à Damas ou Alep, c’est signé, à moins que le régime s’amuse à tuer ses propres collaborateurs) font du tort au peuple syrien et aux revendications de ceux qui en ont! Ils prennent en otage le peuple syrien et c’est bien là que c’est sournois. La soi-disante ADSL (jeu de mot pourri mais j’assume ^^) ressemble plus à un fantasme qu’à une organisation srtucturée, avec là encore, des chiffres invérifiables! Et ça, nombres de journaux pas très potables s’en font l’écho également.
    Je pense que vous êtes d’accord avec moi pour dire qu’il y a une opposition armée en Syrie. On ne sait pas combien, mais il serait quand même concevable qu’on ait plus à en entendre parler, ça arrangerait tout le monde!

    6- En parlant de chiffres, je suis également d’accord avec vous sur le fait qu’ils ne reflêtent pas la réalité. Mais au-dessus ou en-dessous, nul ne le sait. Et ce n’est sûrement pas l’OSDH que l’on peut considérer comme un partenaire de confiance. Alors, quant à savoir qui est tombé, qui ne l’est pas, c’est jouer dans le noir, il n’y a rien à attendre de ce côté-là. Si on veut pousser le vice plus loin, l’OSDH pourra même inventer des morts, ça ne coute rien…
    Concernant les médias, je maintiens mon argumentaire de base, les médias occidentaux ne sont pas plus crédibles que les médias arabes. Peut-être se basent-ils sur leur aura teintée de raison et de bon sens, je ne sais pas. Toujours est-il qu’ils sont terriblement partisans et cela se ressent dans leurs écrits. Chacun voit ce qu’il veut en Syrie, qu’on soit opposant, partisan, ou entre les deux, et ces histoires de journalistes qui vont se coltiner avec l’opposition au péril de leur vie, je trouve ça plus pitoyable et tapageur qu’autre chose. J’ai plutôt l’impression de voir une bande de bobo découvrir les bienfaits du couscous, si vous voyez ce que je veux dire. En parlant de mensonges, l’opposition syrienne ou les médias étrangers sont très mal placés pour faire des leçons. Les chiffres, l’image, le son, tout est manipulable à merci. Il suffit de se rappeler la soi-disante entrée des rebelles lybiens à Tripoli: le "ministre" des rebelles, Djibril si mes souvenirs sont bons, avait avoué sur Al-Jazeera avoir réalisé ce montage avec l’aide des Qataris pour faire croire à la victoire des rebelles et saper le moral des troupes ennemies. Devons-nous nous attendre à avoir des informations sur les troupes tueuses de bébés comme en 1991 au Koweit ou sur les armes de destruction massive comme en 2003 en Iraq?
    Les médias syriens sont subjectifs, les autres aussi. A chacun de se faire sa propre idée, on en est là. Mais en connaissant les positions de certains, il est normal de se pencher vers d’autres sources…

    7- on en revient à ce que l’on disait des médias, je n’ai pas envie de répéter…

    En fait, ce qui m’emmerde le plus, c’est de voir ces milliers de moutons qui ne connaissent rien à la Syrie ou au Moyen-Orient en général se greffer à des luttes qu’ils ne comprennent pas. Vous êtes Syrien, vous en connaissez probablement plus qu’eux, mais ça ne suffit pas à couvrir leur brouhaha incessant. Et qu’on ne me fasse pas croire qu’ils le font en toute âme ou conscience, où étaient-ils lorsque les polices saoudiennes et émiraties tabassaient les manifestants bahreïnis?
    Je ne suis pas partisan de la théorie du complot, ni partisan de la Russie et de la Chine, et je n’aime pas le discours qui émane de l’anti-impérialisme. Cependant, je voulais dire ce que moi je pensais de la crise syrienne. Il y a des gens qui aiment Bachar, peu importe leurs motivations, et qui sont des gens simples comme vous et moi. Ils ont également droit à la parole.
    Bref, j’espère qu’aucun d’entre nous ne sera déçu au final car ce que nous voulons chacun c’est le bien de la Syrie et j’espère que ce sera possible bientôt :D

    Cordialement

    (par contre, je pense que j’aurai plus le temps de refaire un texte comme celui-ci ^^, je vais m’arrêter là)

    • syrieux dit :

      Très bien alors, continuons sur les arguments alors. Mais avant tout, deux remarques d’ordre générale :

      – je vais revenir sur des questions que vous soulevez et qui reviennent souvent. Bien que mon blog n’était pas destiné à traiter de questions de géo-politique, je m’y soumet vu ce qui est dit ici et là. Or c’est une tâche tout sauf facile, si on essait d’être rigoureux. Il y aura une série de vidéos, où les idées sont plus ou moins simplifiées (format vidéos), et une série d’articles où je vais essayer d’être le plus précis possible. Je traiterais même humblement de la question de l’intervention extérieure… vous me direz ce que vous en pensez.

      – On est d’accord sur beaucoup de points de principe , mais on diverge sur certains points de la réalité du terrain. Permettez moi de vous dire que c’est dommage que certaines idées de la propagande du régime, et qui sont fausses (j’y reviendrais), aient fait leur petit chemin. C’est ce que je regrette.

      1 – Je disais donc qu’on est pas d’accord sur des points qui concerne la réalité du terrain. Il y a eu des enfants torturés, cela ne fait absolument aucun doute. C’est comme ça que c’est parti à Deera, des enfants à qui on a arraché des ongles. Atef Najib, cousin de Bachar, en est le responsable. Il n’est plus à son poste à Deera, mais il n’a pas été jugé. Quasiment personne ne nie cet épisode.
      Hamza Al-khateeb a bien été torturé aussi. Et, de toute façon, pourquoi a-t-on du mal à y croire, vu que c’est ce que ce régime sait faire de "mieux" ?? Voir par exemple les extraits du livre "la Coquille" sur le blog (je vais publier la suite bientôt).
      Vraiment, je suis horrifié par cela, c’est tout simplement inhumain, et cela provoque rage et indignation en moi.
      Vous pouvez être pessimiste sur qui viendrait après le régime mais vous ne pouvez pas en vouloir aux syriens qui veulent y croire, à cet avenir meilleur. On ne veut plus de cet arbitraire humiliant et sanguinaire.

      2 – Des progrès, il y a en a eu en Syrie, mais c’est très modeste, et cela n’a profité qu’à une petite partie de la population. L’ouverture économique, notamment, a quasiment fait disparaître la classe moyenne (j’exagère à peine). Sur le plan sécuritaire, il y a eu des avancées… on a plus besoin d’aller voir les moukhabarat (avec ce que cela implique d’humiliation.. et de pots de vin) pour organiser une fête de mariage! Je peux retrouver la liste de ces gestes de la vie quotidienne qui ne demandent plus l’aval des RG syriens, cela vous donnera une idée de la dictature syrienne, et vous fera oublier que c’est des avancées…
      Mais revenons au terrain, vous dites qu’il faut donner sa chance aux réformes et voir ce que cela va donner… mais comment accorder la moindre confiance alors que le régime ne reconnaît pas la contestation? qu’il dit des manifestants que ce sont des salafistes et des traîtres? qu’il bombarde et continue de tirer à balles réelles? Comment faire confiance à des promesses futures alors que rien n’a changé?

      3 – En fait, j’ai dit un son de cloche plus juste, et pas juste :)
      il y aura toujours une subjectivité et l’information ne peut être transmise de façon totalement impartiale, d’accord. Mais là, je parle d’honnêteté.
      Des bus entiers qui viennent à Baba Amr, où on fait descendre des hommes de villes voisines et on les fait témoigner sur la TV syrienne. Des armes que les moukhabarat amènent, déposent et que la TV syrienne et AlDounia filment pour dire que cela appartient à des terroristes. Un "simple citoyen" qui témoigne de la barbarie des gangs armés et qui se trouve être… un membre de la famille Assad, etc etc! Ce n’est pas un problème de subjectivité, mais d’honnêteté. Des anciens de la chaîne syrienne témoignent, je mettrais les liens si vous le souhaitez.
      On veut donner un autre son de cloche? ça ne me dérange pas dans l’absolu, mais je dénonce un vrai travail de propagande et un travail malhonnête. Je n’ai pas mis toutes les aberrations d’infosyrie, croyez moi, c’est très grave.
      Comme je le disais, le vrai mélangé à du faux est pire que le faux. Je ne nie pas, ici et là, un peu de critique, ou de la prudence de ler part, mais cela n’enlève rien au reste.
      Et puis leur lien direct avec ce régime manipulateur et menteur…

      4 – Franchement, qu’une bonne partie de la population est derrière bachar, ceci est très largement contestatble. Les témoignages ne valent rien en dictature. Regardez, on vient d’apprendre (à confirmer!) la "défection" du fils d’AlBouti, le grand savant sunnite. Vu ce qu’on risque à critiquer le régime, je ne blâme personne, mais je ne peux m’assurer de la sincérité de leur parole, surtout que tous ceux qui sortent du pays racontetn les pressions qu’ils avaient et pourquoi ils ne peuvent s’exprimer qu’en dehors des frontières syriennes.
      Ce qui est incontestatble, c’est qu’il y a des gens avec lui, de là à dire une "bonne partie". Et là dessus, bien que statistiquement, on peut énoncer quelques règles, je pense que la lecture ethnique et confessionnelle n’est en rien éclairante. Permettez moi de vous dire, avec tout le respect que je vous dois, que c’est cela qui me dérange :
      Des personnes honnêtes et sincères comme vous (ça se sent) qui finissent pas croire des informations qui ne sont que pure propagande! Je ne me risquerais pas à avancer des chiffres, mais il est évident que ce n’est pas le cas, ou il faudra m’expliquer pourquoi la TV syrienne utilisent tant les faux témoignages! On ramène des gens qui ne sont pas du quartier pour venir témoigner de la situation du quartier…

      5 – Je vous rejoint sur pas mal de points. Sachez notamment que j’ai, dans un passé pas très lointain (restons jeunes :) ) critiquer le salafisme, les deux courants d’aillerus : ceux apolitiques ( vous savez, ceux qui disent qu’il est interdit de critiquer le gouverneur… et qu’il ne faut pas faire de politique et qui en font maintenant en Egypte…) et les djihadistes, sur des points différents. On pourra discuter longuement des alliances des uns et des autres, des dissensions internes, etc… mais la question clé que je pose est :
      Où sont les preuves de ce qu’on avance, hormis des rumeurs ici et là?
      L’ADSL (allons y pour l jeu de mot!) sont des défectionnaires de l’armée, tous ceux qui les ont rencontrés le confirment. Que des hommes soient venus les rejoindre pour les aider ne changent rien à ce qu’est l’ASL. Hier, un autre général a fait défection (cela fait à présent deux généraux!) parce qu’il ne veut plus cautionner les crimes du régime.

      Je ne dis pas que l’opposition n’est pas exempte de critiques, et croyez moi, j’en ai des critiques à faire. Mais ils ne sont pas au pouvoir et ce que nous voulons, c’est une transition pour une démocratie où l’ensemble du peuple pourra choisir un dirigeant, et non pas le fils du père élu à 97%
      J’ai beau avior des critiques envers l’opposition, vraiment, le régime ne me paraît pas être un moindre mal.

      6 – Sur les médias : disons que jusqu’à preuve du contraire, c’est le régime qui empêchent la libre circulation des innformations, c’est lui qui a des choses à cacher. Je ne peux pas en vouloir aux médias occidentaux comme j’en veux aux médias syriens.
      Anyway, je vuos livre mon expérience : les chiffres données sont en dessous de la réalité, à Homs en tout cas. Certains ne sont pas déclarés, j’ai des témoignages directs. Mais je comprendrais que vous n’ayez aucune raison de me croire. Juste un témoignage :)

      7 – On arrive à la partie intéressante!
      J’en ai marre de ceux qui parlent sans savoir, infosyrie est dans le tas. J’ai écrit un article sur Piccinin aussi.
      Cet article est arrivé à lui, on va surement avoir un débat, qui sera intéressant sur pas mal de points, à mon avis.

      Que des gens simples aiment Bachar, je ne dis pas le contraire, mais il faudra qu’ils m’expliquent comment ils font pour aimer un sanguinaire. Ce n’est pas une question d’amour, mais de justice. Je n’ai aucune raison de garder cela comme argument, cela n’enlève rien à ceux de mes amis et ma famille mort sous la torture ou les balles. Cela ne peut être un argument, car même si 80% de la population aime Bachar, il est du droit des 20% restants de ne pas accepter la torture et l’Etat policier; ou c’est pousser la démocratie un peu loin…

      Personne ne veut le bien des syriens parmi les Etats, et très peu parmi les populations, croyez moi. Les Etats travaillent pour leur intérêts, et certains parmi leur population pour des combats qui n’ont rien à voir avec le combat des syriens et leur dignité :
      certains y voient une occasion pour dénoncer le mensonge des grands médias…
      d’autres, qui détestent les musulmans plus que tout, pour venir vomir leur haine sur eux et dire qu’ils veulent coir des tyrans les matter
      Tel autre, qui se dit résitant à l’Empire, vient défendre le résistant théorique Bachar sur le dos des syriens
      etc etc

      Le régime joue de toutes ses contradictions, pourquoi n’y a t il personne pour Gaza et pourquoi l’Occident s’acharne sur Homs. Le régime a raison. Mais c’est une vérité utilisé pour un mal.

      Mon soucis, c’est le peuple, celui qui meurt sous les balles du régime. Ni l’opposition, ni la politique des uns et des autres. En bon réaliste, j’essaie de porter le message du peuple syrien, des contestataires en tout cas, et j’essaie de comprendre comment tout le reste, que je vois comme des contraintes, peuvent nous aider d’arriver à notre but, sans être naïf des buts de ceux ci. Croyez moi, jamais la solution ne viendra de ce régime.

      Je vous propose, pour éviter effectivement des réponses longues pour vous ou pour moi, de discuter sur chaque point dans les prochains articles que je vais publier. Si vous souhaiter discuter au téléphone ou autour d’un café, je suis tout à fait disposé.

