Adnan Arour ou le salafisme fantasmé

Sur le salafisme : lire le précédent article.

Notre propos ici n’est pas tant de prendre la défendre du cheikh salafiste syrien Adnan Arour que de montrer par l’exemple le genre de propagande mensonger que le régime syrien et ses défenseurs sont capables de produire pour ensuite salir l’ensemble des révolutionnaires syriens. 

Savant musulman salafi (au sens 2) originaire de la ville de Hama, il a très tôt pris position en faveur de la révolution syrienne. Il est à noter, et c’est un point non dénué d’importance, que Arour est un salafiste (sens 2.a) qui ne faisait pas la promotion de l’action armée… et qui interdisait même les manifestations (par anticipation de la réponse du régime certes, mais également par idéologie) ! La répression des manifestations pacifiques l’a poussé à encourager tout acte symbolique pour protester contre le régime des Assad : déchirer sa carte d’identité, scander des slogans par les fenêtres, etc…

Sans surprise, Arour fait l’objet d’une campagne de propagande intense à son égard, jouant aussi bien sur la méconnaissance du terme « salafiste » que des propos assumés qui peuvent aisément être détournés de leur sens premier. Ainsi, des extraits vidéos montrent Arour promettre de « donner la chair des alaouites aux chiens ». La formule est très certainement, comme il l’a lui-même reconnu, maladroite; d’autant qu’elle révèle plus de l’intimidation que d’une promesse effectivement réalisable. La formule est maladroite mais l’extrait, sorti de son contexte,  est évidemment une manipulation grossière. En réalité, Arour parle de ceux qui prendront part aux crimes du régime, et il vise en particulier les alaouites étant donné que le régime syrien est à majorité alaouite et que les pires crimes sont les faits d’alaouites. Il vise en particulier les alaouites, et en général tous les criminels. Il a par ailleurs bien précisé que ceux qui n’auront pas de sang sur les mains ne seront en rien inquiétés.

Evidemment, ceux qui se font une spécialité de haïr ces « salafistes » propagent consciemment ou non ces extraits destinés à salir l’ensemble des révolutionnaires.  Bien plus, ils attribuent des paroles que Arour n’a jamais prononcées et qu’il ne prononcera jamais.
Déjà, le très médiocre Malbrunot (il ne suffit pas d’avoir des sources supposément  bien renseignées pour produire des analyses dignes de ce nom) écrivait dans un article du figaro (lien ):

« Outre la shabiha, cette milice créée juste avant le soulèvement à partir de criminels amnistiés par Assad, le régime a armé certains villages alaouites, notamment autour de Hama, en réponse, il est vrai, à des appels à la haine sur une télévision saoudienne du cheikh Adnan al-Arour, ancien membre des Frères musulmans syriens, qui exhortait ses coreligionnaires sunnites à aller «s’occuper» des filles alaouites «entre 14 et 16 ans» ».

Jamais ces propos n’ont été prononcés par Arour.
Pire, bien pire, un certain Frédéric Pichon, qui se dit spécialiste de la Syrie (sic) et des minorités (toujours ce souci des minorités quitte à écraser la majorité) et qui déclare dans une émission de France24 (lien) que le cheikh salafiste syrien Arour avait émis une fatwa rendant licite le viol des fillettes alaouites. Là encore, cette « fatwa » n’a jamais existé et n’existera jamais.

Faut-il rappeler qu’un islamiste, et à fortiori un salafiste,  n’appellera jamais au viol, considéré comme un des pires péchés?

En fait, on est typiquement ici dans le fantasme du salafiste (sens 3) qui ne connait aucune limite surtout s’il s’agit de s’en prendre aux chrétiens et autres « mécréants »… Et évidemment cet hypocrite de Frédéric Pichon ne dira jamais mot des viols (bien réels et nombreux) commis sur les femmes syriennes, notamment sunnites. Cette majorité de Syriens. (Lire à ce propos : http://www.aavs-asso.org/fr/node/73)

Un mot sur certains salafis en France

Le comportement de certains salafis et la mauvaise expérience qui en résulte semblent donner un peu de crédit aux thèses propagandistes du régime syrien. Qu’il nous soit donc permit d’écrire quelques lignes sur certains salafis français.

