Résumé Homs du 07/10/11

Résumé des evenement 07/ 10/ 2011

1-  HOMS la ville

  Après un jour de l’incursion et l’attaque barbare des milices de Alassad aux quartiers Albayada, Khalidya, Deir Balba et de ce qu’elle a laissé de destruction et blessés et morts  derrière elles, et après une longue nuit a Homs passée sous les bruits des explosions et des dense tires de feu, il était inenvisageable des fières Homsis de ne pas sortir en manifestant pour soutenir le  Conseil National syrien, et pour poursuivre le chemin de la Révolution de la Dignité ( comme l’appel les Syrien depuis son départ) :

 Khaldiya : Des manifestations de tout les coin et mosquée sont sortie pour convergé au centre du district par une immense manifs, les milices du régime n’on pas tardé a répondre par des tirs de feu commençant par la périphérie du quartier ( lieu des barrières de sécurité monté par les milices),  les tires commençais a s’entendre plus fort en s’approchant en rage a cause de la transmission en Live sur Aljazeera ( par des téléphone satellite ) de la manif, pour disperser les manifestants, le courant électrique a était coupé jusqu’au soir pour essayer d’arreter la transmission, surtout Massaken Almoualimine ( les résidences des enseignants) l’endroit le plus proche du rassemblement.

La manif du massaken :

Bayada : Une manif est sortie du mosquée Altayssir, au bout de quelques minutes elle a été attaquée par les soldant campant a la barrière située a côté du dispensaire du quartier. Auparavant des sniper on posté sur les toit du bâtiment des pompiers et celui du commissariat afin de dissuader par la peur les habitant de manifester ce  jour.

Deir Balba : En dépit du siège de la ville et les 8 barrages sécuritaires monté autour de ville périphérique (elle fait partie de l’agglomération de la ville de Homs), une énorme manif a pu se rassembler en assurent une transmission directe a Aljazeera, la réaction des milice Assad été très violente comme chaque fois il y a transmission, elle ne s’est pas limité tires de feu par des mitraillettes lourde mais des bruits d’explosions on été entendu, cela a duré même après la dispersion des manifestants.

Alkoussour : auprès de 4000 manifestants sont sortie manifester leur soutien au CNS et la révolution de la dignité.

Les manif de Wadi al arab

Avenue  Al Caire : Les trois barrages sécuritaires de  la fameuse avenue séparent les deux quartiers de résistance Alkhaldia et Albayada, on tiré des tire de somation pour empêcher les sortant des mosquées de cette avenue de participer aux manifs des deux quartiers.

Almalaabe (le quartier du stade de foot de la ville les homsis l’appel malaabe=stade), aisi que le quartier du ghouta et Hamra (les quartiers chiques de la ville a l’inverse de albayada et bab alsibaa et alkhaldiya quartiers populaires), donc ces trois quartiers :

Sur la grande avenue du stade le contenue de deux bus de chabihaa et ainsi que deux blindés et deux voiture pickup et une voiture de police rouge ( comme le sont en Syrie) on été déployer car dans cette avenue il y a la fameuse mosquée Omar ou sort toujours des manifestants, c’est derniers on pu s’organiser pour ne pas sortir manifester de suite mais rejoindre ceux du quartier algouta et Hamra ou il a été organisé une pour brûler les drapeaux de la Russie et la Chine en réponse a leurs double veto.

Alinchaate : Quasiment tout le district été dans la rue a manifester son appuis et soutien au CNS.et on scandé on tient notre promesse jusqu’à la chute du régime.

Bab amr, Jouat alarayes, alchamas, jobare :

Les snipers postent sur le toit des bâtiments de l’etat devant la mosquée Abo-hourayra, les habitant de cette zone on a leur tour insisté a manifester leur soutien au CNS et réclamé une protection international des civils, cela après cinq jour de coupure de tout moyen de communication.

Al karabis et Jourat-Alchayah : La majorité des magasins  de la ville de Homs on été en grève (les deux quartiers font partie de du centre ville). Ce jour une manifestation est sortie de la mosquée Altaléh devant l’ancien bâtiment de la mairie, et deux autres pour ce rassembler et exprimer leur soutien au CNS, affirment l’unité nationale et la demande de la protection internationale.

