Une autre preuve de la manipulation du régime… et de la malhonnêteté des soutiens à Bachar

Le présent article met en avant une des nombreuses manipulations du régime. Le 13 août 2012, la mise en ligne d’une vidéo (voir l’extrait de 0:27 à 1:02) reproduit les images postées par des hommes se faisant passer pour des anti-régime et embraye sur d’autres images (voir l’extrait de 1:30 à 4:05)  qui prouvent que ce sont des membres du régime qui ont d’abord torturé un civil pour ensuite « fabriquer » une vraie fausse vidéo.  Le premier extrait a été repris par un nombre non négligeable de relais du régime. Toujours prompts à « alerter leurs auditeurs sur les manipulations et les désinformations », nous n’avons pas entendu les défenseurs de Bachar Al-Assad s’indigner et dénoncer le régime syrien. Ce qui en dit long sur leur (mal)honnêteté.

Il est dit dans la vidéo qu’une chaîne Youtube, inconnue des révolutionnaires, avait diffusé une vidéo quelques jours plus tôt, montrant un homme se faire égorger par des membres de l’Armée Libre (voir l’extrait de 0:27 à 1:02). Pour ceux qui auraient des doutes, on peut entendre des « Allahou Akbar » et un des criminels dire : « Voici ce qui attend chaque chabih et chaque soutien à Assad ».

Nous avons déjà dit, de nombreuses fois sur ce site, que rien n’est plus simple pour le régime que de commettre des crimes abominables, comme à son habitude, pour les imputer aux révolutionnaires. Une révolution est par définition ouverte à tous, et c’est par cette porte que le régime cherche à créer la confusion. C’est ainsi qu’il a envoyé un alaouite dans une manifestation à Homs pour scander : « Les alaouites au tombeau et les chrétiens à Beyrouth ». Une vidéo montrait également un drapeau israélien flottant à Bab Al-Seeba à Homs, ce qui était censé montrer que les révolutionnaires travaillaient pour le compte des Israéliens…

Revenons à la vidéo qui montre un prétendu chabih se faire égorger. La vidéo a pour le moins étonné les révolutionnaires qui s’occupent des affaires médiatiques de l’Armée Libre. Ceci d’autant plus que la séquence censée effrayer les membres du régime était pour le moins obscure : on n’en reconnaît pas les lieux, on ne voit aucun des visages des criminels… Tout au plus peut-on comprendre que les criminels sont du nord de la Syrie, de par leur emploi d’un dialecte spécifique (« brok », qui signifie s’assoir, se mettre à genoux).

On remarquera ici l’honnêteté des révolutionnaires. Ces derniers ont toutes les raisons d’être prudents quand une vidéo émane d’un compte inconnu. En revanche, personne parmi eux ne remet en cause les vidéos qui montrent ce qui est à reprocher à l’Armée Libre. Au contraire, ils débattent de l’avenir du mouvement révolutionnaire, et des règles à adopter, comme cela fut le cas après l’exécution des membres de la famille Berri à Alep.

Justement, c’est en fouillant les vidéos sur le portable d’un des membres de la tribu Berri faits prisonniers par l’ASL quelques jours plus tôt que les révolutionnaires ont découvert une vidéo longue de plus de cinq minutes (voir l’extrait de 1:30 à 4:05) où le même homme que précédemment, le prétendu chabih qui s’est fait égorger par les prétendus combattants de l’ASL, ce même homme se fait torturé par des membres du régime qui lui demandent : « Tu veux faire tomber le régime hein? ». La victime a beau se défendre et crier qu’elle n’a « rien à voir avec personne » et de demander qu’on l’épargne « pour l’amour de Dieu », cela ne freine en rien les ardeurs de son tortionnaire qui l’écrase de son pied et lui fait ce reproche :

« Pour l’amour de Dieu?? Pourquoi pas pour l’amour de ma personne? »

A la vision de ces images de torture, on comprend mieux la réaction de certains combattants de l’ASL quant au sort qu’ils ont réservé au clan Berri.

Voilà une des façons de procéder du régime… torturer, puis tuer en balançant quelques « Allahou Akbar » pour salir la Révolution syrienne.