      Juste une question :
      Pourquoi, exactement, défendez vous, à contre coeur presque, le régime? Pourquoi lui faites vous confiance?

      Cordialement

  13. sarah dit :

    Bonjour,

    Personnellement,je ne crois pas à la théorie du complot contre Bashar Al Assad,néanmoins n’avez-vous pas peur que tout cela se transforme en guerre civile larvée détruisant de fait l’unité de l’état syrien?

    N’y a-t-il pas un risque de voir la Syrie se transformer en petits bantoustans communautaires comme ce qui s’est passé en Irak?
    Comme je l’ai dis plus haut je ne crois pas à la théorie du complot contre Bashar mais maintenant que la situation est bien confuse,Israel ne va-t-il pas saisir sa chance d’affaiblir un grand état arabe en le transformant en petits ilots communautaires?

    Je ne connais pas bien la Syrie mais il me semble que le peuple syrien est loin d’etre homogène(alaouite,chiite,sunnite,chrétien,kurde),donc cela pose la question de son unité une fois le régime tombé.

    Rien que le fait de voir ce qui se passe en Libye où apparemment l’est du pays demande son autonomie,où les milices refusent de se désarmer et n’obéissent à aucune autorité de l’état,me fait très peur pour l’avenir de la Syrie.

    Cordialement.

    PS:juste une dernière question(désolée de vous embeter avec autant de questions)que pensez-vous de quelqu’un comme Bassma Kodmani,porte-parole du CNS?

    • syrieux dit :

      Bonjour Sarah,

      Vous avez raison de n’accorder aucun crédit à la thèse du complot version régime, elle est tout simplement ridicule. Il est exact, par ailleurs, de s’inquiéter de ce que pourrait être la Syrie de demain, étant donné que les grandes puissances, si elles ne complotent pas contre le pauvre assad (sic), ne resteront pas de simples observateurs et commentateurs du destin syrien.
      Tout d’abord, il y a Israël. Déjà, on a tout dit! Quelle est sa stratégie? difficile à dire, certaines, comme moi, pensent qu’israel ne veut pas de la chute du régime, d’autres pensent qu’elle tirera à son avantage une guerre interne qui affaiblirait son voisin.

      Je ne pense pas, bien que la Syrie soit inhomogène, que cela présente un risque EN SOIT, mais ce qui me fait peur, c’est qu’on ne vienne utiliser ces catégories pour les manipuler pour le compte d’Etats étrangers. En fait, je ne pense pas qu’il faille prendre la Libye comme "référence", les craintes sont plutôt d’un drame à la libanaise…drame exploité en partie par le régime syrien, qui est maître dans l’art de confessionnaliser les conflits, comme il tente de le faire depuis le début des évènements en Syrie.

      Il y a effectivement des craintes, personne ne peut le nier. Il y a encore d’autres scenarii. Je suis en train d’écrire une série de 6 articles que je publierais dans les deux semaines à venir, et où je tenterais, en essayant d’être le plus rigoureux possible, d’apporter un éclairage sur la situation. Nous pourrons, si vous le souhaiter, discuter des points que je souléverais, avec l’avantage que nous aurons des éléments factuels sur lesquelles baser nos raisonnements.

      Cordialement

  14. Belquis dit :

    Bonsoir,
    Syrieux vous faites un travail formidable !

  15. Citoyen dit :

    Syrieux,

    N,avez vous pas honte de prendre du monde pour des imbéciles qui ne réflechissent pas? Les agents spéciaux français arrêtés en Syrie étaient là bas pour faire quoi? pour protéger les civiles n’est ce pas? Vos amis parlent de Hom qui est détruit, pourqoi ne parlent-ils pas de Sirte? Il me paraît que Sirte a subit pire dommage que Hom, mais pourquoi cela ne pose aucun problème à vos amis? Pourquoi vos amis ne s’indignent pas? Ah! j’oubliais que c’est ce qui indignant pour le commun de l’humain ne l’est pas nécessairement pour vous du moment où cela ne va pas dans le sens de vos intérêts. Quand je vous écoute manipuler vos lecteur et que certains vous remercient de les avoir entubé avec la propagande, je me dis que vous avez jeté la honte au chien.

    Donc les assassinats que vous et vos amis aviez perpétrés en Libye ne vous suffisent pas au point où il faut aller perpétrer d’autres en Syrie? Mais souffrez très cher que vos plans machiavéliques ne passent plus. La seule chose que vous êtes libre de faire aujourd’hui c’est de continuer votre propagande. mais vous ne pouvez obliger le monde à gober vos élucubrations. De quel droit autre que par le pouvoir de vote un energumène peut se prévaloir pour exiger qu’un président d’un pays quitte le pouvoir? Quand Bush allait en Irak, il prétendait que c’était pour des armes de destruction massive. Il n’ya pas 5 mois le même bush a reconnu(prétendu) qu’il avait été mis en erreur par son service de renseignement, et qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massive en Irak. Alors que faisons nous donc des morts qui sont tombésà cause des erreurs de vos amis? Ah! ils ne valent rien n’est ce pas, du moment que c’est pour vous permettre de piller leur pays?

    Votre chute est programmée. Votre mensonge ne passe plus et si vous croyez que vous arrivez à convaincre quelqu’un, c’est que vous avez les yeux fermés.

    • Un rêveur réaliste dit :

      Ah ben si, moi il m’a convaincu !
      Je trouve qu’il fait un travail formidable et très digne.
      Merci à vous Syrieux

    • syrieux dit :

      Citoyen,

      un rêveur idéaliste vous a répondu, ça me suffit.
      De plus je ne vois aucun argument, donc il m’est difficile de vous répondre, surtout quand vous vuolez me faire amis avec des gens que jene connais pas. Ne me donnez pas trop d’importance, juste un syrien qui défend la vérité :)

  16. Franz dit :

    Chatillon et sa bande sont vraiment de gros bourrins. Moyennant l’emploi du conditionnel et un cynisme aiguisé, n’importe quel blogueur un peu expérimenté peut parfaitement faire passer la pire des âneries pour un scoop embarrassant. Exemple ici :

    lesarbresdestrasbourg.blogspot.com/2012/03/une-rumeur-insistante.html

  17. chb dit :

    Intéressant, le débat sur ce site !
    Tomber de Charybde en Scylla. L’Iraq, la Libye etc. en ont fait l’amère expérience, par les soins du (bon, je ne dis pas complot) gendarme du monde. Est-ce que vous croyez, quand vous appuyez une tentative de putsch déjà très meurtrière, que le résultat va préserver (ou plutôt : restaurer) l’harmonie entre les divers groupes syriens ? La sympathie à l’égard des révolutionnaires, professée pour le moment par de vertueux USA, CCG, alQaeda, Europe, etc. ne vous semble pas intéressée, et donc difficile à gérer dans un après-Bachar forcément chaotique ? Moi, la perspective m’inquiète.
    C’est cette inquiétude à mon avis que partagent les syriens que l’on appelle pro-Bachar. Clinton, bin Khalifa al-Thani, Juppé et consorts (tiens, où est BHL ?) n’en ont rien à faire de la démocratie à Damas : ils le prouvent tous les jours à Syrte, Benghazi et Tripoli par leur absence même, là où les civils qu’ils ont « défendus » ne peuvent plus vivre normalement car nombre de ceux qui sont encore vivants dans une maison habitable voient toute leur société dévastée. Infernal quotidien pour nourrir la famille, rester en liberté, reprendre son boulot ou ses études, faire la fête, toucher sa retraite, se déplacer, trouver de l’eau ou du fuel… imaginez-vous ce calvaire pour vos proches en Syrie ? Ou seront-ils parmi les happy few dans les palais confisqués au tyran ?
    La démocratie c’est du boulot : équilibrer les pouvoirs, limiter la corruption et la répression, répartir équitablement les charges et les bénéfices, assurer un contrôle par le peuple des décisions de ses représentants, protéger les plus faibles et leur laisser une place dans la société, défendre aussi la souveraineté de sa nation; en France par exemple, c’est fragile et ça ne se fait pas tout seul.
    Alors la Syrie vient de se donner une constitution malgré les troubles. Ce serait une mascarade ? Peut-être, mais l’ouverture au multipartisme (ce qui s’appelle ici démocratie) est quand même l’occasion de faire valoir pacifiquement un choix majoritaire, par les urnes. Par la négociation, on peut avancer petit à petit, sans trop détruire. C’est dans ce sens que le « soutien » de la Chine et de la Russie à leur allié est précieux. Je mets des guillemets car les soutiens des puissants (pas de complot, hein) sont bien pesants parfois.
    Paix sur les hommes de bonne volonté.

    • syrieux dit :

      Bonjour chb,

      Merci pour votre commentaire. Je comprends votre position.

      – les grandes puissances qui affichent une sympathie pour les contestataires n’ont aucune bonne intention, mais travaillent pour leur intérêts, de même que les puissances alliés au régime; personne ne veut le bien du peuple syrien, c’est donc inquiétant des deux côtés.
      Ceci dit, il me semble que d’un côté (russe notamment), on livre des armes et de l’autre on s’indigne et on multiplie les déclarations sans rien faire.
      Alors oui la situation est inquiétante, mais la situation actuelle est dû au régime qui a décidé de ne pas entendre le peuple et de réprimer… Les syriens devaient se taire?

      – Pour l’instant, ma famille subit les tirs du régime, il est la notre problème immédiat!
      Ce que nous reprochons au pro-Assad, ce n’est pas leur craintes, que nous partageons en partie, mais c’est le fait de mentir sur nous, en niant nos revendications, en nous pointant comme des salafistes, extrémistes, terroristes, menteurs, manipulateurs, etc…

      Les anti Assad discutent avec ceux qui ont réellement des craintes mais qui ne vont pas jusqu’à jouer le rôle d’extension du dictateur. Pas mal de syriens qui n’ont pas de sympathie pour le régime, qui veulent un changement, mais qui aimerait des garanties. Leur démarche est constructive, et bienvenue!

      – Les syriens anti-Assad n’ont absolument aucune raison de croire aux réformes tant qu’on continue à leur tirer dessus. Mais pourquoi diable tire t on sur les manifestants? Pourquoi bombarde t on des quartiers civils??? De quelles réformes nous parle t on? Et en plus, quel crédit accorder aux résultats des urnes? Car je rappelle que la Syrie est officiellement une république, mais que ses institutions ont été piratées par les Assad pour servir leurs intérêts. Bachar a été élu à plus de 97%. Comment accorder du crédit aux prochains votes alors qu’on continue de réprimer et qu’on sait que les moukhabarat sont capables de truquer les urnes?

      Cordialement; et Paix sur les hommes de bonne volonté!

  18. Amine dit :

    Cet article avait bien commencé (j’ai même suivi certains des liens que vous avez utilisé comme arguments… C’est dire…).
    Mais au fur et à mesure que j’avance dans la lecture des débats, je me rends compte de la réalité de vos motivations et de votre fausse sincérité.
    Les arguments intelligemment exposés au début de l’article ont laissé la place à une personnalité ravageuse qui n’hésite pas à propager mensonges sur mensonges, insultes sur insultes et haine sur haine pour FORCER les autres à changer leurs points de vue… C’est pitoyable.
    Même "Calle Infierno" qui a objectivement accepté de débattre avec vous, vous avez tout essayé (avec vos propagandes mensongères… "tient, les liens n’existent plus dans la suite du texte… Donc aucune preuves sur ce que vous avancez")… Vous avez tout essayé pour le contre dire, jusqu’à aller à cracher votre venin sur ses arguments les plus intellectuels…. Décidément, vous n’êtes pas à la hauteur.
    Je vous conseil d’arrêter vos salades, vous arriverez, peut-être à influencer l’opinion de certains ignorants-simples d’esprits, mais pas les vrais syriens amoureux de leur pays, qui font tout pour éviter à leur mère patrie de tomber dans les pièges tendus par ces traitres et qui sont soutenus par une minorité d’imbéciles comme vous… Et vous vous prétendez Syrien… Honte à vous.

    • syrieux dit :

      Je suis on ne peux plus sincère, mais éclairez moi donc sur la réalité de mes motivations, ça m’intéresse…

      J’aimerais également voir où vous avez vu des mensonges ? heureusement qu’il y a des copies d’écrans. Pire, où avez vous vu des insultes et de la haine? Je respecte infiniment ceux qui me lisent sur ceux blog, en argumentant toujours mes propos. Je pourrais livrer mon témoignage, mais je pense qu’aujourd’hui, on veut être convaincu par la logique, et non pas croire par les témoignages.

      Calle Infierno et moi débattons. Je partage mon point de vue, je ne vois pas de quoi vous parlez quand vous parlez de venin.

      Les "vrais syriens amoureux de leur pays, qui font tout pour éviter à leur mère patrie de tomber dans les pièges tendus par ces traitres et qui sont soutenus par une minorité d’imbéciles comme vous", on les connait, c’est ceux qui disent la seule parole permise en Syrie ( Bachar on t’aime), ceux qui ont le "courage" de répéter encore et encore ce qu’on entend depuis 40 ans, ceux qui insultent des hommes et des femmes qui ont eu à subir les moukhabarat syriens…

      Merci, car dans votre dernière phrase, vous démontrer ce que j’explique dans l’article : vous êtes l’extension de la dictature assadienne, pour vous, je suis un traître et je ne mérite pas d’être syrien pour ne pas aimer bachar fils de Hafez, après tout, l’amour pour les Assad doit être plus fort que la torture et les crimes pratiqués par eux non?

  19. Némo dit :

    Excellent travail d’information et d’analyse M. Syrieuh. Ce sont les idiots utiles de la dictature de Bachar tels qui devraient avoir honte, pas vous. Quand je lis certains commentaires des pro-Bachar j’ai l’impression de me retrouver en pleine guerre froide avec leur logique des "blocs": puisque les impérialistes "sympathisent" avec la révolte, cette dernière est forcément suspecte. Quelle courte vue! Il y aurait donc des bonnes et des mauvaises révoltes populaires, selon qu’elles jouissent des faveurs de Washington, de Moscou ou de Pékin (qui, soit dit en passant pour les nostalgiques de la logique des blocs, sont devenus de parfaits Etats capitalistes et impérialistes et n’ont plus grand chose à voir avec ce qu’ils furent dans le passé)

  20. chb dit :

    En écrivant "Pas simple, en effet, quand on est un(e) opposant(e)", je pensais plutôt à Nadia Khost. Sans doute la considérez-vous comme trop proche du régime, mais il m’avait semblé qu’elle se positionnait pour la démocratie, et donc contre le régime al Assad (en tous cas avant les événements.)

