Résumé Homs du 22/09/11

 

Résumé des évènements à Homs le 22/09/11

 

1-    La révolution syrienne 2011…se déroule en 2011…mais l’Humanité est impuissante ?!

Quartier Al Khaldiya, à la sortie de la prière de la mosquée Daroran, située près du barrage sécuritaire des moulins, une voiture est apparue au milieu du barrage et a commencé à tirer sur la foule devant la mosquée. Un homme d’un certain âge, Abdul Hakim Mohamad Alchaare est tué sur le coup, à cette même barrière, à sept heure et demi ; par ailleurs, un jeune a été arrêté et sa voiture vidée de son contenu, ce qui comprend des marchandises qu’il vendait pour vivre ainsi qu’une somme avoisinant les 50 000 livres syriennes ( soit environ 1000 dollars), même les CD de musiques ont été dérobés. Sur les coups de quatre heure, quelques soldats de ce même barrage, qui occupent un immeuble appartenant à la famille Houlouani, sont montés sur le toit de cet immeuble et ont commencé à tirer sur les passants et les voitures avec des mitraillettes calibre 50. Une demi-heure après, des témoins disent avoir vus ces mêmes soldats fêter leurs actes.

A Bab Alsibaa,  les chabihas ont tiré sur la foule en blessant trois hommes, dont l’un au thorax.
L’Humanité, au vingt et unième siècle, est-elle donc réellement dans l’impossibilité d’arrêter la barbarie de ces êtres ?!!!!!

 Les funérailles du martyr Alchaare:

L’homme atteint au thorax, rue alouadi, Bab alsba:

2-     Bab Amr est en feu…mais qui porte l’eau pour l’éteindre ?

 Depuis ces cinq derniers jours, de jour comme de nuit, rien, absolument rien n’est épargné à Bab Amr, ni les demeures, ni son ciel, ni même ses arbres. Au quartier de Jobar, considéré comme une extension de Baba Amr, et considéré comme le lieu par excellence des entrepôts des sociétés de Homs, les entrepôts ont été vidés par l’armé et les agents de sécurité, ces derniers prétextant des fouilles ; ce qui n’était pas transportable a été cassé.

L’électricité était coupé la majorité de la journée, ainsi que les moyens de communication et Internet. Les enfants dans la rue ont le visage pâle. Une fille est entrée avec beaucoup de difficultés dans le quartier et a trouvé sa mère, une femme âgée, dans une situation misérable, soignée par les voisins sans qu’ils ne possèdent de médicaments.

Le quartier compte à présent plus de 70 martyrs depuis le début de la révolution et presque 2000 détenus, alors que ses blessés sont innombrables à ce jour.

Aujourd’hui donc, des jeunes ont été arrêtés, d’autres blessés et on compte parmi les martyrs Omar Ahmed Fattah. Le quartier est toujours encerclé, ce qui rend extrêmement difficile toute entrée ou sortie, et ce qui a provoqué le manque de beaucoup de biens.

 Des blessés à Baba Amr, les citoyens ne peuvent les emmener à l’hôpital car le quartier est assiégé :

 A Baba Amr, aujourd’hui… On y entend des coups de feu et on y voit les bus amenant les services de sécurité et les chabihas

Le martyr Omar Ahmed Fattah

3-     La lutte continue …et l’ère des révolutionnaires est faite pour perdurer

Ce jeudi a vu des manifestations dans la plupart des districts de Homs et ses environs. Nous citons à titre d’exemple, sans être exhaustif :

Le quartier Alqarabiss et Jaourat Alchayyah :

 Le quartier Alquoussour

 A Baba Amr, malgré le siège et les blessés

 A Baba Amr Quartier Alinchaate

 A Tablissé

 A Palmyre

 Quartier Alghouta

Advertisements
Cet article, publié dans Bulletin quotidien, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s