Des « spécialistes » ont ainsi pu tirer leurs conclusions d’une pertinence proche de zéro sur la base d’« Allahou Akbar », de barbes et autres drapeaux qui sont, pour eux, autant de preuves accablantes (sic). Du pain bénit pour le régime syrien.

Il est malheureux de constater que cette vidéo a capté l’attention de nombreux médias partout dans le monde. Le régime a, en ce sens, partiellement réussi son entreprise de propagande et de mensonges. Il faut mesurer ici la chance d’avoir pu démontrer la réalité des faits. Ce n’est évidemment pas toujours le cas. Malgré tout, les Syriens fournissent un travail formidable pour rétablir la vérité lorsqu’ils sont innocents des accusations des uns et des autres, et pour fixer des règles éthiques aux révolutionnaires dans les (rares) cas où les faits sont avérés.

En revanche, on se demande bien où est Michel Collon, qui continue encore à trouver mille et une excuses au pouvoir assadien, lui qui s’est fait un spécialiste des médias mensonges, sur lesquels il base toute son argumentation.

On ne reviendra pas sur le cas de Soral ou Meyssan, dont il ne fait aucun doute que leur allégeance à l’Iran et le financement qui doit en découler les « empêchent » de voir clair.

Plus généralement, la crise syrienne aura permis de faire tomber le masque de tous ces « anti-impérialistes », de ces « anti-sionistes » qui n’hésitent pas à user des mêmes méthodes que ce qu’ils dénoncent constamment chez leurs ennemis. On ne les a pas beaucoup entendus quand une chaîne iranienne a volontairement traduit « Syrie » par « Bahreïn » dans le discourt de Morsi (lien). Imaginez un peu si une chaîne occidentale s’était adonnée à ce genre de pratiques, nous aurions dû écouter les propos « scandalisés » de tous ces « antis » pendant au moins une année!

Pour plus d’éléments sur la propagande et la désinformation :

Publicités
Cet article, publié dans Contre propagande, Relais du régime, Thèse du régime, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour Une autre preuve de la manipulation du régime… et de la malhonnêteté des soutiens à Bachar

  1. yfren dit :

    Et dire qu’ils ont aussi égorgés des enfants de la même manière ces sauvages!
    Et qu’après une bande de tarés viennent défendre ce régime de barbares et avalent tous ce qu’ils leurs balancent comme mensonges.
    Ceux là et leur gourous sont plus dangereux que le soit disant occident impérialiste.
    Dieu merci ils restent pour la plupart des ratés marginalisés qui n’ont aucun pouvoir de décision à part brailler leur soutien pour les assassins et insulter les victimes. Mais à mon avis ils restent aussi criminels que leurs semblables, les assassins sanguinaires de Fachar al Fassad.
    Que Dieu fasse qu’il partagent ses pires tourments!

    Pour la suite, je ne sais pas s’il faut prochainement faire une synthèse de la situation sur le terrain, les camps des réfugiés, etc.
    Avec des cartes et des illustrations. ça serait bien à mon avis.

  2. Ping : Une autre preuve de la manipulation du régime… et de la malhonnêteté des soutiens à Bachar | annie bannie's Weblog

  3. yfren dit :

    Syrieux,

    Tu as oublié de mentionner que ce crime atroce est similaires à ceux là:

    C’est leur signature à ces assassins fanatiques communautaristes. Les égorgements de sunnites en fait partie.
    Je commence à me demander si les égorgeurs d’Irak ne sont pas en fait des sbires des moukhabarat syriens. Depuis 2006/2007 on en a plus entendu parler…

    Qu’est ce que t’en penses?

    • syrieux dit :

      J’y ai pensé, en attendant d’avoir des preuves tangibles.
      Mais effectivement, la révolution syrienne donne des éléments de réflexion non négligeable sur ce qui s’est passé en Irak…

  4. Anonyme dit :

    Sérieux, il y a des horreurs et de la manipulation partout dans cette guerre. Chaque camps a ses intérêts. Il n’y a pas grand monde qui est pour le régime. Tout le monde est d’accord que ce n’est pas le gouvernement idéal. Mais ce n’est pas une justification pour utiliser les armes et tirer sur ses semblables. Un peu de patience nom de dieu, le gouvernement commençait à bouger un peu sous la pression avant le conflit armé ( pas assez surement mais bon, c’était déjà un début de piste ). En ce moment, tous les Syriens sont perdants avec des dizaines de millier de morts. Où sont les gagnants ? Répondre à cette question ouvrira peut-être les yeux à certains révolutionnaires….