    • syrieux dit :

      Ah ok, pardon, j’ai cru autre chose.

      Nadia est à Damas, non? Je ne sais pas si elle subit des pressions ou pas, mais comme je le disais, il y a, dans ses propos, des fautes et des fantasmes assez incroyables.

      Sinon, honnêtement, je n’en sais pas beaucoup sur elle.

  21. Citoyen dit :

    Ah notre cher syrieux a encore vomi son vénin. Ce qui est triste dans l’affaire c’est juste que ce propagantite arrive à tromper quelques septiques.
    En fait, l’individu "syrieux", le triste propriétaire de ce blog est à l’image de ses amis sionnistes, oligarques, propagandistes et j’en passe. Ses methodes sont semblables à celles des institutions d’aliénation et de propagande que sont al jazzeira, cnn, france 24 et autres bbc.

    Voici le commentaire d’un forumiste d’infosyrie qui a démarqué une de ses propagandes:

    Merrick dit :
    11 mars 2012 à 15 h 07 min
    C’est un blog fait par « syrieux » qui sévissait ici et ailleurs dans la propagande pro-salafiste et anti-Bachar !
    Il suffit de voir la photo utilisée pour représenter « Un chabiha barbu chargé de réprimer les manifestants syriens », pour se rendre compte de la médiocrité de la propagande de ce « syrieux » !! Puisque cette photo ce trouve sur Internet depuis des années sur des sites dit « humoristique » : http://www.estblog.com/2012/02/random-funny-pictures-cocktail-13.html
    Certains ont pris cette photo comme avatar sur des sites de musculation : http://musclesenmetal.com/forum/showthread.php?t=12508 (voir « lefwan »)

    Donc comme vous pourrez constater par vous même en allant sur les liens postés ci-dessus, notre cher syrieux tout comme al jazzera, fabrique sa part de vérité dans son laboratoire afin de gaver les nobles personnes. Mais le renegat oublie que tout le monde n’est pas taré comme lui, et que la propagande avait marché il y’a une époque, mais plus aujourd’hui. La bête court dans le sac.

    • syrieux dit :

      Accusations, accusations, et aucun argument!

      Pour la photo, le chabiha en question n’a pas posé face caméra en disant, voilà, prenez moi en photo pour montrer que je tape sur les syriens.
      Cette photo date, et les syriens l’utilisent parce qu’ils l’ont reconnu et difusent donc cette photo.
      Les tatouages sur ses gros bras bien musclés auraient dû inviter le forumiste d’infosyrie à plus de prudence…!

      De toutes façon, des chabihas barbus, y’en a plains, même des séquences filmées où ils frappent des civils, d’autres où ils tirent sur la foule. Tiens, ça me rappelle que lorsqu’on parlait de chabiha sur infosyrie, on disait de nous (les anti-Bachar) que nous faisions de la propagande, que les chabihas n’existent pas etc… aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne… on avait donc raison.

    • yfren dit :

      Franchement si ça ne tenait qu’à ça il suffisait de demander…

      En voici d’autres spécimens (liste non exhaustive) :

  22. Citoyen dit :

    La censure, arme des propagandistes. Nous allons vous traquer avec la vérité. Rien ne sert de ne pas publier mes posts

    • syrieux dit :

      Vous m’en voyez ravi!

      C’est vrai alors? vous allez combattre le régime syrien avec la vérité? Parce que ça censure sec là bas : répression, torture, faux sites youtube, etc etc

  23. Némo dit :

    Bonjour Syrieuh, à toutes fin utiles je vous signale deux sites similaires au vôtre, en langue espagnole et en italien:

    http://www.sirialibano.com/

    http://traduccionsiria.blogspot.com/

    Cordialement

    • syrieux dit :

      Merci beaucoup pour ces liens!!

      Si je ne comprends l’espagnol et l’italien (déjà pas mal avec l’arabe, l’anglais et le français, non?), j’ai envoyé les liens à des amis syriens qui devraient être intéressés par les liens!

      Et Je vous rassure Némo, je n’ouvrirais pas de site "infoEspagne" ou "infoItalie"! ;)

  24. Sequoya dit :

    Cette révolution n’a rien de populaire, l’exacerbation des différences confessionnelles, c’est le plan des américains appliqués depuis au moins 2005, dans ce qu’ils ont appelé l’instabilité constructive.

    http://mondediplo.com/2005/07/07instability

    Les opposants et les médias grand public font au moins autant de propagande, comme le démontrait le groupe américain d’analystes Stratfor

    http://www.huffingtonpost.com/sharmine-narwani/stratfor-challenges-narra_b_1158710.html

    je ne suis pas certain que la situation est aussi blanc et noir qu’on le prétend ici.

    • chb dit :

      Cet article du Monde Diplo donne un peu de perspective à la révolution actuelle. Il nous rappelle que l’assassinat (non encore résolu) de Hariri avait eu pour effet de forcer les syriens à sortir du Liban, donc à perdre de l’influence pour eux et pour l’Iran, sans aucune contrepartie du côté du plateau du Golan. Les négociations alors en cours avaient été court-circuitées, grâce au soutien médiatique et autre à la révolution du cèdre; la France, après un intense travail de l’ONU, avait eu sa part de gloire dans cette victoire contre … l’Iran et le Hezbollah, tiens, déjà.
      L’orchestration des rivalités inter communautaires était donc dans les techniques des géostratèges. C’est en Irak que cela a le mieux marché, avec les élections « mal » préparées qui ont conduit à une sous représentation des sunnites; élément clé des massacres inter communautaires, bien pratiques pour la communauté internationale…
      Mais n’en déduisons rien pour l’actuelle tentative de renversement du régime syrien, surtout.

      • syrieux dit :

        1 – sur l’affaire Hariri, vous trouverez de tout, ceux qui disent que c’est un coup monté, ceux qui disent que c’est une erreur du régime syrien. Dans tous les cas, cela a été défavorable au régime.

        2 – Vous savez comme moi que le régime syrien, surtout à l’époque de Hafez, a toujours su utiliser les différences entre communautés, notamment pour justifier sa présence au Liban.

        3 – Je vous renvoie à la nature du régime syrien, ses crimes passés et présents, la toute puissance de ses moukhabarat qui, grâce à l’état d’urgence, font absolument ce qu’ils veulent, la main mise du clan Assad sur le pays, avec un Rami makhlouf qui contrôle 60% de l’économie syrienne, un Atef Najib qui n’hesite pas à torturer des enfants, etc…
        Surtout, surtout, n’en déduisons rien, les syriens aiment leur président, tout n’est que complot!!!

    • syrieux dit :

      Pour plus de clarté, pourriez vous me dire quel point exactement contestez vous?

      Et ensuite, évidemment que la révolte en Syrie est populaire, n’avez vous pas vu toutes les manifestations anti-régime???

  25. Sequoya dit :

    Autre chose, depuis longtemps, l’opposition a été entrainé par des ONG américaines et européennes à organiser des manifestations, des révolutions, de la propagande autant interne que pour l’étranger. En plus de former les révolutionnaires ont leur a fourni le matériel.

    http://www.washingtonpost.com/world/us-secretly-backed-syrian-opposition-groups-cables-released-by-wikileaks-show/2011/04/14/AF1p9hwD_story.html

    http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/05/19/temp-8092d5307c7546793ba36e253c3a7e7a.html

    Peut-être que vous êtes de ceux là

    • syrieux dit :

      Non, je n’avais pas de blog avant celui-ci, même pas de facebook.

    • Citoyen dit :

      Sequoya dit : "Peut-être que vous êtes de ceux là".

      Sequoya, il n’ya pas de "peut-être". C’est certain que c’est l’un des renégats qui nous ont appris comment ils allaient installer la liberté, le bien-être et la démocratie en Libye. En lieu et place aujourd’hui, nous n’avons que la désolation, la mort au quotidien, et la misère généralisée. Mais notre syrieux parasite s’en contre fiche, car la misère et la désolation des libyens a été ponctuellement salutaire pour leurs économies au bord du marasme. Même si la destruction "constructive"(comme ils aiment bien dire en intimité) de la Libye n’a pas empêché l’effondrement quasi généralisé du système bâti par l’oligarchie et ses affidés, elle a tout au moins permis de le retarder. Et voilà pourquoi ces impérialistes dans l’âme pensent ouvrir un autre front en Syrie, et par la suite en Iran, pour reporter à plus tard leur agonie. Malheureusement, il n’y a aucun remède dans ce monde pour le mal dont souffrent les impérialistes. Le seul remède (s’il en est un) c’est d’accepter leur propre mort qu’ils ont eux même programmée. Et rien ne peut leur faire échapper à ce destin. On aura beau armé des tueurs en Syrie et un peu partout dans le monde que cela ne changera rien. On aura beau recruté des automates à l’exemple de syrieux pour animer des blogs et y diffuser de la propagande et du mensonge déjà entretenus par les médias à la solde de l’oligarchie militaro industriel, financier et pharmaceutique, que cela ne servira à rien. Ainsi, à l’image du ver qui sortira du fruit par où il est rentré, le capitalisme est entrain de mourir de sa propre mort. Tel qu’il a tué et fait tuer hier, c’est de même qu’il est entrain d’être tué. Malheureusement, les conséquences sur les populations ici en occident vont être inestimables.

      • syrieux dit :

        Je ne vais pas répondre à toutes les absurdités de votre commentaire. Juste :

        "Sequoya, il n’ya pas de “peut-être”. C’est certain que c’est l’un des renégats qui nous ont appris comment ils allaient installer la liberté, le bien-être et la démocratie en Libye."

        Vous avez des certitudes sans preuves. Trouvez moi une seule parole où je parle de la Libye… au contraire, je ne m’engage pas sur ce que je ne sais pas, question de rigueur. Intéressez vous à ce mot : rigueur!

  26. sarah dit :

    Merci de votre réponse.

    Je remarque que vous avez oublié(?) de répondre à ma dernière interrogation qui concernait Bassma Kodmani,porte-parole du CNS.

    De façon plus générale,que pensez-vous du CNS en lui-meme?Est-ce une alternative crédible au régime?
    De qui est-il composé?Quelles sont les principales forces?
    Quelle est l’influence étrangère en son sein,qu’elle soit américaine,sioniste,turque,seoudienne?

    Cordialement.

    • syrieux dit :

      Bonsoir,

      en fait je pensais avoir répondu pour Bassma, mais en fait non!
      Il y a une émission où elle est avec des sionistes et son discours pousse certains (une grosse majorité) à voir en elle une syrienne proche des israéliens. Au delà de cette émission (je peux vous retrouver la vidéo sur youtube), je ne sais pas si elle est réellement pro-Israël… ça m’étonnerait tout de même.

      Ce qui nous amène au CNS. En lui-même, je n’aime pas beaucoup le CNS et notamment Bourhan Ghalioun sur qui on dit des choses perturbantes. Ce ne sont pas là de simples rumeurs, même Haytham Maleh (que je respecte infiniment, et que j’aimerais voir à la tête de l’opposition) a fait défection du CNS, soulignant qu’il n’était pas assez efficace, qu’il a fait des erreurs stratégiques (notamment, il s’est mis la Russie à dos beaucoup trop vite). D’autres mentionnent que Ghalioun fait un peu son dictateur au sein du CNS…

      Cela étant, il ne faut pas se focaliser sur le CNS, ce n’est pas, quoi qu’on en dise, l’acteur principale. L’acteur principal est la rue syrienne, c’est lui qui a d’ailleurs donné sa légitimité au CNS. Ce dernier est resté sourd à beaucoup de ses revendications, frôlant à chaque fois une rupture. La question cruciale fut celle de l’aide étrangère, Ghalioun se refusant à porter cette revendication, là où les manifestants réclamaient une protection internationale. De fait, les relations entre le CNS et l’ALS n’ont jamais été cordiale.

      Comme le CNS n’a pas fournit beaucoup de résultats concrets, l’ASL est devenue de plus en plus populaire chez les manifestants syriens. Voyez aujourd’hui : les manifestants demandent en majorité l’armement de l’ASL… et le CNS ne semble pas vouloir aller dans ce sens.

      En bref, les syriens n’ont pas l’opposition qu’ils méritent!

      Quant à votre question de savoir q’il est une alternative crédible au régime, je dirais que la question ne se pose pas, vu que la seule fonction du CNS est de mener à bien la révolution syrienne, qui passe obligatoirement par la chute du régime des Assad. le CNS devra alors mener la transition, mais le CNS n’est pas là pour remplacer le régime; tout sera à reconstruire après.
      Ensuite, il faut bien voir qu’étant donné le régime que l’on a, qui n’a jamais hésité à voir en nous sa propriété à qui il peut faire ce qu’il veut (si vous saviez à quel point c’est vrai…), même le CNS en l’état est crédible!! Mais comme je le disais, la question ne se pose pas, à moins que le CNS ne fasse un coup détat!

      Le CNS a été créé en essayant de réunir un large spectre de l’opposition, il y a des libéraux, des kurdes, des laïcs et des frères musulmans. Ces derniers sont majoritaires, notamment parce qu’ils ont le meilleur réseau de mobilisation à l’étranger (mais ils n’ont pas de réseaux en Syrie, où ils sont interdit : l’appartenance à la confrérie vaut la peine de mort). Je précise tout de suite que, contrairement à la propagande, les FM ne cherchent pas à constituer un émirat islamique.

