Après le massacre de Hama en 1982, un massacre semblable en 2012?

Nous sommes le 2 février 1982. Commence en Syrie le grand massacre de Hama (appelé ainsi relativement au petit massacre de Hama).
Nous vous proposons un documentaire sous titré en français sur l’un des massacres les plus méconnus de l’histoire contemporaine.

La crise qui touche la Syrie depuis plus de 10 mois donne à cet anniversaire un goût particulier. En effet, la situation en Syrie a, depuis plusieurs mois, atteint un point de non retour. Les révolutionnaires n’accordent plus aucune confiance à un régime qui n’a fait que mentir à leur propos, et qui a annoncé des réformes en même temps qu’il envoyait toujours plus de tanks et de soldats pour faire taire les manifestants. Le nombre de soldats ayant quitté l’armée régulière, refusant ainsi de se soummettre aux ordres de tirer sur la foule, est en constante augmentation, renforçant d’autant les rangs de l’Armée Syrienne Libre. S’il est difficile de quantifier le nombre de soldats au service de cette dernière, les récents événements montrent que l’ASL est en mesure de porter des coups durs à l’armée syrienne, sans pour autant pouvoir consolider ses positions (pour cela, il faudrait de l’artillerie lourde).

Le dernier discours de Bachar Al-Assad montre que le régime, loin de délaisser la répression en faveur d’une solution politique, a décider d’en finir avec la contestation. Ceci fait craindre des massacres semblables à ceux des années 1980, qui avait offert au père Al-Assad une paix de 20 ans.

Une crainte exploitée par le régime syrien, qui utilise tous les symboles pour faire comprendre aux syriens aux contestataires qu’il n’est pas question pour le régime d’accorder un quelconque respect aux syriens. On se souviendra, à titre d’exemple, que l’entrée de l’armée à Hama coïncida (en juillet 2011), à un jour prêt, au début du mois de Ramadan, que la nuit du 27 Ramadan a vu l’attaque d’une mosquée à Damas. Ainsi, on rapporte que, ressemblant fortement à ce qui a été perpétré il y a 30 ans, des soldats du régime ont écrit « Il n’y a de dieu que Bachar », et autres inscriptions dérivées de formules religieuses.

Pourtant, la détermination des syriens anti-régime n’en est que plus grande, puisque qu’ils répétent depuis quelques jours cette phrase : « Ô Hama, pardonnes nous… ».
Pardonnes nous d’avoir laissé ce régime faire ce qu’il a t’a fait. Pardonnes nous de ne pas avoir réagit plus fort, malgré les risques.

Afin d’exprimer le ressentit d’une douleur trop forte pour n’être qu’un souvenir lointain, les habitans de Hama ont coloré l’eau de l’Oronte et des Norias en un rouge censé rappeler le sang qui a cuolé en 1982.
En ésperant qu’il arrête de couler en 2012.

Publicités
Cet article, publié dans La Syrie, Points repères, Récits, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Après le massacre de Hama en 1982, un massacre semblable en 2012?

  1. yfren dit :

    Une population prospère, une ville riche et belle et un patrimoine civilisationnel inestimable… Tout a été annihilé, exterminé ou rasé pierre par pierre par cette bande de barbares sanguinaires. Que Dieu les maudisse pour l’Éternité et leur fasse gouter leur juste châtiment!
    Par sa haine surdimensionnée ce monstre et ses sbires ont même dépassé Hulagu le Mongol dans la sauvagerie ainsi que tous les autres envahisseurs barbares…

    Pour ma part je crois que l’ALS a surtout besoin d’une base de départ (région du nord ouest) et d’équipements lourds. A moins qu’il réussissent à contrôler la région côtière entre Lattaquié et Banyas pour une ouverture sur le monde extérieur sans qu’ils aient à passer par les turques qui ne veulent sans doute intervenir que par mandat international.
    En l’absence d’une base arrière sécurisée ils sont obligés d’utiliser des armes légères.

  2. Belquis dit :

    Courage. Vos martyrs sont au paradis,

  3. Belquis dit :

    Assad tombera
    Neanmoins, j’ espere pas au prix de trop de martyrs
    Inchallah
    Attention, je pourrai vous prendre au mot, je n’ habite pas si loin de la Syrie.

    • syrieux dit :

      L’invitation est sincère! Prenez moi au mot 🙂
      Un ami m’a demandé ce que les gens pensent de la Révolution syrienne en France.
      Je lui ai répondu que la plupart s’en moquent plus ou moins, une partie pensent que c’est un complot parce qu’ils ne connaissent pas les vices et mensonges du régime mais ont vu ceux des grandes puissance, et enfin qu’une partie est totalement avec les révolutionnaires.
      Il m’a dit de leur dire (aux derniers donc) que les homsiotes aiment tout le monde, et qu’ils sont invités à découvrir Homs une fois que tout sera fini. Cela vous fait plus d’une invitation, vous ne pouvez plus refuser!!