On n’objectera pas l’existence de musulmans à l’attitude pour le moins désagréable et hautaine. Salafis (au sens 2) et convaincus que leur « retour aux sources premières » les rend supérieurs en tout point à leurs frères de religion, ils s’opposent à ces derniers qu’ils qualifient de suiveurs aveugles, d’égarés ou d’ignorants. Il y aurait bien des choses à dire à propos d’une jeunesse défavorisée, hier racaille ou dealer, pour qui le « retour » à la religion s’est orienté naturellement suivant deux critères :

– une « voie » simple qui ne s’encombre pas de nombreux détails et divergences entre spécialistes (ces mêmes divergences qui sont vues comme une miséricorde divine…). Le salafisme (au sens 2) donne cette impression de voie simple et sans fioritures qui ne pouvait que séduire des gens habitués à des avis tranchants et dégagés de toute complexité.
– l’acquisition aisée d’une posture d’autorité comme moyen de s’imposer socialement pour compenser l’absence de prestige qui aurait pu être acquise par les études, le sport, l’intelligence… La posture d’autorité est d’autant plus forte qu’elle est censée être sacrée.

Ces salafis provoquent l’exaspération des autres musulmans qui n’hésitent pas à se moquer d’eux… mais également de leurs coreligionnaires qui n’en peuvent plus de voir des ignorants qui pensent donner des leçons parce qu’ils ont lu une dizaine de livres, quand ils les ont lus!

Ils sont également critiqués par les salafis eux-mêmes (toujours sens 2) qui leurs rappellent qu’être salafis c’est aussi s’enquérir et adopter le comportement des compagnons du Prophètes…

On n’objectera pas, donc, l’existence de ces musulmans mais d’une part, ceci relève plus de conditions sociales et n’a pas grand-chose à voir avec la majorité des salafis (au sens 2), d’autre part, cela n’a aucun rapport avec les fantasmes véhiculés sur le salafisme par certains médias occidentaux, russes et arabes. Tout le monde gagnerait à voir les choses telles qu’elles sont.

Articles à venir sur le jihad et la question du combat armé, sur l’islamisme, sur les films anti-Islam et sur le langage musulman.

Publicités
Cet article, publié dans Contre propagande, Non classé, Relais du régime, Thèse du régime, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Adnan Arour ou le salafisme fantasmé

  1. oum soumi dit :

    Salam Syrieux,et encore merci pour tes précieux éclairages sur toutes les facettes de cette révolution bénie ,qu’est la révolution syrienne.Depuis le début de la révolution syrienne,je suis les émissions du cheikh Adnan Al Arour(sur SAFA TV,puis sur SHADA AL HOURIYA),et concernant ses mises en garde au sujet de la traitrise des chiites,je suis à 100 % d’accord avec lui.J’ai longtemps été de celles et ceux qui pronaient l’union politique,et seulement politique je précise,avec les chiites,pensant naivement que, bien qu’étant en total désacord avec eux sur de nombreux points historico-religieux,nous pouvions oeuvrer ensemble à briser les multiples chaines qui entravent les peuples arabo-musulmans.J’ai amèrement déchanté depuis l’invasion de l’Irak en 2003(leur complicité avec les américains n’est plus à prouver,et je ne parle meme pas de la complicité des iraniens avec ces memes envahisseurs en Afghanistan),et depuis la révolution syrienne ,j’ai réalisé avec horreur toute l’étendue de la haine que ces soi-disants musulmans éprouvent envers ahl assounna wal jama’a.Quand je dis chiites haineux,je parle de leur clérgé,et de tous ceux qui suivent aveuglèment les diréctives de leurs imams. Je tiens à préciser cela,car je suis souvent qualifiée de chiitophobe primaire,alors que mes propres enfants fréquentent de nombreux chiites irakiens à l’école,et que je ne leur interdis pas de les inviter à la maison.La révolution syrienne aura vraiment fait tomber tous les masques et aura réveiller bon nombre de musulmans »naifs et ignorants de leur histoire »(dixit mon mari à mon sujet ,quand en 2OO6,je m’exthasiait devant  » la résistance héroique » d’un certain Hezbollah,aujourd’hui rebaptisé Hizbullat ou Hizb Ibliss,c’est au choix).PS:La déscription que tu fais de certains frères (ou soeurs) salafis de France,m’a fait sourire,j’ai cru reconnaitre quelques vielles connaissances. Mais bon ,comme on dit dans ces cas là , Allah yahdina wa yahdihoum(qu’Allah nous guide tous) . Amine