    • syrieux dit :

      Non, le gouvernement n’a jamais bougé.
      En même temps qu’il annoncé des réformes, il continuait à torturer de simples manifestants pacifiques.

      Il faut se demander pourquoi des pacifistes syriens, je parle de syriens dont l’idéologie est le pacifisme, ont changé d’avis et ont pris les armes.

      • Anonyme dit :

        Bon point syrieux sur la question « pourquoi des pacifistes prennent les armes ».

        C’est vraiment une solution extrême qui engendre un bain de sang ( les armes sont conçues pour tuer non )… Le Résultat actuel, c’est que des millions de syriens vivent avec la mort, l’insécurité, le terrorisme et, la destruction ( merci à l’opposition et au gouvernement ). Prix lourd à payer pour gagner quelques années…

        Quand vous dites que le gouvernement n’a pas bougé, il me semble que depuis 2000, il y a quand même eu quelques réformes et ouvertures non ?

        Question torture c’est vraiment dégueulasse, pour les combattants et les civils, ça ne devrait pas être accepté. Malheureusement, la Syrie n’a pas le monopole dans ce domaine et un grand nombre de pays la pratique encore ( États-Unis inclus ). La torture n’a pas ça place sur notre planète.

        La situation en Syrie est vraiment triste, la logique du conflit armé s’enlise et est néfaste pour toutes les parties. Les horreurs se multiplient de part et d’autre. La terreur est bien installée…

      • syrieux dit :

        Oui, la mort est devenu le quotidien des syriens, mais il ne faut pas oublier les enlèvements, les blessés, les disparus, etc…
        Les syriens cherchent à arrêter cela au plus vite : ils se battent contre des ennemis puissants : le régime syrien, des combattants du Hezbollah, des combattants iraniens, des armes russes sans oublier le soutien financier (Iran et Russie) et politique ( Russie et Chine pour les plus importants)
        Pour les « aider », des « amis » plus bavards qu’actifs.

        JE suis en contact permanent avec les syriens, si vous avez des conseils…

        En 2005, il était enfin possible de se réunir pour célébrer son mariage sans avoir à demander une autorisation à l’une des branches des moukhabarat. Juste pour vous donner un exemple. Il n’y a pas eu de réelles ouvertures et la réponse répressive du régime lors du printemps de Damas en 2000 montrait qu’il ne fallait pas s’attendre à de réels changements. La seule nouveautés, c’est l’ouverture du capitalisme depuis 2005 qui a profité à une élite dont, notamment, le cousin milliardaire de Bachar. Depuis 2005, le régime a tourné le dos au monde rural, contrairement à la politique du père qui s’était appuyé sur la campagne syrienne.

        Je suis 100% d’accord avec vous, la torture n’a pas sa place ici. Je suis de ceux qui pensent qu’elle n’a pas de circonstances atténuantes. Fait parlant : si la torture n’est pas l’exclusivité du régime syrien, il faut noter que Hafez avait demandé à des nazis de venir perfectionner les techniques de tortures dans les prisons syriennes. Une formation qui a porté ses fruits puisque les Etats Unis ont sous traité certains interrogatoires auprès du régime syrien. Le pauvre syrien qui vivait au Canada en sait quelque chose : arrêté par les américains, il fut envoyé en Syrie où, n’ayant rien à se reprocher, il n’a rien pu révéler au bout de long mois de torture syrienne.

        Encore une fois, je peux faire parvenir votre message si vous le souhaitez : comment s’en sortir face à un régime qui ne veut parler que le langage de la violence.