  4. Belquis dit :

    Un membre de ma famille  » X  » a Paris pense mordicus qu’ il s’ agit d’ un complot a l’ exemple de la Lybie et participe au manif de soutien au regime avec ses 2 amis syriens. Mais depuis que je reprends vos arguments, X commence a se poser des questions.
    Patience, Assad tombera et si les membres du regime ne sont pas juges sur terre. Le chatiment de l’ au-dela sera terrible.

    • syrieux dit :

      Vous savez, je sais que beaucoup de gens de bonne foi croient en la théorie du complot. Les mensonges passés des grandes puissances sont autant de souvenirs qui vont dans ce sens. C’est un peu l’objectif du travail de ce blog.
      Après; il y a aura toujours ceux qui sont enfermé dans les thèses conspirationniste, et qui expliqueront tout par le complot. Souvenez vous les deux vidéos des défectionnaires sur Agoravox… C’est simple pour les agoravoxiens, ces gens sont payés par les EU pour mentir.

      A nous d’expliquez patiemment, de montrer la réalité du régime syrien. Le fait que X se pose des questions est de bonne augure 🙂

  5. rody dit :

    Ce n’est pas la personne d’Assad qui est l’enjeu. C’est la peuple Syrien que les amis de Syrieux assassinent tous les jours. Les démocrates non armés d’Hama en sont un bel exemple. C’est d’un conflit sanglant qu’ils souhaitent. Ils pensaient nous refaire le coup de la Libye avec ces 50 à 70 milles morts par les bombes de nos démocrates. C’est pour l’instant raté et tant mieux grâce à la Chine et à la Russie. Si châtiment il a un jour, ce sera pour tous ces radicaux islamistes qui tuent, assassines des centaines de Syriens. La guerre, ils la veulent puisqu’il ne veulent paix et surtout pas de négociations avec le gouvernement, ils l’auront. Faites vite peuple de Syrie que des villes comme Hama retrouvent sa quiétude. Malheureusement ce sont eux ou des civils et soldats Syriens qui mourront. C’est terrible mais c’est ainsi. Syrieux en porte aussi une part de responsabilité

  6. rody dit :

    Attention Belquis, derrière Syrieux se cache en fait un islamiste radical dont on ne peut dire qu’ils soient un exemple pour les droits de l’homme et de la femmes et très démocrate. qui est en fait militant frères musulmans. C’est son droit, bien évidemment mais il devrait jouer franc jeu et le dire. Il l’a presque avoué sur ce site (voir ses diverses contributions) mais il a du mal l’a assumer pleinement.

    • syrieux dit :

      Je ne suis pas des frères musulmans, mais bon je ne vous empêcherez pas de continuez à le crier (sans aucune preuve).
      Après tout, si un chrétien a pu être accusé d’appartenir à la confrérie(!), et d’être torturé pour cela, on peut aisément m’accuser d’être des frères.

      Only in Syria : un chrétien frère musulman.
      Only in Syria : des salafistes sionistes.

  7. rody dit :

    Bien évidemment il s’agit c’est une grosse manipulation comme en Libye. Le but inavoué, c’est d’abord l’Iran puis la Chine et la Russie. Nos démocraties vieillissante, engluées dans la crise sont aux aboies et tout est bon pour continuer de piller les peuples. Mais ça, Syrieux s’en fou, il ne pense qu’à sa religion.

  8. rody dit :

    Pas beaucoup de courage pour quelqu’un qui a avoué sur son site que « nous » ne connaissions pas les frères musulmans et qui les excusait par avance de leurs crimes. Tout les reste n’est que littérature. Ce site n’est qu’un relais caché mais oh combien actif de leur militantisme obscur avec la bienveillance de leur maître qatarien exemplaire en démocratie comme nous le savons. .

  9. Belquis dit :

    Depuis le debut de la crise Syrienne, j’ ai evite 2 connaissances parce que je n’ etais pas d’accord avec eux. C’ etait culotte de ma part, leur imposer ma vision a eux Syriens dans le sang, dans leur coeur. Aller leur presenter mes excuses a ete difficile, une les a accepte facilement, l’ autre toujours pas, elle ne me pardonne pas cette trahison.
    La premiere est l’ amie d’ une amie. C’est une Russe mariee a un Syrien.
    La deuxieme est une amie d’ enfance mariee a un Syrien de Hama qui a fuit la repression du regime alors adolescent avec sa famille. Mon amie est tunisienne et se revendique musulmane laique.
    Ces 2 Syriens n’ appartiennent pas aux freres musulmans.