      Pour votre dernière question, qu’entendez vous par influence étrangère? A partir du moment où il n’est pas possible d’exister en Syrie, le CNS ne peut exister qu’à l’étranger; les Etats chercheront alors à tirer profit de cette situation (le contraire serait étonnant), et donc à peser sur les choix du CNS. De là à dire que les CNS suivent les ordres de tel ou tel Etat, il faudrait encore le prouver. Maintenant, je ne suis pas dans le secret de Dieu comme on dit, mais je n’ai aucune raison de croire les propagandistes des Assad :)

      désolé pour cette réponse un peu brouillon!

      • Sarah dit :

        Merci pour votre réponse.

        En ce qui concerne Bassma Kodmani,je ne la connais qu’à travers une émission française(ce soir ou jamais sur france 3)où elle ne m’avait pas fait bonne impression.
        Elle était invitée pour parler de la mort de Ben Laden et du printemps arabe,la seule chose qu’elle a trouvé à dire c’était de blamer Ismael Hanniyeh qui avait osé critiqué l’assassinat ciblé de Ben Laden.
        Bref,pour une "intellectuelle" arabe venir "enfoncer "un mouvement de résistance d’un peuple occupé et opprimé,j’avais trouvé cela choquant et pas très solidaire du peuple palestinien.
        Pour ma part,quoiqu’on pense du Hamas ou de ses dirigeants,on n’a pas le droit de participer à la diabolisation de la cause palestinienne.
        Sinon,je ne connais rien d’elle,et quand bien meme elle serait sioniste cela n’a pas d’importance puisque le peuple syrien,une fois capable de s’exprimer librement,est profondément antisioniste(comme touts les peuples arabes,il n’y a que les dictateurs
        arabes qui sont sionistes).

        Bref,je souhaite le meilleur à vous,au peuple syrien ainsi qu’à la belle et grande Syrie.
        Bonne chance à vous.

      • syrieux dit :

        "Pour ma part,quoiqu’on pense du Hamas ou de ses dirigeants,on n’a pas le droit de participer à la diabolisation de la cause palestinienne."

        Merci pour cette phrase, que j’approuve entièrement. Avant de porter une critique sur un mouvement de résistance palestinien, je m’abstiens, tellement leur situation est difficile. Sachez que je fut de ceux qui ont défendu le Hamas pendant leur silence sur les révoltes en Syrie. Ils ont des contraintes que nous n’avons pas, nous, tranquillement installé en Fracne (je parle pour moi en tout cas). Je les remercie d’autant plus d’avoir fini par dire ce qu’ils ont toujours pensé, mais qu’il ne pouvait rendre publique. Ils ont pris un risque, cela va de soi.

        " puisque le peuple syrien,une fois capable de s’exprimer librement,est profondément antisioniste(comme touts les peuples arabes,il n’y a que les dictateurs
        arabes qui sont sionistes)."

        Deuxième phrase que j’approuve entièrement! C’est d’ailleurs un grand paradoxe des pro-Assad : si Bachar est si populaire, que l’on organise des élections démocratiques, il n’a rien à perdre…
        Quand on est confiant dans le peuple, comme moi, on ne peut avoir peur de la démocratie :)

        Merci pour votre message!

      • LATTAKIA dit :

        Juste pour rebondir sur la famille Kodmani.

        Elles (les soeurs) ont quitté la Syrie depuis plus de 30 ans avec leur père et tous n’y ont jamais remis les pieds.

        L’une des soeur (l’ainée) est spécialiste de la Syrie (au nouvel obsevateur il me semble). Certainement parcequ’elle est d’origine Syrienne et qu’elle a beaucoup lu sur le sujet).

        La deuxième (la plus médiatisée), orte parole du CNS connaît elle aussi bien entendu tout sur la Syrie.

        Il y a à peu prés 5000 syriens sur le territoire Français. Beaucoup sont venus comme étudiants, se sont mariés et sont restés.
        Ceux que vous entendez dans les médias (pro ou anti) sont tous des arrivistes qui ne savent rien, ne voient que ce qu’ils veulent mais ont des réponses à tout. Kodmani à vu les troubles en Syrie comme une opportunité pour "prendre le train de l’histoire".

        Et peu importe si au passage, je caresse dans le sens du poil les israéliens. La cause palestinienne ne paye plus n’est-il pas ?

        Il est fort heureusement en train de dérailler.

    • syrieux dit :

      Sarah, si vous lisez ce fil, voici un lien qui peut vous intéressez :

      http://www.mediarabe.info/spip.php?article2119

      • bramso dit :

        Syrieux hahahahahahahahahahhaha et le lien que toi tu donne ils disent que la verité n’es ce pas? vous etes tous rigolos mediarab arreté de vous foutre des gens que les ames sensibles vous croient.

  27. rodydecoue dit :

    Je sais bien que vous pratiquez la censure et vos amis des frères musulmans (en vérité des fondamentalistes radicaux) en Syrie la torture. Plus vous allez de l’avant et plus vous vous dévoilez et plus le vernis pseudo démocratique disparaît. L’on voit bien que vos êtes un partisan de l’intervention étrangère et êtes même prêt à vendre votre pays aux États Unis et au gouvernement Israélien. Heureusement, vous êtes en passe de perdre la partie. Viendra un jour ou vous devrez rendre des comptes, démocratiquement, cela va de soi. Honte à vous.

  28. Citoyen dit :

    syrieux dit: "si Bachar est si populaire, que l’on organise des élections démocratiques, il n’a rien à perdre…Quand on est confiant dans le peuple, comme moi, on ne peut avoir peur de la démocratie ".

    Mais à moins que notre propagandiste ne nous apprenne autre chose, il me semble que Bachar a fait sa part de devoir allant même jusqu’à accepter le plan de paix foireux, cet autre ultime guêt-apens à lui présenté par les croisés afin de sortir du bourbier Syrien sans perdre la face aux yeux du monde. Il est aussi venu à notre connaissance que jusqu’à date, seuls les tueurs de leurs propres frères, les rats pour ainsi dire refusent le plan de paix que leurs acoolites ont concocté.

    Alors, qui a peur donc de la démocratie? Bachar a déjà annoncé la tenue des élections pour le mois de mai prochain, Les rénégats s’ils sont tellement sûrs d’eux comme ils le prétendent, s’ils ont le soutien du peuple comme ils le clament partout sur les ondes des médias mainstream, alors ils devraient être les premiers à se rejouir de l’organisation des élections d’ici deux mois, car elles leur permettra d’obtenir ce qu’ils n’ont pas pu avoir par les armes et le sang des syriens. ils devraient donc déposer les armes et aller sur le terrain de la démocratie prouver de quoi ils sont capables. Mais que constatons-nous? Au lieu de se réjouir des réformes entreprises et de l’annonce de la tenue des élections, ils préfèrent continuer à tuer chaque jour un peu plus car ils ne savent que faire cela. Quelle racaille!

    Alors cher propagandiste, allez

    • syrieux dit :

      Allons! Vous parlez des élections comme ceux qui ont donné victorieux Assad père et fils avec, à chaque fois, plus de 97%????
      Vous avez raison, je dois me tromper, d’après les sondages, le peuple aime Bachar; il l’a d’ailleurs aimé dès le premier jour…

      Pathétique

      • LATTAKIA dit :

        Syrieux,

        Comment voulez-vous qu’un système "saute" comme par magie ?.

        Oui, Bachar a été élu à 97%.

        Mon père m’ a raconté la méthode électorale en Syrie. Vous rentrez dans la salle de vote. Vous avez une boite, deux officiels de chaque côté et deux bulletins "oui" ou "non". Pas d’isoloir, pas d’enveloppes.

        Bien entendu, verdict = 97%

        Aujourd’hui :

        – Plus d’état d’urgence (je rectifie ce que vous avez notifié à un internaute quelque part. Mais ce doit être un oubli de votre part).

        – Nouvelle constitution votée à 59% pour le oui (vous voyez ?, on y arrive à la démocratie. 59, c’est déjà plus plausible que 97 non ?).

        – Finalement, le parti Baas n’est enfin plus le seul parti politique en Syrie et des élections législatives vont avoir lieu début mai (10 partis actuellement ont été validés).

        Et tout cela depuis 2001 malgré :

        – Les Twin tower
        – L’invasion de l’afghanistan
        – L’asphyxie puis l’invasion de l’Irak (qui c’est d’ailleur retourné enfin contre son nouveau maître)
        – La tentative d’invasion du Liban via Tsahal (qui a prit pour la première fois de sa vie une bonne culottée) en 2006.
        – La "libération" de la Lybie en 2011 (les Lybiens n’en finissent plus de remercier les Français et les Britanniques pour cette "libération chirurgicale" !).

        Bon, c’est vrai, il a été un peu poussé dernièrement à faire plus vite que prévu, mais voilà, nous y sommes.

        Votez chers ASL, CNS et tutti quanti.

        Voyons au grand jour qui sont les vrai démocrates !

  29. bramso dit :

    c’est vous la propagande au moins un site qui parle pour nous et non contre nous d’ailleurs vous faites le travail vous Syrianfacts des americains des sionistes de la destruction de la Syrie mais je vous dis que toute mauvaise propagande contre le regime et contre nous le peuple Syrien a deja echoué maintenant il ne reste plus a vous rendre et demandez la grace.

    • syrieux dit :

      Les Assads sont d’assez bon partenaires des américains et des sionistes, j’en ai fait la démonstration.

      Vous m’excuserez de ne pas demandez grace, ces chiens du régime ne veulent que nous attraper pour nous torturer. Ca vous ferez plaisir n’est ce pas?

      • LATTAKIA dit :

        SVP, des faits.

        Je viens de lire votre article et, comme à l’habitude, tout est blanc ou noir ce qui est loin d’être le cas.

        Je suis alaouite, 3 de mes oncles étaient dans l’armée Syrienne (retraité actuellement ou morts, devieillesse je vous rassure…).
        L’un a été jeté en prison par le père de l’actuel président pendant deux ans. Les autres sont restés dans l’armée et ont gravi les échelons petit à petit.

        Quant aux évènements depuis 13 mois, s’il vous plaît, soyez honnêtes et pposzez-vous de bonnes questions et donnez des réponses dignes de votre intelligence :

        – L’armée Syrienne a-t-elle tué des innocents ?. C’est évident. En occident, on appelle cela des "dommages collatéraux". Lorsque cela est réalisé par un pays ennemi, on parle de "massacre".

        – L’armée Syrienne et les Chabibas sont des sanguinnaires ?. Soyons sérieux, comment peut-on imaginer qu’une armée sur-équipée, bombardant sans cesse, forte de plus de 250 000 hommes puisse "seulement" (si je puis dire cela) faire plus de 10 000 morts ?. Ils seraient des dizaines de milliers.

        – La soit-disant ASL est-elle une armée libre et démocratique ?. Même certains antirégimes farouches ont fini par avouer que cette ASL est à l’origine de plusieurs massacres (y compris de civiles type Homs avec la brigade FAROUK qui, soit-dit en passant est dirigée par un neveu du Fameux Moustafa Tlass) à travers le pays.

        – Y a t il des non-syrien dans cette révolution ?. Bien entendu oui. Quid des Lybiens, Afghans et Irakiens présents sur le sol Syriens ou à la frontière turc, libanaise et jordanienne ?.

        – 13 mois de révolution. Pourquoi le régime ne tombe pas ?. Il ne peut y avoir beaucoup d’explications. La repression ?, allons, soyons sérieux, une révolution (ne vraie) gagne toujours contre la répression et sans "appuis aériens" (si vous voyez ce que je veux dire).
        Non, le régime tient pour deux raisons :
        1- Le régime et particulièrement Bachar El Assad est apprécié (ne vous en déplaise) par une bonne partie de la population Syrienne (toute confession).
        2-Les Syriens ne sont pas fous et ne veulent pas que les scénarios afghans, irakiens et lybiens arrivent chez eux (avec les grands succés que l’on connaît désormais…). Alors, pour une autre bonne partie de la population Syrienne :"plutôt Bashar que le Chaos !".

        Voici quelques points de reflexions (et j’en ai tout un panier plein si vous voulez et si vous ne me censurez pas) qui devraient, si vous êtes honnêtes, au minimum vous permettre d’avoir un discour moin radical.

        J’aime la Syrie que je connais depuis l’âge de 4 ans. Certe elle n’est pas parfaite, certe les régimes qui s’y sont succédés n’ont pas tous été tendres. Mais le fils n’est pas le père; l’époque n’est plus la même.
        Avant de "foutre le bordel", il aurai été tellement plus intelligent de dialoguer avec un homme qui, à mon avis, était tout à fait capable d’entendre (pour peu qu’on ai vraiment voulu dialoguer du côté des "gentils") !

      • syrieux dit :

        Bonjour,

        Justement, je propose des faits non? ET je suis surpris de lire que, "comme d’habitude, tout est blanc ou noir", n’ai je pas, dans cet article même, montré que le référent religieux ne mène nul part? Dans un autre article, j’explique clairement qu’il ne faut pas dire que les alaouites sont au pouvoir, même si le pouvoir est majoritairement alaouite. Etc…

        Je suis on ne peut plus honnête, à moins qu’on montre le contraire. Je me suis toujours efforcé de poser les bonnes questions.

        – Au delà de la rhétorique des occidentaux, j’appelle cela "massacres dans tous les cas.

        – Parce qu’il semble qu’il y ait une politique de quota. L’idée est de punir, de tuer, mais qu’on ne puisse pas parler de "génocide". Ensuite, il faut relativiser le nombre d’hommes de l’armée. C’est vrai que, par commodité, on parle de l’armée syrienne comme un tout, mais cette dernière est loin d’être homogène. Vous n’êtes pas sans ignorer les tensions qu’il y a à l’intérieur de celle ci. Des hommes qui refusent de massacrer des civils, d’où les défections, y compris d’alaouites. Donc ne nous laissons pas avoir par cette politique des quotas qu’a mis en place le régime. Les chabihas sont effectivement des sanguinaires, j’ai vraiment du mal à qualifier ces "hommes". Ils existent malheureusement.