        PS : vous m’avez inspiré, je devrais peut être écrire sur les pacifistes syriens ( certains qui n’ont pas encore renoncé à leur idéologie de la non-violence, que tout le monde respecte, mais que personne n’écoute puisqu’ils n’ont pas de solutions à proposer)

      • yfren dit :

        Pour la torture pas besoins de nazis (si tu parle de Brunner c’est très peu de chose à mon avis). Les mentors bolchéviques russes sont beaucoup plus efficaces et beaucoup plus influençant vu le rapprochement historique entre le parti Ba’ath et les héritiers du bolchevisme (idéologies communistes).
        T’as qu’à lire les horreurs de Lénine et Staline pour t’en rendre compte.
        Le règne de la terreur et le culte de la personnalité dans des régimes comme la Corée du Nord ou la Syrie des Assad sont plus proches du Stalinisme et ses méthodes qu’autre chose.
        J’espère que tu t’en souviendra.

        Et puis n’oublie pas que durant cette décennie il eu de la sous traitance de la torture américaine en Syrie.
        Alors si le régime des Assad s’allie avec l’Orient ou l’Occident ou la « république intergalactique » ça ne sera que pour s’adonner librement à son sport favori et à rester au pouvoir sur le dos des pauvres syriens.

      • syrieux dit :

        Oui, bien vu, je pensais à Brunner. Tu as raison en la matière, pas besoin de nazis, mais le cas de Brunner est, me semble-t-il, parlant en cela que Hafez n’a pas dit : « c’est bon, nous avons tout ce qu’il faut » et qu’il ne refuse aucun « perfectionnement » de ce qu’il pense être son droit absolu sur ces syriens qui doivent ne voir en lui qu’un dieu. Parfois on a du mal à imaginer que ce régime ait existé plus de quatre décennies.

        Et puis franchement, j’ai toujours eu du mal à comprendre qu’il y ait des « pros » de la torture. Ce n’est que barbarie.

  5. Belquis dit :

    Bonjour,

    De retour, je lis vos articles avec beaucoup d’ interet. N’etant pas specialiste, je viens puiser ici mon argumentation.

    Courage.

  6. Anonyme dit :

    Intéressant, même le CNS reconnaît la présence de salafistes étranger…
    « contrairement aux salafistes. Eux sont là, car ils sont armés et financés pour être là. »

    Cofondatrice du Conseil National Syrien, Bassma Kodmani a claqué la porte le 28 août dernier.

     »
    Comment voyez-vous évoluer la situation dans les prochains mois ?

    Je pense que l’effondrement du régime est engagé et inéluctable, mais que sa capacité de destruction peut l’aider à tenir encore longtemps. Concernant les différentes factions, je pense que les Frères musulmans sont dans l’optique d’un projet de société, contrairement aux salafistes. Eux sont là, car ils sont armés et financés pour être là. Ils ne font d’ailleurs partie ni de l’ASL ni du CNS. Et puis il n’y a pas de tradition salafiste en Syrie. Je ne leur y vois pas d’avenir et ne pense pas qu’ils survivront à la révolution. »

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-il-n-existe-toujours-pas-d-organisation-politique-a-meme-de-prendre-la-releve-03-10-2012-1513073_24.php

    • syrieux dit :

      En quoi cela est intéressant?
      PAr ailleurs, je ne suis pas d’accord avec ce que Basma dit, c’est légèrement simpliste. Je constate par ailleurs qu’on parle toujours de salafistes mais que personne n’est capable de définir ces fameux salafistes…

      • Anonyme dit :

        Question de salafistes je ne suis pas un expert ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Salafisme ).

        Ce qui est intéressant, c’est plus la portion étrangère et la partie financement. Qui arme et finance ?

         » Eux sont là, car ils sont armés et financés pour être là. »

      • syrieux dit :

        Dans ce cas, la question n’est effectivement pas sans intérêt.
        Ceci étant, vu leur proportion, ce n’est pas la question la plus intéressante à l’heure actuelle, sauf si c’est pour anticiper une présence beaucoup plus massive. Mais rien, absolument rien ne permet de penser que le phénomène prendrait de l’ampleur.

        Il faut noter ici qu’une majorité des combattants refusent une présence étrangère si celle ci n’est pas prête à travailler suivants leurs règles (ceux des résistants syriens).

        Pour le salafisme, je devrais mettre en ligne un article qui traitera du sujet. Dès que je pourrais libérer un peu de temps, surement fin de semaine.

  7. non ça suffit dit :

    La communauté syrienne de Belgique se mobilise contre une intervention étrangère dans leur pays et pour une solution politique visant à mettre fin à la tragédie en cours.