Alwaere : Jusqu’à ce jour le quartier le plus calme de la ville depuis le début de la révolte, plusieurs barrage ont été monté sur les entrées et sorties du quartier, la particularité de ce quartier est qu’il abrite un des plus important hôpital de la ville (Hopital Albere, appartient a une association connu et apprécié par les homsis, Association Albere, cet hôpital est le seul qui accepte de secourir les blessés civils, la surveillance accrue de ce quartier vise donc l’hôpital, ce vendredi les habitant de ce grand district de la ville sont sortie manifesté stimulés par la création du CNS pour lui apporter leur soutien, cette menif a été aussi transmise en directe sur des chaines satellites, se qui a coûter aux habitants la coupure du courant visant a empêcher la transmission, ainsi que l’envahissement par plusieurs bus remplis d’agents et quatre véhicules blindés, vers six heure du soir, qui campe derrière l’Orphelinat islamique ( importante association de la ville de Homs).

Bab Houd : deux manifs sortant des deus mosquées du quartier de la vielle ville, se sont rassemblé sur la place Alzaouia sant se faire intimider par tires des agents des sécurité, occasion pour brûler les drapeaux de la Russie et la Chine, les manifestant ont été attaqué par des troupes de Chabiha.

Bab Alsibaa : Le quartier bastion de la révolution a Homs ( Bab= porte, Sibaa=Lions, la porte des lions), une des anecdote racontée est qu’un officier des forces de sécurité a voulu faire un accord avec les manifestant en leur proposant la liberté de se manifester a condition de pas toucher au présidant et ne pas réclamer la chute du régime, tout en dessous étais permis, si non ils risquais la vie, la réponse immédiate était sans équivoque : on va continuer d’insulter votre chef et on n’a pas peur de vos balles. Dans ce quartier de la vielle ville, deus manifs se sont rassemblé malgré les tires de feu arbitrere sur les deus mosquée principales, Almarjéh ou a été tué un homme agé, Abdul salam Nabhane d’une balles dans la tête alors qu’il été ancor a l’interieur de la mosquée,

et la mosquée Aoffe,  ces deus manifs se sont regroupée en scandant pour le CNS et réclamant l’exécution du raice ( présidant), le jeun Abdul razak Altrésse a été tué par des tires qui n’on pas cessé, voyant que cela n’étais pas suffisant pour repousser les révolutionnaires les milices d’Assadon pénétré le quartier par un véhicule blindé qui a tirer une bombe sonique et autre à clous dont l’explosion a été entendu dans tout le quartier, se qui a occasionner la mort de plusieurs martyrs, on a pu reconnaître Adnand Gazeleh, et 20 blessés parmi eux quatre enfants.

L’appel a la prière du la mi-journée et celui du soir n’on pas été levés de la mosquée Almarjeh (cinq appel par jour pour cinq prières chez les musulmans) en réson des tires sur cette mosquée qui n’on pas arrêté jusqu’au soir venant surtout de la barriere Al farabi.

Des blessés et martyrs le 07.10.2011

le martyrs Adnane Gazaleh, éducateur instituteur, atteint au cou

Très important, les blessés de la bombe à clous lancée par les milice Assad à la sortie de la mosquée

Al adaouia : Les gens on été emprisonné a l’intérieure de la mosquée, jusqu’au soir ( les sorties de manifestation se font après la grande priére du vendredi a la mi-journée), ne pouvant pas sortir en raison des tires intense sur la mosquée. Plusieurs blessés par balles on été dénombrés.

Dans le même quartier il a été arrêté une équipe du Croissant Rouge apportant un blessé grave, l’équipe a  été libérée plusieurs heures après, par contre pas de nouvelles du blessé.

Bab dreib et Job Aljandali : des manifestations dans ces deus quartiers on tentait de se rassembler mais la réaction des milices assad a été rapide et violente per des tires de mitraillettes lourdes et on fait exploser un camion avec tout son contenu.

Karme Alzeitoune et les Nazihine :

La particularité de ces quartier est d’être a la limite des quartiers loyaux au régime (la seule ville de l’intérieure de la Syrie qui abrite des quartiers majoritairement alaouite issue de l’immigration campagne- ville), il vive des nuits de terreur ou les tires ne cessent pas venant des barrages sécuritaire qui les encercle, ce jour 9 jeunes on été tués  parmi eux on a reconnu Wissam ahamoui, Abdul wahed Alfakche, ainsi une trentaine de blessés par des tires visant les demeures.

Les manifs de Karme alzeitoune du Vendredi (Le CNS me présente)

Quartier Al achira : encore vivant sans courant électrique et moyen de communication. Les habitant on voulu eux aussi, et malgré le siège, exprimer leur soutien au CNS, aucune vidéo a pu être envoyé en raison du siège et de l’absence de connexion.

