L’histoire de Jamal Fatoua, mort sous la torture.

Pharmacien dans la ville de Homs, fils de pharmacien, Jamal Fatoua est enlevé par les forces de « ordre » de Bachar au début du mois de Ramadan( qui coïncide cette année avec le mois d’août). Il ne sera remis à sa mère que près de dix jours plus tard, mort, sous la torture.
Les consignes données à sa mère sont claires : pas plus de 40 personnes à ses funérailles, et interdiction totale de filmer son corps. Beaucoup se sont pliées à ces ordres, de peur de ne subir une nouvelle fois la brutalité du régime.

Bravant toutes les interdictions, la mère de Jamal décide au contraire, avec un courage dont peu d’hommes peuvent se prévaloir, de montrer au monde comment son fils est mort et pour quelle cause ( ô combien noble ) il nous a quitté.

Notre vidéo montage sous titré en français :

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé, Récits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s