    • rody dit :

      Ma tante est espagnole et je ne savais pas,. Mon oncle esturgeons et il plonge dans les rivières. C’est du n’importe quoi. Je suis russe et de père chinois, c’est une tare selon les islamistes comme dirait sérieux, mais de mère est chypriote et ma tante s’appelle camping on le voit comme belle quelle « conne » que l’on peut dire n’importe quoi et ça ne prête pas à conséquence tellement s’est idiot. Si ma tante en avait on appellerait mon oncle et elles n’appartiennent pas non plus au sœurs musulmanes car sinon ils nous les couperaient, version sexrieux.

  10. rody dit :

    Bllle quille = belle jambe de bois et langue de pois

  11. rody dit :

    Belle quille dit moi, je suis petikt grand sauf évêque? Moi pas comprendre, quoi moi pas maigie nike, nike… pas du tu comprendre?

  12. rody dit :

    Sauf erreur et pas très sérieux pour notre compréhension? Plouf , je me mets au niveau du  » dictator » de ce site »

  13. Belquis dit :

    Je voulais simplement demontrer que votre logique selon laquelle les freres msulmans forment l’ essentiel des opposants au regime ne peut etre defendu.

    Syrieux, rien ne vous oblige d’ autoriser les posts d’ un indigent. Et puis d’ un autre cote, les lecteurs pourront juger du caractere perturbe et de l’absence d’ arguments coherents de vos detracteurs.

    • syrieux dit :

      Belquis,

      Vous avez raison, je vais faire un peu le ménage, surtout que deux autres personnes m’ont demandé la même chose. J’ai été largement tolérant.

      rody,

      Vous dépasser les limites, vous êtes insultant, vous accusez sans preuves. A partir de maintenant, si vos messages n’apportent rien d’autres que vos habituels accusations, vous serez censurés. Je laisse les messages précédents pour montrer tout de même le lamentable niveau qui est le vôtre. On est sérieux ici.

      Et puis, avouez que vous l’avez cherché, disant sans cesse, tout au long de vos commentaires non censurés, que je suis un dictateur! Vous ne m’en voudrez pas si je vous censure, prenez cela comme un cadeau de ma part, pour qu’un de vos accusations devienne vrai… seulement avec vous. JE serez toujours ouvert au débat avec les autres.

      Allez vomir vos propos sur infosyrie, c’est de votre niveau. Là bas aussi, il y a de la censure, des choses que nous publierons bientôt ici.

      Merci tout de même d’illustrer par vos accusations infondées et incessantes, la technique du régime syrien. Je me vois forcé de vous censuré à cause de vos provocation continues. Les syriens ont voulu un changement pacifique, voilà qu’à force de les décrire comme des gangas armés, certains veulent à présent prendre les armes, pour se défendre contre les chars et les avions militaires.

      Au plaisir de ne plus vous revoir.

  14. Ping : InfoSyrie, un relais de propagande financé par le régime syrien | syrianfacts

  15. lnas dit :

    4 mois plus tard…
    Quand Assad tombera. qui viendra????

  16. Tarico dit :

    Je vois qu’on en est à 40.000 morts maintenant ! Je suivais ces évènements en 1982, il y a eu très peu d’informations, les massacres était parfois situés à Alep, c’est dire qu’aucun médias de l’époque n’a couvert l’évènement. Je me souviens qu’à l’époque, les frères musulmans parlaient de 10.000, en exagérant sans doute un peu.
    Les Frères Musulmans n’ont admis que très récemment les attentats aveugles qu’ils perpétraient alors en Syrie.
    On ne sait pas combien il y avait de combattants retranchés dans Hama, sans doute plusieurs milliers. L’armée n’a pas fait dans la dentelle, c’est vrai, mais expurger un quartier de 50 insurgés entraîne au moins autant de pertes du côté de l’armée, alors plusieurs milliers…. Ils ont préféré utiliser l’artillerie lourde et les chars, c’est un choix militaire qui se défend.
    La Syrie n’est pas le seul pays à avoir une telle tâche dans son histoire. La France n’en est pas exempte.
    Aujourd’hui, l’armée doit encore affronter des groupes de guérilla urbaine, dissimulés dans la population, mais ne peut plus, comme à Hama en 1982, raser ces quartiers.
    Elle utilise le renseignement des infiltrés, la géolocalisation des portables, des systèmes de localisation GPS des coups de feu (fourni par les russes) et surtout les « zones interdites » : la population évacue immédiatement les quartiers ou villages tenus par l’ASL, seuls les belligérants restants sur place.
    Même comme ça, c’est très difficile et les pertes sont lourdes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s