Aperçu des armes du régime syrien et de l’Armée Libre.

Petite synthèse, avec vidéos, des armes utilisées par le régime et par les révolutionnaires. Où l’on voit les mensonges des défenseurs des Assad, qui crient depuis le début à un complot contre la Syrie. En réalité, les révolutionnaires ont du mal à s’armer, et doivent faire avec la décision américaine interdisant l’entrée d’armes anti-aériennes.
Merci à yfren pour sa contribution de grande qualité.

1. Côté régime syrien

Pour l’arsenal utilisé par le régime on trouve fréquemment :

– Des chars T54/T55/T62 vites dépassés dès les premiers mois de combats car vulnérables aux RPG7 des révolutionnaires.

http://www.youtube.com/watch?v=7UK9ozuhSiY

– Des Chars de combat T72  (et récemment quelques T80 aussi) dont certains doté de blindage réactif face aux roquettes « HEAT » des RPG (T72-S).

– Des véhicules de combat d’infanterie BMP-1 & BMP-2 vulnérables aux RPG.

– Des ZSU-23-4 Shilka. Véhicules mécanisés avec canons anti-aériens utiles également pour le combat contre l’infanterie.

– Des véhicules blindés de transport/reconnaissance BTR-60 et BRDM dont le régime se sert très peu vu leur vulnérabilité face aux tirs de mitrailleuse lourde (12,7mm, 14mm et plus).

– Sans oublier l’Artillerie lourde D-30, roquettes Grad-BM21, mortier 120mm, Artillerie auto-tractée (2S1 Gvozdika), …


Pour l’aviation :

– Des hélicoptères de combat/transport Mil 8

– Des hélicoptères de combat lourds Mil24/25

– Des avions d’attaque au sol légers L39.

– Des chasseurs Mig 21/23.

– Avec apparitions occasionnelles de Migs 29 et Sukhoi 24 qui ont précédé les
bombardements les plus ravageurs (comme à Azaz). Ces avions en plus des autres utilisent des bombes thermiques russes, bombes à fragmentation, roquettes antipersonnel (shrapnels), barils de TNT…

Pour les révolutionnaires il y a en majeure partie l’arsenal pris au régime comprenant

– Les fameux AK47/AKM et RPG7
PKM (mitrailleuse moyenne) et RPK


– Mitrailleuses lourdes DShK (« Doshka ») montées sur divers véhicules.

Ainsi que des NSV :


– Des canons anti-aériens ZU-23-2, ZPU, … montés parfois sur des véhicules utilitaires civils.
– Des chars (T62, T72, …) et autres véhicules de combat (Shilka, BMP, …) généralement
utilisés dans des positions défensives fixes à cause du manque cruel de logistique et de
couverture aérienne.

Au marché noir il y a aussi l’acquisition en Turquie généralement de quelques fusils d’assaut G3 et FN-FAL, des fusils à lunette (plus rares encore) mais avec la grande difficulté de se procurer des munitions.

Une vidéo montrant le matériel récupéré par l’ASL :

Article mis à jour le 21/09 : rajout de vidéos.

Cet article, publié dans Points repères, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Aperçu des armes du régime syrien et de l’Armée Libre.

  1. mabchour dit :

    Pour ma part, j’ajouterais également toutes ces livraisons d’armes que Damas reçoit quotidiennement, sous perfusion de la Russie et de l’Iran – ainsi que d’autres pays ( chose dont ne parle guère complotiste et pro-bashar )
    Russie : missiles antiaérien Buk-M2, missiles anti-navires Bastion ( 250 km de portée ), radars Pantsyr-51 accouplés à des canons et des batteries anti-aériennes, 800 batteries sol-air et 8000 missiles tirés à l’épaule, modernes Orgues de Staline, 4950 blindés, des tonnes de mines, des missiles et des obus à n’en plus compté, des Hélicoptères de combat, des Albatros Tchèques, des Mig 17 et des Mig 21. Le tout révisé et entretenu par 50 000 russes présents en Syrie – instructeurs, techniciens, formateurs et conseillers militaires.
    Iran : surveillance électroniques et aérienne des révolutionnaires syriens, envoie de cadres anti-insurectionnels, aide financière, livraison de pétrole, nombreux missiles divers et variés et surtout, une assistance militaire direct via 16 000 pasdarans iraniens des forces d’élite. A cela, il faut ajouté l’aide de membres du Hezbollah libanais.
    Irak : Le gouvernement chiite irakien a autorisé le survol de son territoire aux avions iraniens qui ravitaillent Damas en armes, en munitions et en conseillers militaires.
    Venezuela : Fournit régulièrement de grande quantité de pétrole au régime syrien.

