Promenade dans les rues de Paris I

Fatigué, blessé … je commence ma promenade par les anciennes rues de Paris, sur mon chemin je croise un vieil immeuble, son état déplorable montre qu’il a vécue de grands moments historiques, lit donc à travers les murs une histoire, une histoire de révolte et de résistance, murmures leurs à travers les pierres sans âge qu’une histoire est entraine de s’écrie, elle s’écrie très loin, dans un endroit nommait Hama,

J’entends les murs chanter, danser de joie, bienvenue à toi visiteur révolutionnaire, ta visite nous réveil d’un long sommeil,

Surpris par cette voie mon corps donne naissance pour un instant à un de mes ancêtres, la conversation s’engager : mon fils, nous avons combattu avant vous pour votre liberté et votre honneur, ne vous laissez pas voler votre dignité, soyez fort et unis,

Mon enfant, vous êtes les héritiers dune grande nation, elle a aujourd’hui grand besoin de vous, offrez lui le plus cher !

Mon enfant, le chemin vers la liberté est sanglant, soyez fort et honorez notre mémoire !

Mon enfant, beaucoup d’épreuve vous attend, beaucoup de terreurs et de sang, alors écoute moi, écoute moi : l’action révolutionnaire demande de l’engagement, elle est dotée d’un caractère continue et stable, tenez fort à votre religion, vous allez en avoir besoin plus que jamais, elle sera votre issus de secoure et vous épaulera durant votre révolte et vos épreuves.

Les syriens sont tous frères quel que soit leurs appartenance, aime les, respect les.

Mon enfant, la vie est courte, soit humble car tu finiras sous la terre et seul tes actes et ta réputation resterons …

Sur ces mots notre ancêtre décida de fusionner avec ce mur qui lui a donné naissance afin qui puisse chanter ensemble éternellement pour la liberté … Il dira à chaque passant, oh passant, à Hama des hommes et des femmes sont morts pour la dignité pour la gloire et pour l’honneur !

Mon esprit revient à lui petit à petit, je lève la tête, je découvre sur ce mur une plaque sur laquelle est écrit « Dans cet immeuble fut exécuté le révolutionnaire Alexandre François, mort pour la France »

Moi aussi je décorerai les anciennes rues de Hama avec des plaques d’honneurs

À toi ville de martyres et à chaque ville ayant donné d’elle pour notre libération.

Hamza

Publicités
En passant | Cet article a été publié dans Pensées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Promenade dans les rues de Paris I

  1. Un rêveur réaliste dit :

    Je pleure d’émotion en lisant ces lignes.

    J’espère que le peuple syrien libre restera pacifique, non-violent, de toutes leurs forces, car je crois que c’est là que réside leur dignité.
    J’espère qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières ni de diabolisation de ceux qui seraient « dans le mauvais camp », car je crois que c’est les erreurs qu’il faut combattre, pas les personnes qui les commettent.
    J’espère qu’un jour prochain une commission vérité justice et réconciliation permettra de tourner les pages noires vécues par ce peuple si fondamentalement bon, et dirigé par un régime aveuglé, comme l’ont fait Mandela et Gandhi par le passé.
    Et surtout, pour paraphraser Marc Twain, j’espère que les Syriens réussiront à accomplir cela parce qu’ils auront choisi d’ignorer que c’est impossible.

  2. Louisa Achour dit :

    A quand une vidéo « Comprendre la révolution syrienne en 2014 »? Tes vidéos sont excellentes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s