        – J’ai un doute, peut être pourriez vous m’éclairer : AbdelRazak Tlass est il effectivement le neveu de Moustafa? Il me semble qu’il est de la famille un peu mons proche. Peu importe.
        l’ASL est en fait plus un nom qu’une véritable structure, pour des raisons évidentes : ils n’ont pas de véritable territoire, ils ne peuvent pas communiquer entre eux facilement, etc… Ensuite, qu’entendez vous par libre et démocratique? car, pour l’instant, c’est une armée qui se définit comme protectrice des manifestants anti-Bachar, vu qu’en face on tire à vue. Depuis quelques semaines, ils passent aussi à l’offensive pour fatiguer ceux de l’armée qui sont loyaux au régime.
        Avez vous des preuves concernant le massacre de civils? Je sais qu’ils ont usé de méthodes "musclées" contre des chabihas, mais des civils, auriez vous des preuves?

        – Il y a des non-syriens en Syrie. Il y en a deux catégories :
        ceux qui viennent aider le régime : iraniens extrémistes, soldats du Hezbollah, des conseillers russes… ce qui est clairement une ingérence étrangère, pour tuer des syriens!!!!
        ceux qui viennent contre le régime : lybiens, irakiens (pas d’afghans à ma connaissance, idem : des preuves?) et des libanais. A l’inverses des premiers, ceux là sont venus à titre individuel, et ils ne sont apparus que plusieurs mois après le début des révoltes. Je rappelle que l’ASL a refusé l’ingérence d’Al-Qaïda.

        – Justement, soyons sérieux :
        si, comme vous dites, Bachar est apprécié, pourquoi tirer sur les contestataires???? C’est tout de même incroyable! Je vous rejoins sur le fait que ceux qui sont avec lui sont de toutes confessions. Il en est de même des manifestants.
        Ce que je veux dire, c’est que tant que la seule parole autorisée est de dire "on t’aime Bachar", et qu’on tire sur les autres, il est indécent de parler de popularité.

        Personne ne veut de scénario à l’irakienne… ni de scénario libanais, où le régime a joué un grand rôle dans l’accentuation des conflits. DOnc merci de ne pas voir ce même régime comme étant le frein au chaos. Aujourd’hui, c’est le régime qui est la principale cause de chaos, et qui prétend nous en défendre. Ce qui justifie de parler de mafia.

        Vous ête slibre de poster ce que vous vouler, et je crois connaître les autres points de votre panier. Je suis syrien, homsiote, je discute de cela tous les jours, avec mes compatriotes de toutes confessions. Je sais la situation tendue à Lattakié. Avez vous lu le témoignage de Samer Yazbek?

        Ensuite, en quoi mes discours sont radicaux? merci de m’éclairer.

        Le fils n’est pas le père : déjà, au nom de quoi on devrait avoir le fils??? Ce n’est pas une monarchie que je sache. Ensuite, le fils n’est pas le père, mais l’entourage est le même. Et le frère n’est pas un tendre.Le cousin Rami ne veut pas perdre ses milliards. Sans parler de tout le reste de la famille qu’on doit accepter…
        Ceux qui ont "foutu le bordel", ce sont les membres du régime. Je vous signale que pour eux la contestation n’existait pas, il n’y avait que des alliés d’Israël. Super le dialogue!

  30. LATTAKIA dit :

    Syrieux,

    Je vous ai répondu un peu plus haut (par erreur).

  31. karima dit :

    Bonsoir,
    Je ne suis pas syrienne, mais je trouve certaines réactions des plus consternantes, c’est inouï comme la bêtise et l’ignorance se portent bien !!!
    Nous connaissions "les bienfaits de la colonisation" promus par Sarko et sa bande de nostalgiques-vichystes et, aujourd’hui avec la Révolution Syrienne, nous assistons à un nouveau syndrome : "l’activisme militant pour l’amour d’Assassins-Bouchers" !!
    D’aucuns ne marchent même plus sur la tête, ils sont devenus franchement des mercenaires-fous à lier de la dictature sanguinaire-tortionnaire !!

    C’est vrai, réclamer un Etat de Droit et un minimum de dignité "EST DEVENU" pour certains une MENACE IMPÉRIALISTE, c’est tellement mieux et tellement plus COOL de vivre en Dictature, on s’y marre tellement bien !!
    Pauvre Monde !!!

    • LATTAKIA dit :

      Karima,

      Y croyez vous vous même ?. Reclamer un état de droit ?. Lorsque des citoyens d’un pays demandent l’intervention militaire d’autres pays connaissant l’historique de ces derniers dans le domaine, j’ai peine à croire qu’ils réclament un état de droit.

      Vivre en dictature n’est peut-être pas "plus cool", mais c’est vivre. Aujourd’hui, les gens ne vivent plus, ils ont peur et pas de ceux que l’on croit.

      Ils ont également peur de l’exemple lybien ("le peuple le plus con" = c’est ce qui ce dit dans le mode arabe. Autre chose qui se dit en Syrie : "heureusement que la Lybie est tombée avant nous !") et de la décomposition de ce pays en un "claquement de doigt".

      Ils ont peur de l’exemple Irakien et de son retour à l’âge du bronze au prix de plus d’1 milllion de morts (et je ne parle pas des 500 000 minimum directement morts suite à l’embargo de 1990).

      Oui, ils ont peur d’être les prochains sur la liste. Alors Bashar ?. Pour beaucoup de syrien, c’est un "vrai petit ange". La dictature ? un régime "acceptable".

      Y a t il plus d’espoirs avec Bashar que sans Bashar aujoud’hui ?. Et bien paradoxalement, pour la majorité de la population Syrienne, oui.

      Il semble que le peuple syrien ai de la mémoire. Nous, je ne crois pas. Nous "zappons" à l’image de notre vie de fou.

      • karima dit :

        Bonjour Lattakia,

        Je vais essayer de vous répondre :
        1) Nul part, je n’ai jamais entendu nul part, que les syriens réclamaient une intervention militaire, c’est du domaine du Fantasme, en revanche les révolutionnaires demandent qu’on cesse de les massacrer et qu’on les aide à soigner leurs blessés !!! Autrement dit, ils réclament une aide Humanitaire et non pas militaire, il va falloir arrêter d’être de mauvaise foi, cela fait plus de 13 mois que les civils se font tuer, un peu de DÉCENCE, voulez-vous ?!!

        2) Quant vous dites que vivre sous la pire des DICTATURE, c’est quand même bien, puisque on peut vivre (vu que maintenant ce n’est plus le cas) , là Franchement…, je me dis heureusement que les Algériens Résistants et ou même tous les Résistants de tous les pays, ne vous ont pas attendu, on image le Nazisme régnait Partout sans aucun problème !!
        Bravo (!!!), avec vous, l’émancipation des Peuples deviendrait vite fait le pire des CRIMES !!!

        3) Les exemples des pays que vous donnez prouvent que vous ne comprenez rien à rien, vous me faites penser à tous ces accrocs du clavier qui répètent mot à mot les délires des Soral et autres tordus qu’on trouve sur les sites des plus louches …
        Sachez que les libyens sont bien contents d’avoir été débarrassés de leur Fou Sanguinaire ! Enfin(!!!) la Libye pourra se construire et devenir un Etat comme tous les Etats Modernes et non plus un agglomérat de Tribus !!!
        Mais, concernant l’intervention de l’OTAN, pour ma part, je considère que c’est un règlement de compte, Sarko avait tout intérêt à le faire disparaître (ne pas oublier les 50 millions € versés par Kadhafi à la bande de Sarko et toutes les "collaborations" …) ce qui arrangeait à peu près tout le monde y compris votre "Dictateur-Chéri" !
        Et quand vous parlez de l’IRAK, permettez moi de vous dire que vous êtes grossièrement malhonnête ! Les guerres d’IRAK n’ont strictement rien à voir avec les soulèvements arabes qui se sont produits dans tous les pays arabes suite au soulèvement tunisien de 2011 !
        Et, N’oubliez JAMAIS, que le père de votre "Boucher" a donné un BON COUP DE MAIN contre Saddam Hussein, alors un peu de décence et de retenue, voulez-vous ?!! Et les chiffres que vous donnez sont totalement faux ! Il y’a eu plus de 1,5 million de morts d’enfants victimes de l’embargo, plus de 1, 5 million du fait des 2 guerres, et près d’un million de tués et des centaines de milliers de blessés suite à la guerre IRAN-IRAK ! Alors de grâce, n’utilisez pas l’IRAK, car voyez-vous, le père et le fils, "les Bouchers de Damas", ont toujours été ravis du malheur et de la tragédie qui ont frappé le Peuple Irakien !!!

        Quant au reste de vos propos, on sent bien la PANIQUE !! Vous avez raison de paniquer, PERSONNE n’est indispensable et surtout pas "Bachar", la Planète pourra s’en passer largement ainsi que les Syriens, arrêtez de croire que c’est un Dieu, reprenez-vous, il n’est qu’un simple MORTEL !!
        Tous les prophètes, aussi "nabi" qu’ils étaient, ont goûté aux affres de la Mort !
        Alors…, cessez d’avoir peur…, pensez au père et au frère Bassel, déjà MORTS !!

        VIVE LA RÉVOLUTION SYRIENNE !!!
        VIVE LE PEUPLE SYRIEN !!!
        SOUTIEN TOTAL AU NOBLE PEUPLE SYRIEN !!!

      • LATTAKIA dit :

        Karima,

        Mais quel charabia !. De plus, vous réécrivez l’histoire (révisionniste ?)

        – Pour la demande de l’intervention militaire étrangère en Syrie, vous n’avez qu’à encore regarder sur n’importe quel site d’info ce jour. C’est un thème récurrent des opposants à chaque échéance diplomatique importante (conseil de sécurité, réunion des "amis de la syrie") ou lorsqu’elle est en train de perdre pied sur le terrain (Bab amr, idleb, hama, deraa) militaire.

        – Il ne me semble pas avoir écrit "pire dictature" mais dictature tout court. Eh bien oui, j’assume. J’ai vécu plusieures années sous cette dictature puis j’ai suivi mes parents en France (ma mère est française). Mon dernier voyage en Syrie date de 2010 (septembre). en près de 10 ans, j’ai vu une Syrie transformée, modernisée, des voitures partout, une infrastructure routière étonnante, des immeubles modernes (et ce dans toutes les grandes villes) etc…. et puis, plus de kaki dans les rues (ce qui était tellement habituel sous Hafez).
        Enfin, vous faites de la violence un postulat pour changer les régimes autoritaires. C’est pour ma part dépassé. La révolution algérienne que vous prenez comme exemple est néee d’une notion autrement plus noble que celles qui animent le "printemps arabe" : la libération du colonialisme occidental (guerre d’indépendance, cela vous dit quelque chose ?).
        Quant à votre référence à la seconde guerre mondiale et aux mouvements de résistances partout en Europe. Reprenez vos cours d’histoire accompagnés d’un petit Larousse pour réapprendre la définition exacte de certains mots. Il sagissait d’une résistance contre "L’OCCUPATION" d’une armée qui avait envahi des pays souverains après une déclaration de guerre.

        – Les pays que je cites (j’insiste et persiste), libérés par nos chers pays avides de liberté et de démocraties sont détruits ou en passe de l’être.
        Ai-je dis que l’épisode Irakien avait quelque chose à voir avec le pritemps arabe ?. Non. J’esplique (ou tente d’expliquer) que toutes les interventions militaires de l’OTAN/USA/COALITIONS and CO se sont toutes soldées par des tueries indescriptibles, une destruction complète des infrastructures des pays visés et des guerres intestines larvées dont on ne voit pas la fin (Irak depuis 2003, afghanistan depuis 2001 et Lybie depuis 2011). Allez voir en Irak (j’y suis allé en 2009), pas d’électricité ou très peu, peu d’eau potable et des denrées de première nécessité hors de prix. Un système de santé dévasté etc……. Un pays qui, de l’avis même de certains économistes est retourné 50 ans en arrière (documentez-vous sérieusement).
        Les Lybiens sont contents et heureux aujourd’hui ?. Lisez les rapports de plus en plus nombreux du CICR et votre enthousiasme (s’il est honnête) sera certainement plus tempéré.

        – La guerre Iran/Irak a été financée par qui SVP ?. A l’époque, Saddam était, pour les USA, un rempart contre les nouveaux locataires Iraniens enturbannés et barbus. Peut-être l’aviez vous oublié. Seul point d’accord : une énième boucherie.

        – Sous Saddam et Haffez, le même parti politique prévalait : la parti BAAS. Autre point d’accord : ils se sont toujours détester. De la à dire que la Syrie a été ravie du malheur du peuple Irakien, je vous laisse le soins d’avoir cette prétention de savoir….

        – Quant à la fin de votre commentaire, il frise l’hystérie. POint d’accord : personne n’est indispensable. Bashar un dieu ?. Mais je me fous de bashar comme de ma première chaussette !. L’histoire de la Syrie actuellement ne se résume pas à un homme, une famille ou un régime.
        Il faut voir plus loin et se poser de bonnes questions comme par exemple : si Bashar et le système actuel disparaissent de la scène syrienne brutalement, qui ou quoi est capable de les remplacer ?. Le CNS ?, l’ASL ?. Ces organes qui n’ont aucune assise populaire ? (ne vous en déplaise).
        Pourquoi ne pas jouer le jeu ?. Le "sanguinaire" organise des élection le 7 mai prochain. Que les "révolutionnaires" y participent. Nous verrons bien s’ils sont majoritaires. S’ils le sont, non seulement il auront jeté à coup de pieds dans le cul le dictateur mais ils auront enfin gagné une légitimité. Mais, bien entendu, j’oubliais, ce seront des élections truquées (parfois, je m’oubli..), n’est ce pas Karima ?.

        – Enfin, je suis loin de paniquer car je pense que cette pseudo révolution est vouée à l’échec (sauf bien entendu si l’on réussi à envoyer des rafales). La Syrie n’est pas la Lybie.
        Par contre, je suis persuadé que le peuple syrien va encore subir pendant de longs mois les tirs croisés avec son lot de morts quotidien.

        Reprenez-vous vous même Karima. Je n’implore ni n’idolatre aucun dieu car je ne suis pas croyant.
        Je cotoie la mort tous les jours et je connais le prix de la vie. Vos "amis syriens" semblent avoir "soldé" ce prix.