    Touche pas à la Syrie !

    Manifestation ce dimanche 21 octobre 2012 à 13h.

    Sur les marches de la Bourse de Bruxelles من المغرب

    • samy drissi dit :

      Il me semble qu’il s’agit fortement d’une ancienne Lattakia.

      Hier à paris, votre manifestation de Basharistes a été éclipsée par celle de l’opposition majoritaire. Qu’elle déveine pour vous.

    • syrieux dit :

      Manifestation qui est passé inaperçu face à la grande manifestation en faveur de la Révolution. Bonne chance pour la prochaine.

      Juste un conseil, c’est amusant de vouloir prévenir une intervention étrangère, mais celle-ci n’aura pas lieu. Arrêtez donc de vous donner tant de mal.

      Ou alors parlez vous des milices du Hezbollah, et des pasadrans iraniens, le tout avec l’aide économique de la Russie? Dans ce cas, j’aurais du venir grossir les rangs de votre manifestation!

  8. tarek dit :

    syrieux fils de pute sioniste

    • syrieux dit :

      Toujours un plaisir Tarek 🙂

      Tu ne serais pas un peu antisémite toi par hasard?
      Un peu de tolérance envers tes frères sionistes, voyons…

    • shameonassad dit :

      Tarek,merci.

      Merci de mobiliser tant de répartie,d’humour.Merci de partager avec nous pauvres ignares l’étendue de ton savoir,ton analyse raisonnée de ce monde complexe qui nous échappe à nous autres.Nous avons appris à lire écrire et compter, pour certains fait des études supérieures, nous avons pour certains ici des contacts journaliers pour ne pas dire horaires avec des syriens.
      Devant l’évidence de ta saillie je me rends bien compte que tout cela est dérisoire face à la grâce qui émane d’un être pure et vierge de toute culture et érudition comme toi.
      Pourquoi s’échiner à faire des phrases quand l’univers se résume en 5 mots…..
      « syrieux fils de pute sioniste ».C’est magnifique.L’épure, la fulgurance de ta pensée bouleverse tout sur son passage.Ta foi nous transcende Tarek.Elle est à la pensée ce que le kebab est à la gastronomie,une immédiateté grasse,facile et malsaine qui se rote mal et fini en chiasse regrettable.
      Tu es surement de ces pauvres ères qui se laissent enhardir par Dieudonné ou Soral sans se rendre compte que ce petit monde facho n’a d’autre respect pour toi que d’en mépriser et haïr d’autres plus encore.A moins que tu ne sois qu’un énième pathétique émule d’ infosyrie.Je serais curieux de savoir si tous les banlieusards reubeu en mal d’identité qui remplissent les salles de Dieudonné iraient toujours s’ils connaissaient la fratrie de racistes fachos casseur de juifs mais (anciennement) d’arabes aussi qui sont l’architecture de ce système complotiste pro-assad (entre autres) immonde.

      • syrieux dit :

        shameonassad,

        vous m’avez redonné un peu de mon sourire perdu aujourd’hui. Vous ne voulez pas nous faire partager vos textes sur les colonnes de ce blog?

        Bon je retourne à mon prochain article. Je n’ai pas le génie de Tarek, je suis donc obligé de passer du temps, de vérifier mes sources, de faire la critique des idées avant de les présenter aux lecteurs intéressés, etc…

        🙂

  9. Anonyme dit :

    Salut Syrieux, je ne peux répondre directement au message ( limite au nombre d’imbrication dans les commentaires ? ), je commence donc un nouveau commentaire…

    >> La seule nouveautés, c’est l’ouverture du capitalisme depuis 2005 qui a profité à une élite dont, notamment, le cousin milliardaire de Bachar.

    Bienvenu dans le club! À peu près partout sur la planète, on fait face au même problème, moins de 1% de la population possède 99% des richesses. Il faut appliquer des solutions à grande échèle pour mieux répartir les richesses. Les gens sont de plus en plus conscients et se mobilise de plus en plus sur cette question. Même chose pour la corruption qui est présente à peu près partout.

    >>les Etats Unis ont sous traité certains interrogatoires auprès du régime syrien.