    • syrieux dit :

      Salam oum soumi 🙂
      Oui, quand je pense à l’incroyable popularité du Hezbollah et de l’Iran il y a deux ans à peine, c’est fou!
      Comme tu dis, des masques sont tombés. J’en parlerais dans un des prochains articles, pour qu’on comprenne un peu ce que reprochent les sunnites au clergé chiite. Tu fais bien de parler de clergé et de ne pas généraliser, je salue ta précision. Il y a des chiites avec la révolution syrienne, ou contre le régime iranien et le hezbollah.
      On parle de gênes de cadres du Hezbollah qui désaprouvent le choix du parti, certains politiquement, d’autres moralement, parfois les deux!

      Une chose est sûre : Le Hezbollah va être fortement affaiblit, ce qui est une bonne chose pour les chrétiens et sunnites libanais.

  2. Ping : Adnan Arour ou le salafisme fantasmé | annie bannie's Weblog

  3. Lavéritéquirendlibre dit :

    Réflexions sur le même sujet ! beaucoup de mensonges et de falsifications des discours du Adnan Arrour :

  4. yfren dit :

    Le plus intéressant serait de savoir qui sont ces vils colporteurs de mensonges et d’où ils sortent leur âneries? Dans quel but?

    PS : Si tu as un truc pour moi n’oublie pas que je suis dans les parages.

  5. LOL dit :

    Bonjour, je t’invite à contribuer dans les commentaires à ce blog qui montre la supercherie Alain Soral
    http://danslapeaudalainsoral.wordpress.com/

    • syrieux dit :

      Très bon blog, notamment l’article qui explique ce nouveau business de la dissidence.
      Un ami m’a fait remarqué qu’il y avait SYSTEMATIQUEMENT des liens pour acheter leur livres à la fin des articles de son site E&R
      Un paumé, c’est vrai…

  6. grosbob dit :

    Une chose est certaine, c’est que tous les opposants sont des traîtres et des collabos car ils ont vendu leur pays à l’Otan et appelé les Yankees à bombarder et massacrer la population! C’est impardonnable!

    • syrieux dit :

      1- c’est faux.
      2- qui bombarde les quartiers civiles par chars, par MIGs?

      Impardonnable, n’est ce pas?

    • shameonassad dit :

      On applaudit Bob l’éponge à conneries!!!Mobiliser tes 50 mots de vocabulaire pour produire des saillies comme ça c’est gâcher Bobby!!!Syrieux nous fait une belle table et toi tu te mouches dans les rideaux!Un peu de respect pour son travail que 666!Argumente Jojo Lapin!Tu sonnes comme un pet en fin de baptême,ça fait pas de mal on se doute que t’as le sphincter mental un peu lâche mais quand même!
      Au nom de tous les collabos je te fais un gros bisous de Noel!!!J’espère que dans rangers le 25 tu trouveras « La coquille » de Moustapha Khalifé au lieu d’une petite crotte toute dure et sèche de Meyssan ou Soral.Tu commenceras peut-être à t’intéresser un peu plus au pire et un peu moins te palucher sur l’empire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s