      • karima dit :

        Bonjour Lattakia,

        A mon tour de répondre à votre "charabia" !
        Je vous rassure, ce n’est pas vous qui aviez écrit "pire dictature", c’est mon interprétation, et je ne me trompe pas, vu le carnage !!!
        Concernant la demande d’intervention militaire, oui, hier j’ai lu hier, des articles allant dans ce sens, en même temps, je comprends, le Peuple se fait tirer dessus comme des lapins, les citoyens en ont peut être marre de se faire trouer la peau et voir leurs maisons détruites,
        ne pensez vous pas ?
        Quant au récit de votre vécu en Syrie, je ne suis pas étonnée par votre propos, qui ne font que traduire un fond d’égoïsme puérile !

        Et concernant mes références historiques, étant d’origine algérienne, je n’ai pas trouvé mieux que celles dont ont souffert des millions de personnes, tout comme actuellement le Peuple Syrien qui vit sous occupation et bottes assadiennes !! Quand on voit la SOLDATESQUE et des CHARS dans toutes les villes, il est difficile de ne pas penser à L’OCCUPATION !!!

        De nouveau, vous revenez sur l’Irak, que moi aussi, je connais très bien, et je ne vais pas m’étendre sur toutes les actions que nous avions mené avec de très nombreux amis pour tenter d’épargner à ce Peuple l’horreur qu’il a traversé !

        Quand vous posez la question (je vous cite) : "La guerre Iran/Irak a été financée par qui SVP ?"
        Je vous répondrai tout simplement par : SADDAM HUSSEIN, HIMSELF !!!
        Certes, il était pro-américain, mais en même temps, on se doit de rappeler le bellicisme maladif des dirigeants iraniens de l’époque contre toute la région du Khalij !!!

        D’autre part, je n’ai jamais dit (je vous cite) :
        " que la Syrie a été ravie du malheur du peuple Irakien (…)"
        Je vous copie_colle ce que j’ai écrit :
        "(…) car voyez-vous, le père et le fils, “les Bouchers de Damas”, ont toujours été ravis du malheur et de la tragédie qui ont frappé le Peuple Irakien !!!

        Je ne confonds pas le PEUPLE SYRIEN et "LES BOUCHERS DE DAMAS" !!!
        Ce qui n’est clairement pas votre cas !!!

        Et, je vous informe que la fin de mon post ne frise pas l’hystérie, mais relate simplement la RÉALITÉ !!! Il y a suffisamment de vidéos qui le prouvent, quand j’aurais le temps, je vous en balancerai quelques unes qui étayent mon propos !!!

        Quant aux questions que vous posez, seul le Peuple Souverain et Maître de son Destin saura y répondre, auparavant il se doit de "Dégager" le "Boucher de Damas" !!!

        Et enfin, j’ai été contente de lire :
        "Mais je me fous de bashar comme de ma première chaussette !"
        Voila, qui va nous faire passer une bonne journée !!!

        Cordialement

      • LATTAKIA dit :

        Karima,

        Désolé, mais encore du charabia.

        je n’ai pas beaucoup de temps car je dois voir un malade mais je vais vous répondre:

        Vous n’argumentez pas, vous vociférez.
        Encore une fois, vous utilisez les mêmes termes que l’ensemble des gens "bien pensant" : carnage, bouchers de damas………

        Je vous défie de m’apporter la preuve irréfutable que sur les 23 millions de syriens, la majorité d’entre eux veulent une intervention militaire de l’étranger !. Vous résumez le peuple syrien aux activistes et aux manifestants qui ne sont pas plus de 1% de la population.

        J’ai dailleur une histoire à vous raconter sur les manifestations et les "petits" films vidéos montrant le fameux drapeau vert.

        Un de mes amis vivant à alep (il est chez nous en ce moment en vacances) à une femme de ménage. Du jour au lendemain, elle n’est plus venu et ce pendant 4 mois. Le mois dernier, elle est réapparue. "mais où étais-tu ?" demanda mon ami. "Eh bien voilà. Un homme est venu nous voir, nous a promis 3000 livres/jour afin d’aller à Damas tourner des films amateurs dans des rues de la capitale. 3000 livres, cela ne se refuse pas. J’y suis allé, j’ai fais des films pendant 15 jours (manifestations, mise en scène dans des appartements etc….) et je suis revenue. Avec la somme que j’avais gagné, je ne reviens que maintenant reprendre mon travail de femme de ménage".

        Ca c’est un fait. Au fait, mon ami est sunnite (moi alaouite) et n’est pas particulièrement ami/ami avec les Assad.

        Egoiste moi ?. je lutte contre le cancer tous les jours madame. Lorsque l’on fait ce métier, on ne peut être égoiste.

        SVP (encore), qui a fourni son arsenal (et je ne parle bien entendu pas d’armes de destruction massive) à saddam ?. Le pape ?. Nous ne sommes pas dans le monde des bisounours.

        Ah ! les vidéos. Vous m’en montrerez des dizaines, je vous en montrerais à mon tour des dizaines. Aujourd’hui, les images ne veulent plus rien dire et vous le savez. Je vous fais un plan sérré sur un rassemblement et vous avez l’impression qu’il y a des 100 ènes de milliers de gens. Je filme un tank en train de tirer, l’émotionnel fait que je suis certain que l’obus à tuer des dizaines de personnes.

        "je vous informe que la fin de mon post ne frise pas l’hystérie, mais relate simplement la RÉALITÉ". Cette phrase n’apporte rien, n’est éttayée par rien. C’est votre réalité et vous en avez le droit. C’est tout ce que l’on peut dire. Avouez que cela n’apporte pas grand chose au débat.

        Ma réalité me semble plus juste et honnête. J’appelle un chat un chat et, lorsque nous avons la preuve que "les gentils rebelles" ont perpétré des assassinats de civils, je condamne. Lorsque nous avons la preuve que l’armée nationale syrienne (et j’insiste sur le national) à tué des innocents, je condamne.

        Encore une fois karima, vous vociférez, vos arguments sont mals construits et vos conclusions sont figées.

        Cordialement

      • Karima dit :

        Vous avez raison Lattakia, c’est beaucoup plus simple et plus rapide de répondre par le mépris !
        C’est ainsi, que certains hommes fonctionnent par le Mépris et l’impudence !

        Je suppose que vous parler de Saddam Hussein quand vous questionnez sur "son arsenal" ?
        C’est bien évidemment les américains qui lui ont livré les armes pour combattre les iraniens et ce sont les ISRAÉLIENS qui ont fourni les iraniens (à l’époque ils étaient très potes contre les méchants arabes) !!

        Enfin, pour finir, je suis une "bonne pensante" qui aurait aimé manifester auprès de tous les Manifestants Syriens, comme je l’ai fait pour mes frères palestiniens, en Egypte ou ici en France !
        Et il est vrai, le Peuple Syrien mérite mieux que mes commentaires mal construits et si j’avais pu, j’irai en Syrie VOCIFÉRER contre le BOUCHER DE DAMAS !!!
        Hélas !!!

      • LATTAKIA dit :

        Hélas quoi Karima ?.

        Vous avez manifesté en France et en Egypte pour les palestiniens ?. Bravo, belle implication !. Moi, je suis alle en palestine aider vraiment de mes mains. Le symbolisme ne m’interresse pas. Là est peut-être la différence entre vous et moi.

        Du mépris ?. Oui, j’en ai pour les personnes qui pensent beaucoup, ont des idées sur tout mais ne répondent à rien.

        Du mépris ?. J’en ai contre des journalistes qui osent mettre "acte térroriste" entre guillemets lorsqu’une voiture explose au milieu d’une foule faisant plus d’une dizaine de mort. Pourquoi les guillemets ?.

        Du mépris ?. J’en ai pour toutes les personnes qui au nom de leur dieu (qu’il soit spirituel ou terrestre), justifient l’injustifiable.

        Pas d’impudence mais de la condescendence. Oh! oui Karima, j’en ai beaucoup envers les binaires : blanc, noir, blanc, noir……..si le monde pouvait être aussi simple !.

        Si j’avais pu ?. Nous avons toujours le choix lorsque nos convictions sont aussi fortes que les votres (mais le sont-elles vraiment ?).

        Oui, je pense que le peuple Syrien mérite vraiment mieux que vos commentaires qui ne sont qu’un amoncellement de "brics à bracs", de phrases toutes faites, de termes incompréhensibles ("bonne pensante" ?) et d’entorses historiques flagrantes.

        Hélas !!!!

      • Karima dit :

        Lol !!
        Franchement, vous ne lâchez jamais, VOUS (en grand dans le texte, vous le valez si bien, n’est ce pas ?!
        Vous êtes du genre à repousser les limites, n’est-il pas ?

        Allez pour finir et sans rancunes :
        VIVE LA RÉVOLUTION SYRIENNE !!!
        VIVE LE PEUPLE SYRIEN, INCHALLAH BIENTÔT, DÉBARRASSÉ DU BOUCHER DE DAMAS !!!

        Et vivent nous les arabes sunnites ,°) (j’aime bien me faire plaisir !) !!

      • LATTAKIA dit :

        Karima,

        Ce n’est pas un jeu.
        Heureux que cela vous fasse rire. Moi, je ne ris pas du tout.
        Vive la Syrie oui mais débarassée de cette "révolution de pacotille" qui cache plus qu’elle ne montre ses vraies intentions.

        Sunnites, Alaouites, Chiites, chrétiens, druzes, kurdes, restez unis. Jouez l’intelligence et si, au final, vous voulez éjecter Bashae El Assad, vous pourrez le faire bientôt mais en paix.

        Faites vous plaisir en attendant, cela ne vous coûte absolument rien.

      • Karima dit :

        @Lattakia,
        Non(!), c’est vous, qui me faites rire ^^ humour…!

        Vous avez tout osé, la suite (…) vous connaissez…?!

        Maintenant, je vais vous dire, ce que je pense : j’ai peur pour le Peuple Syrien, ce qui se passe me fait penser à la Tchétchénie, mêmes procédés de torture, les polices secrètes, la soldatesque, les meurtres d’enfants, les crimes, les bombardements, les destructions etc… j’ai peur car le "boucher de Damas" est soutenu par les dirigeants iraniens et par l’ignoble Poutine (les manifestations de Moscou ont été là pour nous le rappeler), non vraiment je ne ris pas !!!

        Je suis en admiration de voir et d’entendre les voix qui s’élèvent avec un incroyable courage pour réclamer un peu de dignité, un peu de respect, et c’est pour ces raisons que je les soutiens, quand on voit les dérives autoritaires qui nous menacent. Je ne supporte pas de voir des femmes, des enfants, des bébés, des vieillards
        se faire massacrer, sans que personne ne bouge, j’ai juste envie de hurler mon indignation !

        Et, j’en ai assez de la désinformation des Meyssan et autres ratés qui fait le jeu de ce tyran, ce qui se passe en Syrie est un sommet d’abjection politique ! A ce niveau de barbarie, j’éprouve un sentiment d’horreur !
        Asaad a verrouillé le pays, les journalistes se font descendre pour ne pas témoigner des massacres d’innoncents, l’innomable qui perdure ! Mais l’opinion internationale se réveille et malgré tout, les images nous arrivent !!

        J’en ai assez de lire des amalgames et autres inepties sur "l’anti-occidentalisme primaire" avec déchaînement sur le néo-libéralisme et autres théories du "NOM", même si je comprends qu’on puisse ne pas aimer ces pauvres diables d’américains, il faut vraiment arrêter avec crétineries !!
        Toutes ces déclarations contre l’Occident-ONU, où on mélange systématiquement les situations, totalement différentes, les unes des autres, la guerre en Irak n’est pas la guerre de Libye qui n’a rien à voir avec la Syrie qui n’est pas la Palestine !!

        Des Peuples Arabes se soulèvent et se révoltent, et nous, nous n’allons pas nous taire, sous prétexte que "l’Iran est menacé" et "qu’il ne faut pas nuire à ce pays", nous en avons assez de cette menace qu’on agite pour nous faire taire !! Nous ne reculerons pas !! Pas question de se taire devant autant de massacres !!
        Les Peuples Arabes ne reculeront pas pour faire plaisir aux Russes, Chinois, américains-israéliens et ou Autres…
        Quand les Tyrans Arabes tomberont, par ce mouvement d’indignation, alors le Peuple Palestinen retrouvera sa Dignité et ses Droits Inaliénables, tout comme ses frères syriens, égyptiens, jordaniens etc..

        Et Enfin pour finir, je veux citer quelques vers du poète tunisien Abou El Kacem Chabbi :

        "Ô tyran oppresseur…
        Ami de la nuit, ennemi de la vie…
        Tu t’es moqué d’un peuple impuissant
        Alors que ta main est maculée de son sang."

        "Lorsque le peuple un jour veut la vie
        Force est au destin de répondre
        Aux ténèbres de se dissiper
        …Aux chaînes de se briser…

        Souffle alors un vent violent dans les ravins,
        Au sommet des montagnes et sous les arbres
        Qui dit :

        « Lorsque je tends vers un but
        Je me fais porter par l’espoir
        Oublie toute prudence
        Je n’évite pas les chemins escarpés
        Et n’appréhende pas la chute
        Dans les flammes brûlantes.
        Qui n’aime pas la montagne
        Vivra éternellement au fond des vallées » …

      • LATTAKIA dit :

        Karima,

        Eh bien avec ce que je viens de lire, nous allons aller très loin !.
        Qui de nous deux compare l’incomparable ?.
        Dans votre liste de dictatures, n’oubliez surtout pas le Quatar, l’Arabie saoudite, le barheinne, le Maroc……

        "Des Peuples Arabes se soulèvent et se révoltent, et nous, nous n’allons pas nous taire, sous prétexte que “l’Iran est menacé” et “qu’il ne faut pas nuire à ce pays”, nous en avons assez de cette menace qu’on agite pour nous faire taire !! Nous ne reculerons pas !! Pas question de se taire devant autant de massacres !!
        Les Peuples Arabes ne reculeront pas pour faire plaisir aux Russes, Chinois, américains-israéliens et ou Autres…".