    Oui terrible en effet. M. Arar a finalement reçu des excuses du gouvernement canadien et 10 millions de dollars en dédommagement après enquête et pression populaire. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maher_Arar
    Assez étrange le fait que les USA était copain-copain avec la Syrie et que maintenant ils demandent un changement de régime…

    Autre cas de torture d’un canadien c’est le cas Omar Khadr. http://fr.wikipedia.org/wiki/Omar_Khadr
    Arrêté à 15 ans par l’armé des USA ( un mineur donc ), il a passé 10 ans dans la prison militaire américaine de Guantanamo. « Il aurait été maintenu en isolement, battu, étranglé et menacé de viol par des interrogateurs qui auraient aussi utilisé des chiens d’attaque pour l’effrayer. » Il a finalement été transféré dans une prison canadienne le pauvre…

    >>Encore une fois, je peux faire parvenir votre message si vous le souhaitez : comment s’en sortir face à un régime qui ne veut parler que le langage de la violence.

    Olala, tu me pèse sur les épaules là. 🙂 J’essaie de m’instruire et de mieux comprendre la situation ( par ton site en autre ), mais je n’ai aucune boule de cristal.

    En tant que spectateur, je constate que le fruit n’est pas mûre et que le pouvoir syrien possède encore un appui considérable ( à l’interne et à l’externe ).

    Personnellement, je crois que la lutte armée est une solution extrême, a utiliser seulement en cas de légitime défense létale. Mieux vaut croupir en prison que de tuer ces frères.

    Mandela a passé 27 ans en prison, dans des conditions souvent très dures, avant de devenir président de l’Afrique du Sud! http://fr.wikipedia.org/wiki/Nelson_Mandela

    Le gouvernement syrien a beau être têtu et violant, il ne peut rien contre un peuple uni. La mobilisation pacifique et l’éducation populaire devraient être le fer de lance de l’opposition selon moi. Utiliser l’intelligence syrienne face à la violence et la force! C’est certain que le chemin semble plus long et plus laborieux, mais beaucoup moins sanglant et beaucoup plus constructif pour la suite que la spirale de violence actuelle.

    >>PS : vous m’avez inspiré, je devrais peut être écrire sur les pacifistes syriens

    Bonne idée, j’aimerais en savoir plus sur eux. Aussi, si tu as des infos où des idées sur les discussions à Damas entre l’opposition et le gouvernement, je suis preneur…

    Merci pour votre temps précieux…

    • syrieux dit :

      Salut!

      Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour le retard, mais c’était pour la bonne cause : acheminement de matériel médical en Jordanie. Et de vêtements aussi, avec l’hiver qui s’annonce rude.
      Ensuite, un point technique, il y a effectivement un nombre maximal d’imbrication, il suffit alors de remonter au post le plus récent qui comporte le lien « répondre ». Le message s’affichera correctement.

      – S’il est vrai que la question de la répartition des richesses et, dans une moindre mesure, de la corruption, est un problème général, il faut préciser que qualitativement les situations varient du tout au tout d’un pays à l’autre. Pareto a d’ailleurs, en constatant que la question de la répartition de la richesse se pose nécessairement, tout de suite chercher à quantifier cela. On peut admettre le problème, on ne doit pas nécessairement l’accepter quelque soit son ampleur.
      Quand le cousin du président s’enrichit en s’invitant dans le capital de toutes les entreprises qui réussissent et que les dirigeants de ces dernières ne peuvent refuser sans risquer la torture ou l’arrêt de leur activités, on est loin du simple problème des répartitions de richesse.
      Quand la corruption est tellement généralisée qu’elle en devient une formalité, elle est de plus en plus inacceptable pour des Syriens qui parfois ne peuvent manger à leur faim.
      C’est une mafia qui vole ouvertement et sans se cacher, ni plus ni moins!