Karme alchami, Alkeidr, et Midane : ses quartier sont en permanence la cible d’opération d’intimidation et terreur pour dissuader leur habitants de sortir en manifestation, ces tire parvienne du centre de ce qu’on appel l’armé populaire ( institue créé par le régime dans le contexte de son idéologie nationaliste appelant a la libération de la Palestine et les territoires syriens occupé par Israël, un régime qui a tué de syrien plus qu’Israël a tuer de palestinien et syrien rassemblé), les opérations d’arrestation arbiraire et tire de sommation par les chabiha ordoné par un colonel des force securitaires, tôt de ce matin, n’on pas empecher un bon nombre d’habitant de sortir manifester.

2-    Périphérie de Homs et province :

Le siège de grande ville de la province de Homs, et les multiples barrages militaires qui coupent la ville en morceaux, et qui ont stoppé la vie normale depuis plusieurs mois, n’on pas empêché les jeune de Tal Khalkh qui ne connaissent pas l’abandon de manifester ce jour en solidarité avec Alrastane et en réclament l’exécution du raiice, et leur soutien du CNS, et on brûler les drapeaux de la Chine et la russie.

AlRastane :

La situation est devenue extrêmement grave, le siège perdure , pénurie de médicament de nourriture, pas d’eau ni d’électricité ni de moyen de communication des blessés sont resté dans leur maison sans soins adéquates, On tien a ce jour aucune information de la ville on parle de plus de 75 barrages, l’entrée a la ville ou la sortie est pratiquement impossible, les manifestations qui était habituellement transmises en directe de cette brave ville sont arrêter depuis 28.09, ce qu’on sais c’est qu’il y a des vols militaires régulièrement au dessus de la ville, beaucoup d’intellectuels de la ville ont été arrêté , et  on parle de tombes qui ont été exhumées

ON NE T’OUBLIE PAS RASTANE……VOUS ÊTES DANS NOS CŒURS

Talbissa : les 30 barrage securitaire monté dans la ville et le siege de la ville n’on pas empeché les jeune  s de la ville sotir exprimer leur soutien a la revolution , vers le soir les milices assad ont arrêté 7 hommes.

Tadmor (Palmira) : C’est Palmira qui a tenu tête au romain, qui est sortie par des manifestations ce vendredi en solidarité avec Rastane et Talbissa et pour apporter son soutien au CNS.

Alholah : les héros de cette ville ne manquent pas le rendez vous de chaque vendredi, et pour celui-là il fallait exprimer leur soutien au CNS.

Al Ganto : on soutenu aussi le CNS

On n’a pas de nouvelles des village de Deir Fol et Grenade, village de la ville de Rastane elle aussi victime du siège aveugle des milice assadistes.

Al Kseir et ses alentours : les héros de cette ville on une devise vous pouvez nous arrêter nous tuer nous affamer, détruire nos maison , mais jamais tuer notre détermination, 15000 sont sortie des mosquées de la ville pour ce réunir sur la place Alfarouk en scandant de toute leur force : le peuple soutien le CNS.

Al Caryaténe (  signifie les deux villages) et Mahine :

Le régime essaye de préserver le calme relative dans ces deux villes (plus proche géographiquement de Damas la capitale que Homs) en ce retenant de provoquer les habitant en espérant d’arrêter la propagation de la révolte. Mais ce vendredi ils ont répondu à l’appel de leur frères et sont sortie porter leur appuis au CNS.

Manifestation  A caryaténe  du (vendredi Le CNS me présente) avec participation féminine pour la première fois.

Ter malah : une manif est sortie malgré le siege, en soutien au CNS.

Et comme ça Homs Vous annonce avec fierté ses enfants martyrs qu’elle a donné ce jour pour la liberté et la dignité du peuple syrien (plus du tiers des martyrs depuis le début de la révolution syrienne sont de cette région) :

Adnane Gazaleh – Abdul razk altreisse- Abdul salam Nabhane 70 ans   de Bab alsibaa Al adaouia

Abdul razak Albirini  de Bab aldreib

Wissam ahamoui- Mohamad Kanjo- Abdul salam Alnoumane- Imad Aihamoui et quatre autres non identifiés de Karm Al zeitoune

Rajaa Jadoo Alhilal du clan Alfaouarah

Abdul wahed Alfakche 40 ans de Alachira

Des video de manifestations a Homs 07.09.2011

Al inchaate

Al koussoure:

Al karabis et Jourat alchayah :

AlGotah :

Bab amr :

Al kseir:

Alhambra

Bab Houd :

Albayada :

Publicités
Cet article, publié dans Bulletin quotidien, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s