        Mais de quoi parlez-vous ?. Cela ne veut rien dire. Et quel ton révolutionnaire !. Pour peu, on y croirait. Avez-vous écris votre texte bien calé dans votre fauteuil en train de regarder "le juste prix" ?.

        Les journaliste ?. parlons-en. A ma connaissance, 4 journalistes sont morts en Syrie depuis 14 mois (le dernier étant un libanais d’un journal plutôt pro-régime syrien);
        Les 3 premiers, entrés clandestinement sur le térritoire syrien et "engagés" volontairement dans des zones de combats ont pris des risques de leur plein grés.
        A ce jour, 165 déléguations de journalistes sont entrés officiellement en Syrie (depuis mars 2011). Bien entendu, russes, chinoises, brésiliennes et indiennes (vous savez ?, le groupe des BRICS ?), Mais aussi, Britanniques, italiennes, espagnoles, suisses, belges, norvégiennes et j’en passe.

        Quant au peuple palestinien karima, ce n’est pas demain la veille qu’il retrouvera sa dignité. Les israêliens vont de plus en plus loin dans l’ignoble (occupation d’Al Aqsa, implantations à marche forçées à Jérusalem Est……) et ce, avec la bienveillance de ceux qui semblent être vos amis : USA/EUROPE/ONU/OTAN (et dans l’indifférence la plus totale de nos "magnifiques populations occidentales" toujours prompts à condamner et à s’émouvoir sans pour autant modifier leur mode de vie "pour si peu").

        J’aime la langue française même si je n’ai pas beaucoup d’affinités avec la poésie. "le poids des mots, le choc des photos".

        Savez-vous ce que je vois dans vos écris jusqu’à maintenant ?. un amalgame de mots mis les uns après les autres sans réèl signification.

        Le vide en quelque sorte.

        Bonne journée

  32. Karima dit :

    Bonjour Lattakia,

    Tenez, pour répondre à votre très "élégante conclusion", et sans avoir à revenir sur votre "Wonderful Post" ; comme chacun sait, la Nature n’aime pas le vide…, donc je vais le combler par ces lignes :

    “Ô tyran oppresseur…
    Ami de la nuit, ennemi de la vie…
    Tu t’es moqué d’un peuple impuissant
    Alors que ta main est maculée de son sang.”

    “Lorsque le peuple un jour veut la vie
    Force est au destin de répondre
    Aux ténèbres de se dissiper
    …Aux chaînes de se briser…

    Souffle alors un vent violent dans les ravins,
    Au sommet des montagnes et sous les arbres
    Qui dit :
    « Lorsque je tends vers un but
    Je me fais porter par l’espoir
    Oublie toute prudence
    Je n’évite pas les chemins escarpés
    Et n’appréhende pas la chute
    Dans les flammes brûlantes.
    Qui n’aime pas la montagne
    Vivra éternellement au fond des vallées » …
    Abou El Kacem Chabbi

    Oui, Bonne Journée à vous !

    • LATTAKIA dit :

      Karima,

      Beau texte mais cela ne mène nul part et n’apporte rien.

      Encore une fois, du vide…..

      Au fur et à mesure de vos "marvellous post", vous donnez de moins en moins dans le réèl et de plus en plus dans le virtuel et le lyrisme. Je n’ai plus de temps à perdre.

      J’espère que la vérité, aussi trouble soit-elle, apparaîtra un jour à la face du monde.

      Bon voyage au pays des bisounours………….

  33. jean michel dit :

    Bonjour a tous, je ne connaissais pas ce site, je le d2couvre avec plaisir, j aime confronter les points de vue. A ce propos, je viens de me taper la lpecture des commentaires ce fut passionant et instructif. Je precise d4entree je ne suis pas syrien, ni alaouite ou sunnite ou quoi, je ne pretend pas connaitre la situation la bas, je me contente d observer et d ecouter.
    Je trouve que l echange LATTAKIA et Karima est instructif et finalement tres significatif de ce debat. Nous avons karima qui est sur une posture purememt emotionnelle, melangeant allegrememt de nombreux concepts au elle ne maitrise aucunement et qui comble de la misere intelectuelle ponctue ses eructations par "vive les arabes sunnites" ce qui est qbsolument inouie et en contradiction total avec le story telling "democratique": une pure position trbale, confressionnelle, emotionnelle qui se fout de la verite comme de ses premieres chaussettes et de l autre LATTAKIA qui lui apporte argumentsm discours raissonE et non communautaire: je suis desole , mais il est difficile pour moi de ne pas etre daccord avec lui. je sais que ce n4est "pas bien" mais c est la conclusion qui me vient a l esprit.
    Pour le reste puisse les syriens decider eux memes et non pas BHL et consors
    voila bonne journee a tous

    • yfren dit :

      Avec l’air mignon et innocent en plus! Et de tout le site y’a que cette partie qui vous intéresse? Curieux. Dites plutôt que vous n’etes là que pour "Info Syrie" en particulier.
      De tous les échanges vous n’avez flashé QUE sur le vieux loup alaouite qui cache bien son jeu et la jeune femme spontanée "émotive".
      Et vous appelez ça raisonnable?
      Très drôle.

      • LATTAKIA dit :

        Il y a très longtemps que je n’ai pas posté quoi que ce soit sur ce site mais, comme je suis sollicité, je reviens.

        Depuis la chute de Bab amr en mars 2012, il n’y a pas une seule journée sans que l’ASL, CNS et autres ne soient soit discrédités soit montrent leurs vrais visages : Quelques exemples :

        – Houla : Preuves désormais que ce massacre a été perpétré par nos "chers amis de la liberté".
        – El Assaad, "grand généralissime" de l’ASL semble être parti avec la caisse.
        – Union politique des opposants au régime Syrien "s’étripanté à qu mieux mieux au Caire.
        – Chasseur bombardier F4 turque finalement bien abbatu dans l’espace aérien syrien (qu’il a violé par deux fois) par une simple DCA (admis même par le Pentagone c’est pour dire…).
        – Vidéos de Salquin montrant cette "bande de voyous" prendre en otage des dizaines de personnes (le 03/0702012) indiquant que ce sont des "chabihas". Problème, il y a de jeunes adolescents dans le groupe (que va-t-il leur arriver ?).
        – Une vidéo montrant un enfant de 13 à 15 ans entouré de deux "imbéciles armés" indiquant que ce jeune va être déférré devant le tribunal de la révolution car c’est un Chabiha.
        – Histoire de ces trois jeunes sur la route de Alep – Lattaquié, tués à bout portant car "ont insulté la révolution".
        – Des vidéos de jeunes hommes égorgés puis décapités (qu’ils soient pro-régime ou pas ne justifie pas une telle sauvagerie).
        – Un homme qui passe et reçoit deux balles "gratuitement" en guise de "bonjour".

        Vous en voulez d’autres ?. Balladez-vous sur Youtube, c’est tellement simple de voir "le côté obscur de la forçe" (si on le veut bien évidemment).

        Bref, depuis 16 mois, si l’on a un minimum d’honneteté, le minimum serait d’admettre que les chers "frères de la liberté" sont au mieux des personnes qui pratiquent : meurtres, attentats, tortures, intimidations et j’en passe.

        Mais peut-être est-ce trop vous demander que d’avoir un esprit critique honnete.;

      • yfren dit :

        Tiens donc! Pourtant je ne me rappelle pas vous avoir "sollicité" et encore moins vous avoir adressé la parole.

        Ah mais oui bien sûr…

        A moins que ça soit "jean michel" le fameux "solliciteur"?
        Il vous a fallu moins d’un heure pour répondre en plus. Impressionnant la coordination!
        Donc j’avais bien raison. Vous agissez ensemble pour "Info Syrie" et rien d’autre.

        Et puis quand bien même vos rumeurs soient vraies (ce dont j’en doute fort bien entendu), ça n’excuse en aucun cas la barbarie un million de fois pire perpétrée par le régime illégitime, et ça n’annule aucunement la légitimité de la révolution contre ces traitres usurpateurs.

      • LATTAKIA dit :

        Vieux loup Alaouite Yfren ? Un peu de respect, je n’ai que 45 ans !.

        Sinon, d’autres arguments "coup de poing" ?.

    • LATTAKIA dit :

      Pourquoi "n’est ce pas bien ?".

      La pensée unique est donc à l’ordre du jour ?. Ou est passée la liberté d’expression ?.

      Pour la pansée unique, cela fait plus de 10 ans maintenant qu’elle est à l’ordre du jour dans notre magnifique "bloc de l’ouest".

      Pour la liberté d’expression, un exemple : mes posts sur Orange sont désormais systématiquements refusés sans pourtant que leurs contenus soient "horribles".

      Pour le reste Jean-michel, je vous remercie et suis d’accord avec vous : seul le peuple syrien doiit décider de son sort.
      Il semble cependant que l’on veuille ‘l’aiguiller un peu" car il semble un peu "frileux" à ce ce changement. Il est vrai que Afghanistan, Irak, Tunisie, Egypte et Lybie sont passés par là et le résultat ne fait pas très envie.

      Si vous saviez comme j’aimerais avoir tort……

      PS : certains diabolisent le site "Infosyrie". Ils en ont le droit. Malgré tout, je défie quiconque sur ce site de prouver que beaucoup de ses informations ne sont pas étayées de faits et souvent pertinentes.
      Ce site est l’un des seuls qui me donne de vraies informations sur la situation et les dessous de ce vaste "merdier" institué de toute pièce par des "joueurs de plus en plus hystériques".

      • syrieux dit :

        Vous dites :
        "PS : certains diabolisent le site “Infosyrie”. Ils en ont le droit. Malgré tout, je défie quiconque sur ce site de prouver que beaucoup de ses informations ne sont pas étayées de faits et souvent pertinentes.
        Ce site est l’un des seuls qui me donne de vraies informations sur la situation et les dessous de ce vaste “merdier” institué de toute pièce par des “joueurs de plus en plus hystériques”."

        C’est un défie facile. Trop facile. Je vais vous en écrire un petit article. En attendant, relisez l’article plus haut.

  34. Vous avez donné ce lien passionnant

    http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article477

    "Selon des sources locales, les cinq jours en Syrie comprenant hôtels, chauffeurs et visites touristiques auraient été largement financés par la famille Tlass [10]. Ces liens se manifesteront d’ailleurs par des rencontres avec des membres de la famille, notamment le fils Manaff, devenu à son tour général, et dont des sénateurs ont récemment demandé à ce que ses avoirs soient gelés en France en raison de son implication dans des massacres récent à Baniyas. C’est en effet un très proche de Bachar El-Assad, et il commande actuellement l’unité que Bachar commandait avant sa nomination à la tête de l’État. "
    … il faudrait un article sur

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/07/06/syrie-defection-d-un-general-proche-d-assad_1730157_3218.html

    ==

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Manaf_Tlass#defection

    Défection

    Manaf Tlass aurait été de plus en plus contrarié par la répression violente des forces de sécurité exercée sur les manifestants9. Il a été le premier représentant officiel du gouvernement à rencontrer l’opposition en mars 2011 pour essayer d’ouvrir un dialogue et de trouver une solution politique14. Il a également été impliqué dans des efforts de réconciliation dans les environs ruraux de Damas, y compris à Douma, Daraa, Tal, Homs et sa ville natale de Rastane14. Ses efforts de réconciliation auraient conduit à son assignation à résidence à partir de mai 2011 jusqu’à sa défection en juillet 20129.

    Il y a plusieurs témoignages d’activistes sur le rôle de Manaf Tlass dans le soulèvement. Certains ont prétendu qu’il était assigné à résidence et exempté de son devoir militaire depuis 2011. La ville native de la famille Tlass, Rastane, est devenue précocement une base pour les déserteurs de l’armée à la même période. Certains activistes ont également affirmé que la famille était sous étroite surveillance depuis un moment à cause de leur sympathie suspectée avec le soulèvement13. Rastane aurait été attaquée sans relâche par les forces gouvernementales. Par ailleurs, une grand nombre de Syriens fuyant en Turquie seraient originaires de Rastane13.

    Manaf Tlass aurait fait défection vers la Turquie au début juillet 2012 avec 23 autres officiers15 après que les services secrets syriens ont découvert qu’il était un membre de l’opposition16. Bashar al Heraki, un membre du Conseil national syrien, affirme que Manaf était l’un des personnages les plus importants du régime et que sa défection est un signe de la perte de pouvoir de Bachar el-Assad12. Son cas est signalé comme l’un des premiers cas impliquant un officier de haut rang17. Le 6 juillet 2012, le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré que Manaf Tlass était en route vers Paris18 pour rejoindre sa famille sur place19.
    ==

  35. La curiosité m’amène donc
    à
    Mounaf Tlass : itinéraire d’un enfant gâté….
    Par Louis Denghien, le 6 juillet 2012

    http://www.infosyrie.fr/actualite/mounaf-tlass-itineraire-dun-enfant-gate/

    ++
    Drame de l’ambition politique déçue ?

    Qu’est-ce qui a poussé un homme comme Mounaf Tlassa à abandonner son pays en pleine crise, et à trahir celui qui lui avait donné des gages évidents de sa confiance ? Apparemment une divergence politique tactique, née justement de la crise. Selon les milieux gouvernementaux sondés par l’AFP, Tlass voulait négocier avec les membres – ou des membres – de l’opposition radicale. Des contacts en ce sens avaient même été pris à Deraa et à Rastane, au cours de trêves entre l’armée et les groupes ASL. Ces contacts, entrepris semble-t-il voici un an, avaient refroidi les relations entre Tlass et Bachar al-Assad qui devait les juger inopportuns. Le général commandant une unité d’élite de la Garde républicaine avait ostensiblement troqué depuis l’uniforme contre des habits civils. Autres signes apparents de dissidence morale, Mounaf Tlass s’était même, selon l’AFP, laissé poussé les cheveux et la barbe, comme s’il voulait signifier par son apparence physique qu’il était devenu un autre homme !