    • yfen dit :

      La matériel russe que vous citez faisait déjà partie à l’arsenal syrien depuis les 2 à 4 dernières décennies. Sauf peut être pour le contrat qui comprend entre autre l’achat des systèmes Pantsyr en plus de la modernisation et la réception de nouvelles quantités de systèmes d’armes déjà existants. Il date de 2007/2008.
      Les avions militaires et les SAMs sont régulièrement entretenus par les russes depuis longtemps.
      Il se peut cependant qu’il y ai de nouveaux « conseillers » russes venus en renfort.
      Il y a quelque mois on a aussi parlé de modernisation et livraison express par cargo maritime d’hélicoptères de combat type Mi-24 Hind (cité dans l’article) venus de Muramansk.

      Sinon le matériel anti-aérien est inutile en ce moment pour le régime vu qu’il n’y a pas d’avions à abattre. Il sera surtout utile à la future Armée Nationale Syrienne.

      En complément voici un rapport sur l’historique des acquisitions syriennes en armes:
      http://www.globalsecurity.org/military/world/syria/arms-imports.htm

  2. yfren dit :

    Ici on voit une très rare apparition d’un 9K115-2 Metis-M. Un ATGM russe pris au régime dont s’est servi l’ASL pour détruire un Mig-23 cloué au sol de l’aéroport militaire d’Abu al Zuhur dans la région d’Idlib il y a 6 mois.

  3. yfren dit :

    MAJ

    Nouvelle acquisition filmée de l’ASL : un canon anti-aérien S-60 57 mm

    En attendant de mettre la main un jour sur des armes plus sophistiquées…

  4. yfren dit :

    Une des preuves filmées des bombes à fragmentation d’origine soviétique. que le régime des lâches balance sur les populations civiles (à Marat al No’oman notamment).
    Vu leur qualité et leur ancienneté elles ont beaucoup de peine à exploser et se transforment en mines antipersonnel difficiles à localiser et qui sont une menace pour les générations futures.

    • yfren dit :

      Force est de constater que par réflexe pavlovien les brailleurs pro régime et les médias ruskovs proches du pouvoir démentent formellement l’utilisation de ces armes. Imputant cela au « complot » et à la guerre médiatique.
      Et une nième fois de plus ils se font prendre la main dans le sac.

      Que voulez vous, les criminels se disent toujours « innocents »…

  5. yfren dit :

    Important :
    Une vidéo d’un loyaliste capturé montrant comment les soldats du régime balancent des engins cylindriques bourrés de TNT (100 à 300 kg minimum) d’un hélicoptère (Mi-8) sur les zones civiles sans se soucier sur qui ça tombe.
    Notez aussi le manque flagrant de discipline (cigarettes et atmosphère détendue) dont font preuve les soldats du clan Assad :

    • syrieux dit :

      Où sont ces hypocrites qui disaient préférer Assad aux bombardements de l’OTAN?

      • yfren dit :

        L’OTAN, comme je l’ai souvent dis, a eu l’occasion de bombarder maintes foi des pays comme l’Afghanistan pendant 10 ans. Mais là nos « anti-impérialistes » ne s’en offusquent guère.
        Par contre en Syrie, c’est bien l’aviation supposée être « syrienne » qui a la suprématie aérienne et balance ce qui lui chante là où elle en a envie. Les syriens en paient le prix très fort.
        Alors s’ils viennent nous affirmer être contre les « bombardements otanesques » par principe c’est largement raté.

  6. yfren dit :

    En parlant d’armes anti-ariennes plus sophistiquées voici ce qu’a pu récupérer le bataillon « Issa ibn Mariam » (Jésus fils de Marie) à la base de défense aérienne « al ghanto » dans al Ghouta orientale de Damas.

    Des systèmes portatifs russes « Igla » (SA-16/24), équivalent des Stingers (FIM-92) américains.
    De plus, à la minute (0:11), on voit un missile anti-char Malyutka (désignation OTAN : AT-3 Sagger).

    Ici on voit un « Strela » (SA-7) moins récent faisant partie du butin de guerre récupéré de la base du 46ème régiment au nord du pays (Gouvernorat d’Alep).

    http://www.youtube.com/watch?v=ItILHFTON6o&feature=player_embedded

    Maintenant observez ceci :

    L’aviation otanesque serait-elle entrain de bombarder la Syrie?
    FAUX
    Il s’agit d’un bombardier tactique Su-24 syrien au dessus de Taftanaz ce mois ci. L’unique ou l’une des rares vidéos montrant ce type d’appareil en action (la Syrie en possèderait 20).
    D’ailleurs Taftanaz ne connait en ce moment là aucune présence significative de l’ASL pour justifier un tel bombardement, si ce n’est celle du régime lui même peut être.

  7. yfren dit :

    Utilisation de phosphore blanc par le régime:

    Après Gaza et le phosphore blanc israélien, c’est au tour de la Syrie et le phosphore blanc russe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s