Résumé Homs du 20/09/11

 1- La nuit à Homs et sa journée …terreur pour les enfants et peur pour les adultes.

Comme chaque nuit, Homs s’est endormi sur les bruits des déflagrations et rafales de tirs interminables toute la nuit jusqu’à six heures du soir.
Baba Amr et Alinchaate étaient au centre des événements et cela après que des informations rapportent que quelques soldats défectionnaires ont détruit plusieurs blindés au quartier Alkhaldiya.Pour le troisième jour consécutif, des chars et des blindés on fait irruption dans ces deux quartiers au milieu de tirs importants, ainsi que le déploiement  d’agents dans les rues de cette zone, rue du Brésil avec une campagne d’inspection des maisons et des arrestations  arbitraires à la barrière montée prés de Jamiya Istihlakiya  (l’Association de consommation) à Baba Amr, ce qui a eu pour résultat plusieurs martyrs et blessés  dont Moutaz Mohamad Ghazi Alkasraoui,26 ans, mort à Baba Amr par une balle au cou. Il est fait mention de l’incursion, la nuit dernière, des services de sécurité dans la clinique Alhikma, située dans le quartier Alinchaate, et de l’enlèvement de deux hommes blessés auparavant par ces mêmes services de sécurité, et qui avaient été secourus par les habitants, pour occulter leur crime.

2-Après les avoir transformés en camps de détention…Les écoles sous les coups de feu.

Des arrestations ont eu lieu dans les écoles Khadija Alkoubra, Heidar Keiss et autres, visant des élèves en primaire et au collège qui ont participé aux manifestations d’avant hier et d’hier. Terrorisés, les élèves de ces écoles on commencé à fuir, les habitants sont sortis en entendant les cris venant des écoles ; les soldats ont alors tiré sans distinction, blessant ainsi un homme et au moins cinq enfants.

Cette vidéo montre des blindés qui tirent devant une école :
http://www.youtube.com/watch?v=ecFltxBBKz8&feature=player_embedded

Voici une vidéo montrant les balles tirés sur les écoles :

Cette vidéo montre les enfants à l’intérieur de l’école pendant les tirs:

2-        Les provinces de la ville de Homs en feu… et pas de pompiers

Les villages de la région de Alholi sont toujours la proie d’une campagne militaire intense, l’armé et les milices des agents de sécurité ont tiré massivement sur les habitations afin de terroriser les gens, ce qui a entraîné des blessés parmi des élèves et nombre de jeunes.

Cette vidéo montre deux fillettes blessées par les services de sécurité :

Malgré tout, les étudiants et élèves de Alholi on manifesté leur refus d’étudier sous ce régime :

La ville résistante de Alrastane a aussi été en proie à la violence des gangs d’Alassad, ainsi, un détachement de militaires a tiré sur une voiture civile sur la route Alrastane -Homs faisant tomber l’enfant Maher Alzohbi 10 ans et sa mère Amina Oubeide en martyrs ; le père a été blessé à l’épaule. Les soldats ont cru à un exode massif de la ville vers les environs.

Une vidéo de l’enfant martyr Maher :

3-        Des manifestations nocturnes quotidiennes…défiants le défi !

Des manifestations ont défilé dans toute la ville de Homs défiants les balles et la répression pour soutenir les quartiers encerclés, et assurer que la révolution continuera jusqu’à la victoire. Voici quelques vidéos à titre d’exemple,

AKhaldiya:

Alghouta :

Le vieux Ouaer:

Alkoussour:

Malgré la sanglante répression, Deir Blaba soutien le Yémen:

Palmira:

Alhamra-Homs:

Publicités
Cet article a été publié dans Bulletin quotidien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s