    Barbu ou glabre, Tlass, selon une autre source damascène (méfiance, mais..), avait remanifesté avec éclat sa différence nouvelle lors de la reconquête du quartier de Bab Amr à Homs, en février dernier : il aurait refusé de diriger les opérations de reconquête et Bachar l’aurait alors démis de ses fonctions.

    À la lumière de ces éléments, on voit que la fuite du général Tlass était en gestation depuis un bout de temps. Du reste, toute sa famille, à commencer par son frère Firas, l’aurait précédé à l’étranger, notamment à Dubaï, ce qui en dit hélas assez long sur l’état d’esprit, voire les complicités internationales, de la famille.

    Incontestablement, la défection de Tlass est un coup pour Bachar al-Assad, même si le coup était finalement prévisible compte tenu du « parcours » récent du général.. Un coup disons symbolique. Mais au fait de quoi, Mounaf Tlass devient-il le symbole, la figure emblématique ? D’une trahison des élites, ou même, disons-le, des enfants gâtés d’un système, qui crachent, en fonction de leur ambitions politiques contrariées, dans la soupe qu’ils ont si longtemps dégustée. Un cas pas particulier à la Syrie d’ingratitude et d’irresponsabilité, observé en tous temps et en tous lieux.

    Que Tlass ait tenté de négocier avec certains rebelles au début de l’insurrection, c’était peut-être compréhensible, encore que naïf, vu ce qu’on savait déjà des exactions et déclarations faites par l’ASL dès l’été 201. Mais son refus d’attaquer Bab Amr, en février-mars 2012, relève déjà de la désertion devant l’ennemi, un ennemi dont il savait pertinemment qu’il n’y avait aucun dialogue, aucune « paix des braves » à espérer.

    Minimum de décence

    Irresponsabilités, car même aigri, et sans perspectives de carrière, Mounaf Tlass commet quand même une désertion devant l’ennemi, lui le général : il trahit non seulement Bachar mais les hommes qu’il a commandés, dont certains sont morts et dont d’autres mourront encore au combat. À la limite, son cousin Abdel Razak Tlass, commandant à Homs la brigade Farouq de l’ASL, risque encore sa vie, lui…

    Selon Laurent Fabius, Mounaf Tlass devrait arriver ce vendredi à Paris alors que ce tient la réunion anti-syrienne que l’on sait. Pour y faire quoi ? Jouer l’opposition en blazer comme Rifat al-Assad, frère de Hafez et donc oncle de Bachar, qui « milite » pour une nouvelle Syrie démocratique entre Londres, Paris et la Côte d’Azur ? S’afficher aux côtés de Clinton et de Fabius ? On ose espérer qu’il aura au moins la décence de ne passe prêter à cet exercice-là.

    Et, d’une manière générale, on espère que Mounaf Tlass, où qu’il se trouve, saura au moins faire preuve de dignité et refusera de répondre aux milliers de micros anti-syriens qui ne manqueront pas de lui être tendus, ou qu’alors, il ne crachera pas sur ses compatriotes. Ou sur ses hommes de la Garde républicaine, vivants ou morts.

  36. mon antépénultième commentaire semblant bloqué…. je le repose…
    +++
    10 juillet 2012 à 0 h 46 min
    Vous avez donné ce lien passionnant

    http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article477

    “Selon des sources locales, les cinq jours en Syrie comprenant hôtels, chauffeurs et visites touristiques auraient été largement financés par la famille Tlass [10]. Ces liens se manifesteront d’ailleurs par des rencontres avec des membres de la famille, notamment le fils Manaff, devenu à son tour général, et dont des sénateurs ont récemment demandé à ce que ses avoirs soient gelés en France en raison de son implication dans des massacres récent à Baniyas. C’est en effet un très proche de Bachar El-Assad, et il commande actuellement l’unité que Bachar commandait avant sa nomination à la tête de l’État. ”
    ====
    … il faudrait un article sur
    ====

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/07/06/syrie-defection-d-un-general-proche-d-assad_1730157_3218.html

    ==

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Manaf_Tlass#defection

    Défection

    Manaf Tlass aurait été de plus en plus contrarié par la répression violente des forces de sécurité exercée sur les manifestants9. Il a été le premier représentant officiel du gouvernement à rencontrer l’opposition en mars 2011 pour essayer d’ouvrir un dialogue et de trouver une solution politique14. Il a également été impliqué dans des efforts de réconciliation dans les environs ruraux de Damas, y compris à Douma, Daraa, Tal, Homs et sa ville natale de Rastane14. Ses efforts de réconciliation auraient conduit à son assignation à résidence à partir de mai 2011 jusqu’à sa défection en juillet 20129.

    Il y a plusieurs témoignages d’activistes sur le rôle de Manaf Tlass dans le soulèvement. Certains ont prétendu qu’il était assigné à résidence et exempté de son devoir militaire depuis 2011. La ville native de la famille Tlass, Rastane, est devenue précocement une base pour les déserteurs de l’armée à la même période. Certains activistes ont également affirmé que la famille était sous étroite surveillance depuis un moment à cause de leur sympathie suspectée avec le soulèvement13. Rastane aurait été attaquée sans relâche par les forces gouvernementales. Par ailleurs, une grand nombre de Syriens fuyant en Turquie seraient originaires de Rastane13.

    Manaf Tlass aurait fait défection vers la Turquie au début juillet 2012 avec 23 autres officiers15 après que les services secrets syriens ont découvert qu’il était un membre de l’opposition16. Bashar al Heraki, un membre du Conseil national syrien, affirme que Manaf était l’un des personnages les plus importants du régime et que sa défection est un signe de la perte de pouvoir de Bachar el-Assad12. Son cas est signalé comme l’un des premiers cas impliquant un officier de haut rang17. Le 6 juillet 2012, le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré que Manaf Tlass était en route vers Paris18 pour rejoindre sa famille sur place19.
    ==

  37. Shameonassad dit :

    Merci Syrieux pour tout cela!
    Au moins un endroit ou les posts ne sont pas censurés,édités voire simplement supprimés.
    Je ris en lisant certains railler la légitimité des opposants exilés. La très grande majorité de ceux qui déversent leur fiel ici et sur nombres d’autres forum,stratèges de comptoir ou plutôt de bénitier (un petit courant catho intégriste nazillon assez bien représenté…) agglomérant leur infos frelatées grappillées ici ou là sans aucuns recoupements ne connaissent pas un(e) syrien(ne). Au mieux les Albert Londres de bac à sable reprennent fièrement à leur compte les thèses foireuses d’autrui sans piger qui les diffuse (la bétise est pardonnable nous y succombons tous de temps à autres),au pire quantité de naîfs déjà attendris à coup d’illuminati et de fadaises Dieudo-Soralo-Meyssaniques font le jeu des shabihas et de la propagande de l’Etat Syrien.Ceux qui leur donnent à manger font eux leur boulot.Qui aurait dit que la frustration et la mise au ban de nombre de pseudo intellos rouge-brun les auraient propulsé tous haineux à monnayer leur temps de la sorte?Il faut croire que la honte à un prix.

    Est-ce que le conflit est récupéré par les grandes puissances?EVIDEMMENT.Comme tous ceux avant et comme ceux qui suivront.Est-ce un complot?Seulement pour les naïfs et ceux qui y ont intérêts.On va surement me traiter de suppo de Tsahal, Hasbara ou quelques qualificatifs de pseudo initiés en vogue mais qu’importe.
    Cela fait belle lurette que dans ces fameux médias mainstream que ces gens détestent tant il est dit que des armes et de l’aide passent par les frontières.Ces bons géopoliticiens du dimanche trouvent logique que la Russie déverse armements lourd et logistique pour pilonner du civil mais des armes pour l"ASL c’est un scandale!!!Le bon arabe pour certain c’est celui qui ne se trompe pas de haine….
    Il suffit d’avoir été ne serait-ce que deux jours en Syrie en temps de paix pour comprendre que des milliers de barbus sanguinaires déferlant sur le pays c’est UNE BLAGUE.J’y suis allé deux fois un mois….suivi à longueur de temps,bagages fouillés,conversations écoutées (avec intervention de l’operateur :).Ca valait le coup,c’est un des joyaux de ce monde.
    Intérêts du Qatar et consort?gros scoop.Alors qu’on constate une inaction et une molesse internationale jamais vue,on nous promets la Lybie II.Comparable?Pas vraiment.
    Assez de ces sales geeks complotistes qui au nom d’une haine (compréhensible ou non) de leur ennemi commun Israel salissent la mémoire de gens qui crèvent jours après jours dans le courage ou dans la peur.

    PS: Suweyda sur l’Euphrate……champions du monde!Merci encore Syrieux.Un refoulé de Minute?:)

    • chb dit :

      « Assez de ces sales geeks complotistes » ?
      Oh là, tout doux, regardez le dico ! Les rebelles qui vous sont si chers et leurs soutiens Otan, golfe, turc etc. sont bien en plein complot, eux, pour renverser al Assad. Peut-être les impérialistes sont-ils du bon côté pour une fois, mais n’oubliez pas qu’ils ont à plusieurs reprises usé de propagande, et de massacres, pour parvenir à leurs fins : votre vitupération des méfiants semble de mauvais aloi, à l’aune des précédents historiques.
      OK pour l’invective, somme toute plus cool que les échanges d’obus, mais faudrait au moins revenir à un langage commun à défaut d’analyser les nouvelles avec le même biais.
      Ceci dit, j’avoue que votre pseudo Shameonassad me semble délibérément catégorique : pas de quoi envisager une responsabilité ne serait-ce que partagée dans l’origine des "troubles" en Syrie !

    • syrieux dit :

      Shameonassad,

      très bon commentaire! Merci à vous!!

      chb,

      demandez au régime de cessez de recevoir de l’aide de la Russie/Chine et Hezbollah, histoire qu’on règle ça entre syrien. Sinon, arrêter de faire semblant d’être choqué de voir les anti-régime chercher de l’aide à l’extérieur.
      Il n’y a pas pire régime que celui qui pousse à accepter de l’aide extérieur. En attendant, je remercie la Turquie de recevoir les civils syriens, chassés de leur villes par le régime "nationaliste"…

      • LATTAKIA dit :

        Syrieux,

        En plus de la russie et de la chine, vous avez oublié une bonne cinquantaine de pays qui continuent à commercer avec la Syrie (un détail me direz-vous…). Cela s’appelle tout simplement "relations Internationales". Mais bon…

        Quant à l’aide demandée par les anti-régimes, elle ne date pas d’aujourd’hui mais pratiquement depuis le début (Juin 2011).

        Effectivement, laissons les Syriens et seulement les Syriens décider de leurs sorts. Dans ce cas, Exit la Russie, la Chine, le Quatar, l’AS, l’OTAN, les USA, la France, la GB, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, les "nouveaux" Lybiens et Tunisiens… Dédolé, j’arrête là car je ne peux les citer tous…..

        Enfin, et pour terminer, merci aux Turques d’avoir créé des camps pour acceuillir les réfugiés Syriens et d’en armer certains afin qu’ils aillent "révolutionner" en Syrie et ce, au mépris de toutes les Lois Internationales.

        Lois Internationales ais-je dis ?. Pfff…. plus aucun pays que j’ai cité dans ce post ne s’en préoccupe. La loi du plus fort est la seule valable aujourd’hui.

        Malheureusement (pour vous), la forçe à changé de côté.

  38. Tout cela montre les résonances et les passerelles entre TROIS internationales.
    L’internationale formoise qui regroupe les pro Chavez, les pro Kadhafi…
    On y voyait les castristes, les pro FARC etc etc..
    L’imbécile Chavez soutenant Kadhafi ne faisait que révéler sa nature de classe identique à celle du très stalinien Ceaucescu…
    Les formois partis staliniens, les formois partis baasistes et leurs jumeaux formois compradores "progressistes" se retrouvant dans la défense de l’un des leurs…

    Il ne manquait plus que l"internationale brune et l’internationale islamofasciste pour achever le tour des souteneurs de Assad…
    Il est vrai que la pathologie consumériste est un puissant moteur pour la corruption des formois !!!
    C’est pourquoi on voit une fraction de l’internationale islamofasciste répondre à l’appel de son maître – le roi mondial de la Riba !!!! – pour servir de supplétifs anti Assad…
    Le PKK en avait bien fait autant !!!
    DES DEUX CAMPS EN PRÉSENCE, le peuple en est le perdant : le théâtre de cette lutte est en soi la défaite du peuple….. la mascarade Bush Ben Laden étant la matrice théâtrale nécessaire à tous les Patriot Act de cette bancocratie en pourrissement !

  39. Pingback: Petite leçon aux propagandistes d’Infosyrie : Sur la fuite d’Al-Asaad | syrianfacts

  40. Pingback: Petite leçon aux propagandistes d’Infosyrie : Sur la fuite d’Al-Asaad | annie bannie's Weblog

  41. ODIN dit :

    Un tissu de conneries sionistes.

    • shameonassad dit :

      Hello Syrieux,
      Faut-il rapprocher cette phrase de la saillie incroyable de Tarek il y a peu?Même synthèse fulgurante,même concision définitive qui résonne dans les abîmes (insondabilité du pastis et infini de la cacahuète) de notre ignorance.A moins que ce ne soit un retour gagnant d’ Avicennes dans le genre pseudo mégalo.
      Serait-ce un concours de haïkus merdeux?
      Mystère……….et boules de conspis.

      • syrieux dit :

        Ce n’est pas Avicennes.

        Peut être le co-disciple de Tarek. Il faut voir la réalité en face, nous n’avons pas le niveau face à eux! :p
        Alors, pas interessé pour écrire quelques lignes dans ce style ironique que j’apprécie particulièrement et qui trouvera, à mon avis, public?

      • shameonassad dit :

        Bonjour Syrieux,
        Ecoute pourquoi pas?Quoiqu’en la matière je ne suis pas sur que mes compétences littéraires dépassent le vitriolage d’analphabètes crypto-faschistes!Si tu veux bien me communiquer un mail je vais voir ce que je peux faire.
        Excellente journée à toi.

      • syrieux dit :

        Ahlan :

        mon mél :
        syrieux@gmail.com

        rire, c’est important ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s