      – idem pour la torture. La torture syrienne est incroyable de cruauté et d’arbitraire, elle est largement généralisée. Des extraits du livre « la coquilleé sont disponibles sur le blog, je devrais d’ailleurs continuer à publier des passages.
      Ceci étant, je suis contre la torture, partout. Les Etats Unis sont coupables de crimes abominables. Je n’oublie pas ce qu’ils ont fait dans les prisons irakiennes…
      Toutefois, l’un ne justifie pas l’autre. Oserais je dire que si la torture syrienne se mettait au niveau de la torture américaine, cela serait déjà une victoire? Cela me rappelle cette phrase de Syriens au tout début des manifestations :  » on ne veut pas de la chute du régime, on veut des réformes. Notre but est de passer de l’état actuel à l’état de l’Egypte… AVANT leur Révolution ». Terrible!

      – Je suis sensible aux arguments pacifistes. En revanche, je ne crois plus à une solution pacifiste, pas avec ce régime prêt à éliminer des centaines de milliers de ses « citoyens »…

      – J’ai commencé la rédaction d’une série d’articles. Je parlerais des pacifistes sur l’article traitant du jihad 🙂

      A bientôt

  10. Anonyme dit :

    Salut Syrieux,
    Mon pauvre cerveau a fait un beau rêve!

    Des millions de syriens défilaient dans les rues de toute la Syrie de façon pacifique. Hommes, femmes et enfants étaient là pour demander au régime la fin de la torture. Une fois par semaine, une demi-heure seulement pour éviter tout contact avec la police, ils étaient là. C’était le vendredi ou le samedi je crois. Le court rassemblement se terminait avant la prière d’Al-maghrib.

    Le mouvement grandissait de semaine en semaine, certes il fallut changer la journée et l’heure pour éviter la police ou même changer de moyen de pression. Mais sérieux, qui peut être pour la torture, toute la Syrie était unie pour cette cause. Au final le gouvernement instaura la fin de la torture. Tout le monde fêta. Les idées, le réseautage et la confiance des gens augmentèrent. Officieusement, il pouvait encore avoir des dérapages du régime, mais une petite victoire était derrière.

    Ensuite le mouvement se poursuivi sur une autre demande légitime du peuple. De fil en aiguille, le régime organisation de véritable élection. Mais au delà du gouvernement, le peuple marchait ensemble mains dans la mains pour le bien commun, toujours plus uni et plus fort.

    Ah, c’est beau rêver!

    • syrieux dit :

      Mon cousin a fait ce rêve avec l’arrivée de Bachar, et sans manifestation…
      J’ai personnellement fait ce rêve, à quelques détails prêt qui devraient d’expliquer par mon inconscient, au début des manifestations. J’ai vite compris que le rêve n’était… qu’un rêve. C’est beau effectivement!

      • Anonyme dit :

        Un rêve en effet, mais je persiste à croire que c’est une voie beaucoup plus responsable que de prendre les armes et de tirer sur ces semblables. Comment pouvez-vous supporter que les syriens s’entre-tue de cette façon même si c’est pour une cause que vous appuyez ? Je suis d’accord que le régime a de grands torts. Mais que penser de la guerre actuelle qui sombre dans l’horreur ? L’Asl et compagnie sont toutes aussi coupable que le gouvernement Syrien, il faut être au moin 2 pour se battre…

        Mandela a passé 27 ans en prison, dans des conditions souvent très dures, avant que le régime extrêmement injuste de l’Apartheid ne tombe grâce à son activisme pacifique. Gandhi nous donne un autre exemple de résistance pacifique. Je suis convaincu que l’intelligence du peuple syrien peut trouver des solutions innovantes et inspirantes pour mettre fin au carnage et trouver des solutions constructives à ses problèmes.

        Pour 2014, n’y a-t-il pas des élections de prévues depuis avant la guerre ? Pourquoi ne pas concentrer les efforts de l’opposition pour proposer une alternative cohérente et inspirante au gouvernement actuel ? Pourquoi ne pas concentrer les efforts de l’opposition pour assurer un scrutin légitime ?

  11. shameonassad dit :

    Bonjour à tous!

    Suis-je le seul que ça choque qu’il n’ait été fait nulle mention dans nos médias d’un possible (probable?) manipulation syrienne à Gaza?Même les médias américains s’en sont fait l’écho.Pour tous les syriens que je connais c’est une évidence que le FLP oeuvre directement pour Damas et la diversion est bigrement et tristement efficace.

  12. Ya39oub dit :

    Salam aleikum, si quelqu’un peut m’expliquer quelle thèse défend ce site. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s